Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Expédition Grobide et Jolypif

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expédition Grobide et Jolypif

Message par Victoire Carnavon le 5/6/2011, 10:31 pm

Les trois navires de l'expédition étaient amarrés depuis deux semaines dans la rade de Port-Chiron. Les ultimes préparatifs s'achevaient, les navires allaient lever l'ancre et se diriger toutes voiles dehors vers le golfe d'Angmar.
L'Expédition était d'importance. Elle avait deux buts : un commercial et un scientifiques. Le commercial visait à ramener du bois xylopersien, de loin le plus beau et qui sait ramener des essences xylopersiennes rares. La scientifique viserait quant à elle à la découverte d'au moins un squelette complet de dragon angmarien et d'objets persiens de la grande époque de Bryaxys Hécatée Pallasalexandride, le grand Empereur persien, mort empoisonné.
L'expédition proprement dite serait emmenée par Marcel Grobide et Jolinar Jolypif. Sous la direction de Victoire Carnavon, ils avaient tout planifier.
Le Capitaine Grobide avait préparé le plan de navigation.

-Capitaine quelle sera notre route?
- Voyez vous-même.


- Tout est prêt?
- Oui Capitaine !!
- Alors larguez les amarres et mettez les voiles vers le golfe d'Angmar. Nous y serons d'ici 5 jours si Ether est avec nous.

avatar
Victoire Carnavon
Speaker

Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : Allancia
Date d'inscription : 24/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Victoire Carnavon le 7/6/2011, 8:46 am

Les navires voguaient bien. Les vents étaient favorables. Ils allaient doubler la ville de Varsalance en Bélondor. Ils allaient approcher des côtes du Daearuil.
- Nos rapports avec eux ne sont pas au beau fixe Capitaine !
- Lebougre, est-ce que vous croyez vraiment que ces insulaires primitifs vont vraiment faire peur à Edoran? Nous aimerions bien voir ca. Notre plan de route est clair nous traverserons les mers devant nous, un point c'est tout. Le Daearuil, nous longerons ensuite l'île de l'OMF et enfin le golfe d'Angmar. Notre expédition est trop importante pour nous laisser faire par ces gens. Nous avons confiance.
- Comme vous voudrez Capitaine.

Le voyage se poursuivait. Le ciel était clair, le vent favorable, que demandez de plus?
avatar
Victoire Carnavon
Speaker

Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : Allancia
Date d'inscription : 24/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Victoire Carnavon le 10/6/2011, 8:51 am

Les côtes du Daearuil étaient loin, l'île de l'OMF également. Tout s'était passé sans rencontré le moindre navire.
- La navigation n'est pas le point fort de cette zone. C'est étonnant d'ailleurs.
Les navires longeaient les côtes abaleçonaises. Elles étaient visibles depuis le pont.
Le Capitaine Grobide alla s'enquérir de la santé de ses passagers. Tout allait pour le mieux, à part un ornithologue qui avait le mal de mer et un géologue qui souffrait des oreilles.

- Messieurs préparez vous car nous allons aborder cet après midi les eaux abaleçonaises. Nous attendrons encore un peu la réponse des autorités. Si rien ne vient nous nous en passerons. La science n'attend pas.
avatar
Victoire Carnavon
Speaker

Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : Allancia
Date d'inscription : 24/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Victoire Carnavon le 10/6/2011, 7:59 pm

L'expédition avait amarré en Abaleçon. Pas âme qui vive sur le port ni dans les environs. Personne n'était venu accueillir la centaine d'Edoranais fraichement débarqués sur leur sol.
Jolinar Jolypif allait mener les opérations au sol. Une vingtaine marins allaient veillés sur les trois navires. Les 75 autres personnes allaient s'enfoncer en territoire abaleçonais, anciennement persien.

- Chargez tout ca dans les camions !! Faites attention bon éther !! Par Saint Turon, saint patron des Marchands de sac en cuir, vous êtes une belle bande de bras cassés, ça promet.
Jolinar avait un franc parlé et jurait comme un charretier noordzeelandais.
L'expédition partit sur le coup de 17h00 heure d'Edoran mais personne ne savait exactement qu'elle heure il était en Abaleçon.

- Est-ce la même heure que chez nous Capitaine? demanda un archéologue de l'université de Lucera
Le capitaine Grobide ne savait pas lui répondre. Personne n'avait semble-t-il jamais soulevé la question des possibles changements d'heures, du moins à sa connaissance.
Le chemin était dégagé mais toujours personne en vue. L'Abaleçon semblait abandonné. Certains se disaient que cela allait faciliter leur travail. Pas besoin de demander d'autorisation à qui que ce soit. D'autres craignaient des attaques de bandits si aucune force de l'ordre n'était encore présente dans le pays. L'astre du jour allait bientôt se coucher. Les camions s’arrêtèrent dans une prairie, pas loin d'arbre et de l'eau. La première nuit dans ce territoire inconnu.



Spoiler:
Il faut savoir qu'un vote a actuellement lieu à l'OMF pour savoir s'il faut supprimer ou non la Bretzlavie de la carte ou pas... C'est toute la difficulté de ses MN sans histoire, sans joueurs, beaucoup son en effet "monojoueur" (je n'ai jamais bien saisi l’intérêt mais bon ca existe)
avatar
Victoire Carnavon
Speaker

Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : Allancia
Date d'inscription : 24/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Eumène de Cardie le 12/6/2011, 8:27 pm

A table à l'issue du premier jour à terre les scientifiques discutaient entre eux. Âgé d'une cinquantaine d'années, l'homme possédait une belle chevelure argentée et une barbe bien taillée, ses traits démontrant une confiance en lui-même née de décennies de luttes académiques remportées avec succès.

Eumène de Cardie, car c'était là son nom, était un érudit qui n'avait pas peur de se retrousser les manches et qui partait régulièrement sur le terrain, pantalon et chemise de toiles, gilet multi-poches et large chapeau de cuir vissé sur le crâne.

A la tête d'une unité de recherche en sciences historiques, il était autant archéologue qu'historien et était capable de traduire à vue les textes et inscriptions d'une demi-douzaine de civilisations et empires dont celui de Persis.

L'empire de Persis classique comme il l'appelait, c'est à dire celui de la période entre l'union des cinq provinces et la fusion angmarienne, était son domaine de prédilection, même si le manque de sources pour les périodes antérieures l'avait de facto condamné à se spécialiser sur la période du règne de Bryaxis Hécatée Pallasalexandride, le mystérieux souverain qui avait régné durant une période que beaucoup considéraient comme le point d'orgue de cette civilisation.

"Dites moi, cher confrère, que pensez vous que nous trouverons ici ?" lui demanda un de ses collègues, géologue de son état.

"A vrai dire, répondit Eumène, je ne sais trop. Certaines descriptions qui nous sont parvenues semblent tellement proches de la magie... On parle ainsi de tables d'images animées et de machines volantes portant rapidement des troupes en différents lieux de l'Empire, et même d'un énorme canon capable d'envoyer des mécanismes et des hommes en orbite... Comme vous le savez je ne suis pas spécialiste de la période angmarienne et de ce royaume, je ne puis donc vous dire grand chose sur la première partie de notre expédition. En revanche je puis vous décrire l'Empire tel qu'il existait avant le règne de Bryaxis le Grand.

Historiquement composé de cinq terres réunies depuis seulement quelques siècles, l'Empire avait gardé de ce lointain passé une division en cinq provinces qui toutes avaient leur géographie dominante. La Xylopersis, celle qui nous intéresse le plus dans le cadre de cette expédition, était située au sud-ouest de l'Empire et en formait la frontière avec une nation du nom de Zollernberg ainsi qu'avec l'Angmar nord-occidental. Le paysage en était fortement vallonné, voir même tout à fait montagneux, et couvert de vastes forêts restées pour ainsi dire vierges.

Sa capitale Xysclepis est décrite comme un ensemble de verdure et de demeures partiellement enterrées, ouverte à la nature et reliée au reste de l'Empire par le fleuve Orotokos, principal cours d'eau de la région qui venait se jeter dans le Poseiditokos, véritable cordon ombilical de la nation. Ce fleuve séparait la province de l'Oropersis, située immédiatement à l'ouest, une terre montagneuse peu peuplée où aurait été construit ce fameux canon spatial, en un lieu situé "Aretepyle", la porte de la gloire... Ces montagnes, dont la plus grande était le mont Oros, venaient se jeter dans la mer, formant de multiples vallées séparées les unes des autres par de hautes crêtes et formant de profondes baies, une situation qui poussa les habitants à se tourner vers la mer, leur donnant un état d'esprit qui les distingua vite des habitants de l'Oropersis. Une confédération des cités de la mer donna naissance au royaume qui forma ultérieurement la Thalassapersis, troisième province de l'Empire.

Au nord de cette région et de part et d'autre du Poseiditokos se trouvait la plus grande et sans doute la plus prospère des provinces, celle dont furent issues les armées qui parvinrent à unifier le territoire de l'Empire. Je veux biens sur parler de l'Ioniapersis, née dans les collines orientales des montagnes de l'Orotokos et venant s'arrêter dans les vastes plaines sauvages du nord. C'est dans cette province que se trouvaient les principales cités dont Miletine et la capitale impériale Persispolis.

Enfin à l'ouest du Poseiditokos qui la séparait de l'Ioniapersis, séparée de la Xylopersis par un autre afluent mineur, une terre basse et marécageuse de sombre réputation, la Luxopersis, où fut affrontée la horde de Karkor qui tint en halène le monde entier à l'époque, la destruction de Pythonia et le siège de Thanates ayant été des évènements majeurs qui frappèrent l'imaginaire de toutes les nations."


Dernière édition par Eumène de Cardie le 13/6/2011, 11:32 am, édité 1 fois
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Philibert Carnavon le 12/6/2011, 8:40 pm

Persis 2e jour sur place
L'expédition avançait bien à travers les territoires d'Abaleçon. Les camions chargés de matériels suivaient les voitures transportant l'expédition.

- D'après nos recherches nous serions en pleine Ionapersis. Nous devrions peut être y débuter notre campagne, fit le professeur Eumène de Cardie.
- Très bien fit Grobide. Mais nous ne pouvons perdre de temps. Une partie de notre expédition se dirigera vers l'ancien Angmar pour trouver un dragon. Notre musée des Sciences sera heureux d'en posséder un exemplaire.

L'expédition se divisa donc. La moitié partit vers le sud avec Grobide vers l'Angmar, l'autre resta en Persis avec Jolypif.
Le camps de base serait pour l'expédition persienne les plaines ionapersiennes.

La fouille sommaire du sol révéla d'emblée de nombreuses traces archéologiques. Le Professeur Eumène de Cardie, spécialiste de la civilisation persienne, fut appelé par l'un de ses assistants. Il venait de trouver une plaque de marbre, ou du moins ce qui restait d'une plaque de marbre.
- Ces Abaleçonais n'ont semble-t-il eut aucun respect pour ce qu'ils ont pur trouver ici. J'ai l'impression que nous sommes dans un dépotoir d'objets persiens. Ils auraient pu conserver ce passé glorieux.
Il épousseta le morceau de marbre et crut y déchiffrer des symboles.
- E, U, S, I, S. Bon sang de bois !! mais oui c'est évident !!
- Quoi donc professeur?
- mais bougre de nigaud !! -EUSIS !! ca ne vous rappelle rien?? Vous dormez pendant mes cours?? C'est la cité d'Eleusis !! Nous venons de redécouvrir Eleusis !! Merveille des Merveilles !!


Dernière édition par Philibert Carnavon le 13/6/2011, 10:31 am, édité 1 fois

_________________
Philbert Carnavon, Prince de Saint-Junien, Duc de Krönstatd, Comte de Sancé

Pair d'Empire et député de Bordeleau
Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Ordre national du Mérite Chironais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance

Président de l'Union Centriste
avatar
Philibert Carnavon
Orateur charismatique

Nombre de messages : 5257
Age : 53
Localisation : Bordeleau - Chiron
Date d'inscription : 15/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Eumène de Cardie le 12/6/2011, 10:03 pm

Passant la main dans ses cheveux, le professeur se redressa et prit sa voie académique, comme s'il donnait cours devant un auditoire de l'université d'Allancia :

"Eleusis est une ville parmi les plus anciennes d'Ioniapersis. Nous savons peu de choses au sujet de la ville, même si une sombre histoire de vol d'une statue de culte de la plus haute antiquité fut rapportée sous le règne de Bryaxis le Grand. Un sanctuaire consacré à Athénis Géarque, maîtresse de la terre, une forme archaïque de divinité de la fertilité fusionnée avec la déesse Athénis de la période classique, se trouvait dans la ville.

Il semble qu'à l'époque de Bryaxis le Grand la ville ait été sous le contrôle de la famille des Philophilam, dont deux soeurs se partageaient l'héritage : l'une était une prêtresse à la tête du sanctuaire tandis que l'autre, Stéphanie Malka Philophilam, était une riche marchande qui atteint le rang de patricienne dans la curieuse structure politique de l'Empire, tout en étant agélarque locale..."

L'étudiant se gratta le crâne, hésitant sur la conduite à tenir, puis considéra que mieux vallait poser la question plutôt que d'avoir l'air stupide plus tard.

"Mais, Professeur, justement... Nous n'avons pas encore eu le cours d'institutions du professeur Marie Thérèse du Charlier Rompassat..."

Soupirant à l'évocation du nom de sa vieille adversaire, Eumène de Cardie commença à expliquer le système politique persien :

"Il faut savoir que l'intégration des cinq provinces se fit progressivement et non sans difficultés. En conséquence les Persiens mirent en place un système dans lequel le pouvoir impérial était théoriquement contrebalancé par le pouvoir provincial. Initialement ce pouvoir était uniquement aux mains de la noblesse bien entendu, mais l'extension de l'Empire entraina l'apparition d'une riche classe marchande qui demanda ses propres droits. Environ un siècle avant le règne de Bryaxis une solution à cet épineux problème fut trouvée : chaque province possédait un Satrape, chef de la noblesse locale désigné par l'Empereur mais intouchable une fois nommé.

Un Patricien, représentant de la bourgeoisie marchande, était également nommé par l'Empereur et était tout aussi intouchable. Les cinq patriciens et les cinq satrapes formaient un conseil chargé d'accompagner l'Empereur dans ses prises de décisions, le conseil des oligarques, et ils élisaient à leur tête un Aurige, que nous pourrions qualifier de premier ministre. Enfin est-ce là ce que nous pensons dans l'état actuel de nos recherches, car il existe une controverse sur la nature du conseil des oligarques, certains pensent que seul l'Aurige était désigné par les dix Grands et qu'il composait ensuite comme il voulait son gouvernement, ledit conseil...

Au niveau plus local existaient aussi des petits nobles ou des responsables administratifs, on en est pas certain, appelés agelarques, littéralement des maitres de villages. Enfin ce n'est pas clair, peut-être était-ce là la traduction du titre de comarque ?"

Profitant de l’interruption de son maître, l'étudiant le remercia et retourna dégager le fragment de marbre...
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Victoire Carnavon le 12/6/2011, 10:58 pm

Les fouilles se poursuivaient et en effet d'autres morceaux de cette plaque de marbre avaient révélé la suite du texte. Il s'agissait bien d'Eleusis. L'excitation était grande dans l'expédition. Retrouvé cette cité dès le premier jour de fouille. Mieux encore qu'un simple texte, la tablette éleusinienne était un décret de Bryaxis Hécatée Pallasalexandride en personne. Bryaxis, ce nom résonnait dans toutes les têtes, sauf dans cette de Jolinar Jolypif qui s'était endormit dans son hamac tendu entre deux camions.
- C'est bien un texte signé du grand Empereur Professeur.
Les étudiants savaient qu'Eumène était intarissable quand il s'agissait de Bryaxis. Il avait d'ailleurs prévu pour la rentrée académique un long séminaire sur la politique spatiale de Bryaxis ainsi qu'une biographie du souverain persien. Tout était bon pour faire parler le très prolixe savant.

à d'autres endroits, les fouilles également avançaient. On repérait les traces les plus visibles. Beaucoup d'objets affleuraient. Il fallait agir selon les règles apprises en cours, des règles toutes nouvelles pour l'archéologie. On en fouillait plus au hasard. Elles avaient appliquées pour la premières fois il y a 5 ans en Fransie lors des fouilles du château des âges lointain d'Edoran, le château de la Henna où avait régné Sansterrus Magnus, dit le Divin. Elle permettait une approche bien plus scientifique de l'archéologie.

Une autre équipe marchait vers le nord quand soudain le sol s'effondra sous leur pied. Tous se précipitèrent vers le point du chute en prenant garde de ne pas faire s'effondrer plus le sol. Plus de peur que de mal. Les deux étudiants étaient juste tombé de trois mètres et semblaient souffrir de quelques contusions, rien de cassé.
- Où êtes vous arrivés? demanda Eumène
- Nous sommes dans apparemment dans une salle. Attendez nous allons tentez de nous éclairer.
La lumière faite, il se rendirent vite compte qu'ils étaient tombés dans une sorte de sanctuaire. Pas un sanctuaire religieux mais un sanctuaire pour les grands de Persis.
- C'est vraiment étonnant Professeur. Il y a sur les murs des portraits de nombreuses personnalités persiennes.
En effet. Un véritable temple des personnalités de Persis. Sans doute quelques résistants ayant voulu perpétuer le souvenir de ses grands noms.
- Quels sont ses personnages?
- Il y a un portrait de Bryaxis. Attendez je vais m'approcher pour lire les autres. Hérodote de Milétine, Stephanie Malka Philophilam, Bénodore de Persis, Démosthène de Proconèse, Louis Christophe de Pombal,...
avatar
Victoire Carnavon
Speaker

Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : Allancia
Date d'inscription : 24/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Louys-Joseph de Rougemont le 13/6/2011, 4:02 am

HJ: Angmar était dans l'actuel Abalecon, non?
avatar
Louys-Joseph de Rougemont
baratineur

Nombre de messages : 762
Age : 74
Date d'inscription : 06/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Eugénie de Sabrevoix le 13/6/2011, 8:31 am

EL : Angmar était à l'emplacement aujourd'hui vide, au sud d'Abalecon, au nord de la péninsule d'Ys. Et Persis, juste au-dessus d'Angmar, soit le sud-est d'Abalecon.

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3835
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Philibert Carnavon le 13/6/2011, 10:26 am

Tout juste auguste !! Là nous sommes en plein Zollerberg (brrrrr) Very Happy Je vais corriger le tir. De toute façon Abaleçon n'a pas l'air plus vivant que la Bretzlavie... donc ca ne changera rien. Je corrige le texte etc. Very Happy Merci pour votre remarque ^^

_________________
Philbert Carnavon, Prince de Saint-Junien, Duc de Krönstatd, Comte de Sancé

Pair d'Empire et député de Bordeleau
Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Ordre national du Mérite Chironais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance

Président de l'Union Centriste
avatar
Philibert Carnavon
Orateur charismatique

Nombre de messages : 5257
Age : 53
Localisation : Bordeleau - Chiron
Date d'inscription : 15/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Eumène de Cardie le 13/6/2011, 11:19 am

Une chèvre fut mise en place au dessus de l'orifice et bientôt le professeur était descendu précautionneusement dans la salle souterraine désormais illuminée par plusieurs projecteurs.
Les peintures étaient riches, réalisées dans un style particulier, et représentaient effectivement des personnalités célèbres de l'âge d'or de l'Empire, identifiées par leurs noms et titres inscrits sous les portraits.


Stéphanie Malka Philophilam

La qualité du travail démentait l'hypothèse de l'étudiant : ce n'était pas là une oeuvre réalisée par un quelconque rebelle ou survivant de la catastrophe mais bien une réalisation de la dynastie klausbourgeoise, sans doute une tentative d'un des souverains mal-aimés de l'avant catastrophe pour légitimer son règne en honorant la période la plus glorieuse de l'Empire...

Dans un coin de la pièce, une porte était surmontée d'un magnifique vitrail représentant Athénis entourée des personnages peints sur les murs



avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Henri de Fricard le 13/6/2011, 3:38 pm

EL : oh, que c'est émouvant toutes ces découvertes. Ça me rappelle de bons souvenirs. Et les illustrations sont superbes ! Si vous voulez découvrir la momie de Stéphanie, ou des restes, ou peut importe, allez-y, pas de souci... Wink
avatar
Henri de Fricard
Orateur talentueux

Nombre de messages : 341
Age : 31
Localisation : St-Maurice des Lions - Chiron
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Eumène de Cardie le 13/6/2011, 5:13 pm

EL : Les souvenirs ressuscités c'est volontaire, une évocation de la grande époque de 2004 menée entre anciens plongés dans une phase de nostalgie :p Pour les images, c'est juste la chance de Google Image et les créations de l'homme !
Enfin pour ce qui est du personnage de Stéphanie, nous l'évoquons mais a priori on ne devrais pas découvrir de tombe, pas même le sarcophage de cristal de Bryaxis. Il y a quand même eu une guerre civile et un cataclysme majeure depuis l'époque, on ne va pas tout retrouver Smile
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Eugénie de Sabrevoix le 13/6/2011, 8:54 pm

EL : Au moins le sarcophage de cristal, ça serai pas mal dans le hall du Musée Impérial !

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3835
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Eumène de Cardie le 14/6/2011, 8:33 am

Avec grand soin la porte au fond de la salle avait été ouverte, dévoilant un passage partiellement endommagé. Il conduisait à un théâtre qui avait du être magnifique mais qui avait souffert des outrages du temps. De petite capacité, il avait du servir à l'exécution de rituels propitiatoires.


En explorant ce nouveau lieu un des étudiants découvrit la salle de contrôle, une pièce où toutes les machines étaient restées en place. Par jeu, il toucha à plusieurs des boutons et à sa grande surprise une lumière apparu sur l'un des tableaux de contrôle. Il restait de l'énergie dans les systèmes !

Appelant à grands cris le professeur et ses collègues, il commença à déchiffrer les indications sur le tableau de bord. Une section en particulier attira son regard. Il portait la mention "projection". Le pressant, il vit un écran s'allumer sur la console. Dessus, des vignettes comme des couvertures de livres à sélectionner. Mais il n'y avait aucun système de contrôle apparent.

Passant la main sur l'écran pour ôter un peu de la poussière, il eu la surprise de voir que la pression de ses doigts était en fait le contrôle qu'il recherchait... La fameuse technologie de la Persis n'était donc pas qu'un mythe !

N'osant plus toucher à rien, il attendit l'arrivée d'Eumène de Cardie et lui présenta sa découverte. Les yeux grand ouverts, le professeur se pencha sur l'écran et se mit à traduire les titres : "Exil... Couronnement... Karkor... Décès... Aretepyle... Résumé général... Diantre ! Mais... on dirait... une histoire de la vie de Bryaxis Hécatée Pallasalexandride et de son temps ?" Pressant sur le bouton "Exil", il regarda par la fenêtre de contrôle l'activité dans le théâtre. Là une projection holographique avait commencé et une voix se fit entendre dans l'édifice. Se précipitant dans la grande salle avec ses élèves, il entendit une langue que peu de gens avaient entendu :

"Ce philm a été réalisé par le sur instruction de l'Empereur pour l'éducation des générations phutures.
Dans ce reportage nous allons couvrir les évènements qui entrainèrent le départ en exil de celui qui n'était alors que le nouveau satrape d'Ioniapersis, Bryaxis Hécatée Pallasalexandride.
Amalthée V, empereur sage quoique devenu un peu chèvre sur la phin, lui avait en ephet conphié ses anciennes phonctions car il était lui-même sans héritier et que le phils de son principal assistant et d'une membre du clergé d'Athénis lui apparaissait comme un jeune homme des plus droits.
Durant sept ans l'Empire connu la paix et la prospérité, jusqu'à l'assassinat par des agents luxopersiens de l'Empereur.
Sur recommandations d'Hérodote de Miletine, son principal conseiller, il s'enfuit pour Nautia avec une grande partie du trésor impérial et plusieurs dizaines d'oeuvres d'art et d'ouvrages de toute première qualité, prenant par ailleurs des dispositions pour assurer la protection du reste durant la période trouble qui s'annonçait.
Le Satrape de Luxopersis s'installa en ephet sur le trône et phit régner la terreur pendant plus de cinq ans.
Bryaxis, lui, quitta rapidement Nautia pour s'installer en Ys où Marilyse Emphetuocle lui donna des terres qu'il baptisa Athys en honneur à sa déesse protectrice. Il s'y montra un patron des arts et des lettres ainsi qu'un protecteur des artisans. Mais le sombre empereur ne pouvait laisser vivre une telle menace à son règne et envoya une armée envahir le phieph de Bryaxis, alors appelé Bryaxys, ce qui entraîna une grande bataille qui s'acheva sur une victoire du phutur empereur.
Suite à cette attaque, Bryaxis entrepris de libérer l'Empire du joug honni de la Luxopersis et y parvint en six mois grâce aux troupes levées en Athys et au support du peuple.
Phinalement il parvint à Persispolis le maaatttttiiiiinnnnnnnnnn..." Le silence se fit dans la salle et les images holographiques disparurent alors qu'apparaissaient des vues de la cité impériale au temps de sa splendeur.
Personne dans la salle ne bougeait. La splendeur de ce qu'ils avaient vu était telle qu'ils n'en revenaient pas. La beauté éclatante de l'art ioniapersien, l’opulence yssoise, l'art de vivre paisible de Nautia, toutes ces civilisations aujourd'hui disparues...
Eumène de Cardie rompit le charme en jurant : "Peste, il fallait que l'énergie vienne à manquer alors que ces machines contiennent encore tellement de données... Mais cette technologie est tellement en avance sur la notre que nous ne parviendrons jamais à faire jouer ces images dansantes à Allencia... Quel dommage !
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Victoire Carnavon le 16/6/2011, 9:33 pm

Les membres de l'équipe furent tout simplement époustouflés.
- Professeur, pensez vous qu'il soit possible que les plans d'une telle machine existe quelque part. Certains de nos scientifiques ont été capables d'adapter, après de nombreux essais et de longues recherches, ces technologies avancées à nos moyens énergétiques? Si cela était possible, quel mine d'or ce serait là !! Notre connaissance de l'Empire de Persis ferait de véritables bons de titans.

Personne ne songeait à ce moment là au reste de l'équipe, partie à la recherche des dragons d'Angmar
avatar
Victoire Carnavon
Speaker

Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : Allancia
Date d'inscription : 24/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Eumène de Cardie le 16/6/2011, 9:59 pm

Le professeur se gratta les sourcils avant de répondre :
"A vrai dire il se peut qu'existent de tels plans, mais ils seraient sans doute stockés sur un équipement de la même nature que les appareils qu'ils décrivent. Je ne suis donc pas sur que nous pourrions les consulter. Pour ce qui est de l'énergie, je présume qu'il s'agit tout simplement d'électricité, donc nous pourrions sans doute réanimer des machines en état de fonctionnement, pour peu que nous connaissions les caractéristiques du flux électrique. Nous avons récemment électrifié le castel de Cardie et même si je n'ai pas suivi de près les caractéristiques techniques de ces travaux j'ai compris qu'il existe différents niveaux de puissance électrique... Je ne suis pas sur qu'un appareil aussi complexe ne consomme pas une plus grande quantité de cette énergie et ne dépasse pas les capacités de production dont nous disposons en Edoran..."
Celui qui avait posé la question regarda le professeur avec admiration : quel savoir assimilé à une grande modestie ! Il reconnaissait même ne pas tout savoir !
"Aller, voyons si nous pouvons encore trouver quelque chose dans ces ruines" lança le professeur à la cantonade : tous s'éparpillèrent alors en quête de nouveaux mystères...
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Philibert Carnavon le 26/6/2011, 5:56 pm

L'expédition allait de découverte en découverte. Le site de l'antique Éleusis se révélait très riche. En plus des découvertes technologiques, ils découvrirent trois bibliothèques. La première était entièrement consacrée aux dieux. Elle était dominée par une statue d'Athénis. Plus loin, une bibliothèque très abimée contenait des plans, des cartes. Un incendie semblait l'avoir ravagée pour les trois quart. Néanmoins ce qui y subsistait était du plus haut intéret. Il faudrait des années pour analyser tout cela.
- Quand je pense à ces ânes du Verlor qui se prennent pour les plus grands génies de la terre. Cette seule bibliothèque doit contenir plus de savoir que leur petite nation.
La dernière bibliothèque était une bibliothèque réservée à la littérature persienne : poésie, roman, histoire.
- Il est étonnant de voir de l'histoire ici professeur.
Eumène de Cardie se rembrunit. Encore un étudiant qui devait sans doute étudié les périodes d'histoire contemporaine. Un journaliste à coup sur pensa-t-il. Le professeur posa donc la question à la cantonade.
- Qui peut répondre à cet étudiant qui devait dormir pendant que je divulguais mon savoir?
- Pour les Persiens, il n'y a pas à proprement parlé de sciences historiques. L'Histoire est un genre littéraire à part entière, au même titre que la poésie, le roman, le discours. Ceci dit leurs historiens étaient particulièrement méticuleux.
- Merci jeune homme.
L'étudiant qui venait de répondre rougit devant ce non-compliment.
Dans les rayonnages se côtoyaient les plus grands auteurs persiens :
la poésie épique d'un Homiode de Zmyrna dont le chef-d’œuvre en deux oeuvres distinctes racontaient les débuts légendaires de Persis. Ses lointaines origines. Tous les petits Persiens avaient appris à lire dans Homiode de Zmyrna. On racontait qu'Homiode était sourd, ou bien muet. Mais au final cela n'avait aucune incidence sur son oeuvre.
Les poètes archaïques tels Saphée, Alço, Stésichée et Tyrtor. Les dramaturges, les historiens comme Posidonios d'Halicarnasse ou Hérodotos d'Apaméa.
De quoi complèter les savoirs sur Persis


_________________
Philbert Carnavon, Prince de Saint-Junien, Duc de Krönstatd, Comte de Sancé

Pair d'Empire et député de Bordeleau
Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Ordre national du Mérite Chironais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance

Président de l'Union Centriste
avatar
Philibert Carnavon
Orateur charismatique

Nombre de messages : 5257
Age : 53
Localisation : Bordeleau - Chiron
Date d'inscription : 15/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Eumène de Cardie le 30/6/2011, 12:22 am

L'exploration de la seule ville d'Eleusis révélait des merveilles sans nom. Cependant Eumène savait qu'il ne s'agissait là que d'une ville secondaire de province, et que Miletine, ville des plus anciennes et coeur du pouvoir du clergé d'Athénis, n'était qu'à quelques dizaines de kilomètres.

Laissant à Eleusis une petite équipe composée des moins talentueux de membres de l'expédition, Eumène prit donc la direction de la capitale de l'Ioniapersis, première capitale de ce qui allait devenir l'Empire de Persis lors de la réunion des différentes provinces.

La route ne fut pas difficile à parcourir, la voie ayant visiblement été utilisée par les successeurs de l'Empire et l'herbe n'ayant pas recouvert les pavés serrés qui composaient la route. En plusieurs endroits des ouvrages d'art étaient encore debout malgré les secousses sismiques cataclysmiques qui avaient frappé la Persis à la fin de l'Empire.
Finalement ils arrivèrent en vue de la ville d'Athénis, Miletine. L'Acroge, grand rocher sacré dominant la ville, semblait encore couvert de temples persiens. La ville à ses pieds semblait aussi en bon état mais aucun signe de vie n'était visible dans ses rues.
En s'approchant, les membres de l'expédition constatèrent que la situation était bien moins bonne qu'il n'avait semblé de loin. Nombre de toits étaient effondrés, et nul ne semblait habiter les ruines.

Eumène de Cardie savait que le pouvoir politique et religieux était concentré sur l'Acroge, à l'image de ce qui s'était fait plus tard à Persispolis. Il entendait donc commencer par le palais satrapique et le grand sanctuaire d'Athénis, lieux qui lui livreraient sans doute le plus d'informations écrites sur l'histoire de l'Empire.

La porte de la muraille protégeant l'Acroge était fermée, comme si une garde était encore menée sur le site. Pourtant nul ne répondit aux appels des membres de l'expédition et ils durent utiliser la force pour forcer le passage tout en prenant garde de ne pas abimer les magnifiques bronzes ornant la porte...



Pressé de pénétrer dans le palais, le professeur ne regarda pas les façades de marbre des édifices mineurs se pressant le long de la voie sacrée, pas plus qu'il ne fit attention aux premières salles du palais, pourtant impressionnantes. Non, car il était tendu, nerveux, ayant peur de ne plus trouver que ruines et misère dans la salle des audiences satrapiques, célébrée par plusieurs auteurs persiens comme une des merveilles du monde persien...

Finalement il ouvrit la dernière porte et s'arrêta net, stupéfiant ses assistants. Tombant à genoux, il se mit à sangloter devant un splendide vitrail datant de l'age d'or : Bryaxis Hécatée Pallasalexandride siegeant en restaurateur de l'ordre impérial dominait la pièce, son visage emprunt de sagesse et de bonté.

avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Philibert Carnavon le 7/7/2011, 11:50 am

Tous furent émerveillés devant cette salle, intacte. Le temps, les déchaînements de la terre, rien ne semblait avoir osé toucher à cette merveille de l'art persien. Personne n'osait bougé. Le professeur restait prostré. Sublimé qu'il était par ce lieu mythique, il ne disait plus rien, ne bougeait plus. Un silence de recueillement saluait cet instant que tous considéraient comme magique.

_________________
Philbert Carnavon, Prince de Saint-Junien, Duc de Krönstatd, Comte de Sancé

Pair d'Empire et député de Bordeleau
Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Ordre national du Mérite Chironais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance

Président de l'Union Centriste
avatar
Philibert Carnavon
Orateur charismatique

Nombre de messages : 5257
Age : 53
Localisation : Bordeleau - Chiron
Date d'inscription : 15/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Philibert Carnavon le 15/7/2011, 2:06 pm

L'émerveillement ne passait pas mais il fallait avancer dans les recherches. Elles ne se feraient pas toutes seules. Si le siège de la capitale impériale était important, il fallait encore visiter le reste de l'Empire. Rester dans cette superbe salle ne ferait pas avancer les recherches entreprises.
- Professeur, il y a encore tellement à découvrir. Nous devrions nous remettre au travail. Que nous proposez vous de faire? Ne ferions nous pas mieux de séparer notre expédition afin d'avancer plus vite.
Le jeune chercheur qui venait de parler, fraichement diplômé de l'Université d'Allancia, à propos de sa thèse sur le culte d'Asclepis, trépignait d'impatience devant toutes ses découvertes et surtout à l'idée de pouvoir un jour visiter le grand sanctuaire d'Asclépis en Xylopersis. Eumène le voyait bien mais il avait encore besoin de beaucoup de monde pour explorer le site de Miletine.
- Herr Professor. fit l'un des accompagnateur, Karl von Schliemann, archéologue de l'université alémanienne de Treste si vous avez besoin de plus d'hommes, nous pouvons toujours contacter M. Carnavon. Les premières découvertes faites devraient suffire à le convaincre de nous en accorder plus.

_________________
Philbert Carnavon, Prince de Saint-Junien, Duc de Krönstatd, Comte de Sancé

Pair d'Empire et député de Bordeleau
Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Ordre national du Mérite Chironais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance

Président de l'Union Centriste
avatar
Philibert Carnavon
Orateur charismatique

Nombre de messages : 5257
Age : 53
Localisation : Bordeleau - Chiron
Date d'inscription : 15/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Victoire Carnavon le 30/7/2012, 2:21 pm

L'expédition en Persis avait fait des découvertes extraordinaires. Il fallait tout ramener en Edoran. Coupée du reste du monde pendant presque un an, avec de temps à autres des envois de matériels vers l'Empire et l'arrivée de nouveaux hommes, peu d'informations avaient filtré.
Les navires faisaient désormais route vers le saint-Empire, ayant rejoint l'expédition angmarienne dans un port de l'Edrédonie.
avatar
Victoire Carnavon
Speaker

Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : Allancia
Date d'inscription : 24/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Victoire Carnavon le 31/7/2012, 8:45 am

Les navires avaient été annoncés par la radio de l'Edrédonie.
La nouvelle se répandit très vite dans les sphères influentes de l'Empire.
avatar
Victoire Carnavon
Speaker

Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : Allancia
Date d'inscription : 24/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Victoire Carnavon le 2/8/2012, 9:44 am

les navires étaient attendus pour samedi dans l'après-midi. Tout un dispositif particulier était mis en place pour accueillir leur chargement.
L'effervescence gagnait dans les universités. L'expédition avait décidé de partager équitablement les découvertes, sans pour autant casser des unités.
avatar
Victoire Carnavon
Speaker

Nombre de messages : 573
Age : 31
Localisation : Allancia
Date d'inscription : 24/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expédition Grobide et Jolypif

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum