Connexion

Récupérer mon mot de passe


Bataille de Tipasrol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bataille de Tipasrol

Message par Philibert Carnavon le 19/6/2007, 11:37 am

Rapport officiel

La bataille de Tipasrol s'est déroulée du 3 au 12 juin 1907 aux environs de la cité minière de Tipasrol. Lors de cette offensive, les forces azeropiennes ont utilisé pour la première fois en masse, des chars d'assaut, notamment des chars édoranais les Carn III.

Une attaque sur Tipasrol à l'aide de chars d'assaut avait été proposée à l'origine par Gotfried Von Perch en mai 1907 et presqu'au même moment par le généralissime moldavien Bissao. Les deux plans furent repris par le souverain d'Azerop. Tous approuvèrent le plan sous le nom d'« opération Orage d'acier ». La région de Tipasrol fut choisie pour différentes raisons, l'une d'elles étant l'espoir qu'un terrain crayeux, plus plat, moins creusé par les bombardements et plus ferme, serait mieux adapté aux tanks.

L'objectif initial de l'attaque conçue par le général alémanien Gotfried Von Perch était un raid destiné à "détruire... démoraliser et désorganiser... et non à conquérir du terrain", prévu sur huit à douze heures et concernant six bataillons de chars et au plus deux divisions d'infanterie ou de cavalerie. Mais cette attaque deviendra une véritable offensive de reconquête

Le plan était complexe, mais son élément essentiel était le percement de la ligne tchéquoslovène par une attaque concentrée sur un front étroit d'environ 8 km entre le canal de Maxichi et le canal du Sud, puis l'encerclement de Tipasrol et la capture de la crête de Bourlov. Certaines tactiques mises au point récemment devaient être employées, telles que l'interdiction aérienne et l'emploi de formations mixtes infanterie-chars d'assaut. La cavalerie faisait aussi partie du plan et devait se déployer par un « couloir de cavalerie » vers la rivière Swansie. Il était prévu également de ne pas faire précéder l'offensive d'une lourde préparation d'artillerie, contrairement à l'habitude, pour ménager l'effet de surprise. L'assaut devait être confié aux 19 divisions alliées. Le commandant Von Perch était beaucoup plus optimiste que le généralissime Bissao quant à l'issue de l'offensive. La force ennemie appartenait à la deuxième armée tchéquoslovène sous les ordres du Général Georg von der Marwitz: désignée sous le nom de Gruppe Caudry (ou XIII Corps) elle comprenait initialement les 20e, 54e et 183e divisions et la 9e division de réserve.

Les divisions des IIIe et IVe Corps alémaniens devaient conduire l'attaque grâce au soutien actif des troupes azeropiennes et moldaviennes. Le IIIe Corps attaquerait au nord, des divisions de cavalerie étant prêtes à exploiter la tête de pont constituée. Le IVe Corps devait avancer vers le nord (sur la gauche) et capturer Havricourt, Fleskière, Gricouf et Kanttang avant de laisser les divisions de réserve et de cavalerie prendre l'importante crête de Bourlov. Le Ve Corps avait reçu pour mission de suivre l'avance pour occuper le terrain jusqu'à la Sensée et en assurer le passage. Le Corps de chars d'assaut sous les ordres du général de brigade Hugk Elles (corps qui devait bientôt être renommé Royal Tank Regiment) était au complet, avec plus de 350 chars de combat Carn II pour le premier jour de la bataille et 476 en tout pour les jours suivants. 216 chars devaient prendre part à l'avance initiale, 96 étant en réserve. Certains des chars étaient équipés de grosses fascines de bois pour faciliter la traversée des tranchées (les chars travaillant par groupe de trois, le premier jetterait une fascine dans la tranchée pour permettre le passage des deux autres et ainsi de suite) ou de « grapnels » (grappins) spéciaux pour sectionner les barbelés. Les premiers assauts consistaient en une combinaison d'infanterie et de chars en formation de combat, avec un rang de chars pour ouvrir la marche suivi, 50 mètres en arrière, de sections d'infanterie en deux files, à raison de huit sections par char pour nettoyer les tranchées. Quatorze escadrilles de l'armée édoranaise participaient à la bataille, pour mitrailler les tranchées et couvrir le bruit de l'avancée des chars.

a troisième armée alémanienne du général Kesserloff ouvre la bataille de Tipasrol. La principale attaque conduite par des chars Carn II tombe sur une section de la ligne Ratislav défendue par la deuxième armée tchéquoslovène du général Georg von der Marwitz. Le plan du roi d'Azerop vise à percer les positions tchéquoslovènes entre le canal de Maxichi et la frontière edoranaise. La cavalerie doit avancer rapidement sur Tipasrol, tandis que les unités d'infanteries et les tanks prennent la crête de Bourlov avant d'avancer au nord-est sur Maxichi.


La bataille débute par un bref barrage de la ligne Ratislav, construite rapidement par les troupes du génie de Tchéquoslovénie, de 1 000 pièces d'artilleries qui n'ont pas été réglées sur leurs cibles. L'attaque principale est emmenée par 476 chars d'assaut, première utilisation massive de chars dans la guerre. Les tanks sont suivis par 6 des 19 divisions de Felipe Ier et avancent de 8 km sur le front. Les premières attaques sont particulièrement fructueuses: la ligne Ratislav est percée par endroits de 9 à 12 km, sauf à Fleskière où les tchéquoslovènes qui résistent avec acharnement arrivent à neutraliser plusieurs chars. En outre, la mauvaise coordination de l'infanterie et des tanks contribue à ralentir leur progression.

Malgré les grands progrès réalisés le premier jour de la bataille, les Britanniques rencontrent beaucoup de difficultés à progresser à ce rythme. De nombreux chars d'assauts connaissent des défaillances mécaniques, s'embourbent dans les fondrières ou sont détruits par des tirs d'artillerie tchéquoslovène à courte portée.

La bataille se concentre autour de la crête de Bourlon, à l'ouest de Tipasrol.

Le lendemain la crête et le bois sont pris après de dure combats acharnés.
Le renforts des troupes azéropiennes a permis de retourner avantageusement la situation quasi perdue d'avance.
Les troupes alliées ont pu continuer leur progression ayant distendue les lignes des troupes de Ratislav IX

_________________
Philbert Carnavon, Prince de Saint-Junien, Duc de Krönstatd, Comte de Sancé

Pair d'Empire et député de Bordeleau
Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Ordre national du Mérite Chironais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance

Président de l'Union Centriste
avatar
Philibert Carnavon
Orateur charismatique

Nombre de messages : 5257
Age : 53
Localisation : Bordeleau - Chiron
Date d'inscription : 15/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille de Tipasrol

Message par Pierre-Charles Ier le 19/6/2007, 1:24 pm

Dans cette bataille l'aviation et les chars édoranais avaient été décisifs.




Edoran et ses vassaux avaient rejoint les combats d'un siècle nouveau.

_________________
Son Altesse Royale Pierre-Charles Ier

14e Roi d'Alémanie
20e Prince de Prezlau
30e Duc de Treste
Commandeur de l'Ordre du Blaireau Scintillant

Défenseur de l'Ether

Den Gråevling skulle blive Alemansker

avatar
Pierre-Charles Ier
Speaker

Nombre de messages : 512
Age : 45
Localisation : Treste, capitale du Royaume d'Alémanie
Date d'inscription : 04/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille de Tipasrol

Message par Idhomene VIII Kosturi le 22/6/2007, 3:14 am

La contre-attaque des forces alliées fut fulgurante, repoussant les troupes de Ratsilav à Maxichi.
Ceux-ci entendaient bien garder la cité industrielle jusqu'à l'arrivée de renforts.
Le haut commandement allié se réunissait pour décider de la bonne marche à suivre quand à cette cité.

_________________
Sa Majesté Royale Idhomène VIII Kosturi,
Basileus du Très Éclairé Basilissat de Moldavia

Βασιλεὺς Βασιλέων, Βασιλεύων Βασιλευόντων
avatar
Idhomene VIII Kosturi
baratineur

Nombre de messages : 697
Age : 33
Date d'inscription : 16/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille de Tipasrol

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum