Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Un prince zorthodoxe en Edoran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un prince zorthodoxe en Edoran

Message par Alexandre de Klausbourg le 2/5/2011, 12:48 am

Les piétons au bord des routes ne s'y trompait pas. L'homme que transportait cette berline de voyage était d'importance. La voiture était tirée par six chevaux. Des laquais en livrée se tenaient à l'arrière. Les armes frappées sur la portière étaient surmontés d'une couronne princière et des insignes de la dignité épiscopale. Elles n'étaient pas inconnues à la population. Ce dragon rouge, le peuple l'avait vu lors du mariage d'une princesse d'Edoran, Marguerite de Traceau avec un prince d'Angmar, Ludwig-Nikolaus de Klausbourg, futur Klausdène II. Le passager de l'hyppomobile, petit-fils du couple royale, était issu de cette antique race royale ayant régné sur un royaume et deux empires : en Angmar, en Persis et en Maurésie. Son Altesse Impériale et Royale le Prince Clodomir était le fils de Son Altesse Impériale et Royale Klauvis, Prince Royal d'Angmar, Basiléus de Persis, Archiduc de Laufenbourg, Duc d'Osgiliath et Marquis de Synance, Duc consort de Schypre et Marquis d'Entioche, Comte de Klausbourg, Baron en Zollernberg, Grand-Maître de l'Ordre du Serpent d'Angmar, Grand-Maître de l'Ordre de Saint-Nicolas de Persis, Grand-Maîte de l'Ordre de Saint Wladimir et Saint Klaus, Chef de la Maison de Klausbourg. Le père du Prince Clodomir avait succéder à son frère l'Empereur Roi d'Angmar après la disparition d'Angmar-Persis. Né Altesse Sérénissime et prince d'une branche cadette d'une des plus prestigieuses maisons souveraines du micromonde, les règles de succession avait fait de Clodomir une Altesse Impériale et Royale. Ainsi allait la vie des maisons régnantes. Toutefois, Clodomir toute Altesse qu'il était, restait toujours un cadet, fortuné, mais sans autre titre que celui de prince, sans autre emploi que celui qu'il saurait se trouver. En effet, son père Klauvis Ier, avait eu une descendance nombreuse de son mariage avec une princesse de Fleury, nièce de l'Empereur d'Avaricum. Clodomir n'était que le quatrième des enfants d'un couple princier qui en comptait sept. Troisième enfant mâle, plutôt malingre dans sa jeunesse, il avait naturellement été desiné à l'Eglise. Confié à son oncle, haut prélat de l'Eglise, il devint prêtre puis archiprêtre et sous sa proection fut élevé à l'épiscopat. A tout juste vingt-six ans, il était devenu évêque zorthodoxe. Avec la disparition du Zollernberg, disparu son diocèse. Ses revenus s'envolèrent également. Bien que ne suffisant pas à un prince, ils étaient confortables pour qui voulait mener bon train. La fratrie étant nombreuse son père le délaissait, avec ses autres frères donnés à l'armée. Seuls les deux aînés comptaient jusqu'alors, l'un devait hérité des titres, l'autre était devenu Régent de Zollernberg. Cadet sans fortune et sans attache, Clodomir décidait donc de tenter sa chance en Edoran. Se faire un nom, un titre, une fortune. Il espérait trouver une princesse de son rang et se marier. Certainement voulait-il trouver l'affection d'un père. Le châtelain qui l'hébergeait pour la nuit cru comprendre qu'il souhaitait demander la main d'une infante d'Eslagne...
avatar
Alexandre de Klausbourg
Orateur talentueux

Nombre de messages : 272
Age : 22
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum