Connexion

Récupérer mon mot de passe


Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Eugénie de Sabrevoix le 12/6/2012, 5:17 pm

Organisation officielle de l'Armée du Saint-Empire suite au Décret Militaire du 12 juin 1927



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nom officiel : Armée du Saint-Empire

Commandant Suprême de l'Armée du Saint-Empire : Sa Majesté Impériale l'Empereur d'Edoran

Chef d'Etat-major : Feld-Maréchal
Actuel : Feld-Maréchal Charles de Hauteville

Composantes :
- Armée de Terre Impériale
- Marine Impériale
- Aviation Impériale
- Gendarmerie Impériale
- Garde Impériale


Dernière édition par Klaus Störtebeker le 12/10/2012, 4:04 pm, édité 2 fois

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Eugénie de Sabrevoix le 12/6/2012, 5:32 pm

Armée de Terre Impériale


Chef d'Etat-major : Maréchal d'Edoran
Actuel : Maréchal d'Edoran Louis-Xavier de Lancret

Effectif total : 850 000 hommes

Organisation :

- Force de Défense du Territoire (10 Corps de Défense, numéroté de I à X)
- Force Expéditionnaire (4 Corps Expéditionnaire, 1 Corps de Souveraineté)
- Corps de Cavalerie
- Corps de Réserve


Force de Défense du Territoire :
Effectif : 500 000 hommes

Sa mission principale est la défense du territoire métropolitain et des intérêts édoranais sur le Continent Nord. Elle est composées principalement de soldats édoranais.

Chaque corps de défense siège dans une région militaire :

I : Allancia
Général de Rouillac

II : Lucéra
Général Nivelle

III : Léry
Général Dufour

IV : Charlesbourg
Général Lassalle

V : Arséna
Général Coffre

VI : Esse
Général de Beauchemin

VII : Confolens
Général Bourque

VIII : Lestreps
Général Peloso

IX : Chabanais
Général de Trier

X : Port-Royal (la région comprends la presqu’île de Prévost)
Général Onnen

Chaque corps de défense comprends 5 divisions de 10 000 hommes :

1 division d’infanterie
2 division d’artillerie
1 division blindée
1 division du génie

Chaque division comprends 5 régiments de 2000 hommes


Force Expéditionnaire :
Commandant : Général de Franchard
Effectif : 260 000 hommes

Sa mission principale est la défense des intérêts édoranais dans l'ensemble du micromonde. Elle est facilement projetable via la Marine Impériale et l'Aviation Impériale. Elle est composée de soldats venant de métropole, des colonies, des pays vassaux ou de l'étrangers. Elle comprends également le Corps de Souveraineté chargé d’assuré la présence militaire édoranaise en outre-mer.


4 Corps Expeditionnaire (Port-Chiron, Lucéra, Port-Royal, Bordeleau) de 5 divisions de 10 000 hommes chacune

1 division d’infanterie de marine
1 division d’infanterie parachutiste
1 division d’artillerie de marine
1 division blindée expéditionnaire
1 division du génie expéditionnaire


1 Corps de Souveraineté de 6 divisions de 10 000 hommes chacune

1ère division d’outre-mer : San Sebastian
2e division d’outre-mer : San Sebastian, Fort-Saint-Charles
1ère division coloniale : Nassara (Voltwana)
2e division coloniale : Banjé (Voltwana)
3e division coloniale : Sri (Ceylan édoranais)
1e division polaire : Nouvelle-Allancia (Terre du Roi Henri)

Corps de Cavalerie :
Commandant : Général de Lancret
Effectif : 40 000 hommes

Sa mission principale est de perpétrer la tradition équestre de l'Armée du Saint-Empire, participer aux missions honorifiques, assurer des opérations de terrain où la cavalerie est encore supérieur à l'infanterie motorisé et aux blindés. Elle renforce ponctuellement la gendarmerie montée. Elle assure historiquement la souveraineté édoranaise en Eperonnie.

Le Corps de Cavalerie comprends 4 divisions de cavalerie de 10 000 hommes chacune.

1er division de cavalerie : Allancia
2e division de cavalerie : Confolens
3e division de cavalerie : Lucéra
4e division de cavalerie : Miravet (Eperonnie)

Chaque division comprends 5 régiments de 2000 hommes : 4 régiments de cavalerie, 1 régiment de commandement et de soutien.


Corps de Réserve :
Effectif : 50 000 hommes

Sa mission principale est le renforcement des unités d’active et d’assurer des mission annexe auprès de la population édoranaise ou à l’étrangers. Elle renforce souvent les effectifs de la gendarmerie ou de la police, et participe au Corps Edoranais Humanitaire d’Urgence. Elle est composées de citoyens édoranais effectuant leur temps obligatoire dans la réserve. Les officiers sont principalement issus de la noblesse.

5 divisions de réserve de 10 000 hommes chacune : Allancia, Confolens, Lucéra, Port-Royal, Bordeleau.


Dernière édition par Klaus Störtebeker le 17/6/2013, 3:22 pm, édité 8 fois
avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Eugénie de Sabrevoix le 12/6/2012, 5:43 pm

Marine Impériale


Chef d'Etat-major : Amiral d'Empire
Actuel : Amiral d'Empire Pierre-Erick Béclère

Effectif total : 310 000 hommes

Organisation :

- Flotte Océane
- Flotte Nord  
- Flotte Est
- Flotte d’Outre-mer
- Flotte de transport  
- Flotte de défense côtière



Flotte Océane
Amiral Déophile

Sa mission est la défense du Territoire Impérial de Baradhnaith, la participation aux interventions de l’Agence Humanitaire de la Ligue des Etats Modernes et assurer la présence édoranaise dans la région océane, dans le sud et l’ouest de l’Archipel.

Port : Port-Philippe (Baradhnaith)

1 escadre aéronavale (1 porte-avion + 2 destroyers + 2 frégates + 2 escadrilles embarquées + 1 escadrille au sol)
1 escadre de combat (1 croiseur + 2 destroyers + 4 frégates)
1 escadre de soutien (10 navires)
1 escadre sous-marine (4 sous-marins)
1 groupement de fusiliers-marin (5000 hommes organisés en 5 bataillons)

Flotte Nord
Amiral Avogadro

Sa mission est d’assurer la présence édoranaise dans les régions du nord de l’Archipel et de défendre la Terre du Roi Henri.

Ports : Lucéra et Port-Royal

1 escadre aéronavale
1 escadre de combat
1 escadre de soutien
1 escadre sous-marine
1 groupement de fusiliers-marin  


Flotte Est
Amiral Lecourbe

Sa mission principale est de renforcer les autres flottes dans leurs missions respectives.

Ports : Port-Chiron, Léry

1 escadre aéronavale
2 escadre de combat
1 escadre de soutien
1 escadre sous-marine
1 groupement de fusiliers-marin  


Flotte d’Outre-mer
Amiral de La Martinière

Sa mission est d’assurer la défense maritime de la Nouvelle-Edoran et des territoires édoranais coloniaux.

Port : San Sebastian, Banjé (Voltwana)

1 escadre aéronavale
1 escadre de combat
1 escadre de soutien
1 escadre sous-marine
1 groupement de fusiliers-marin  


Flotte de transport
Vice-Amiral Santini

Sa mission est de permettre le déploiement des corps expéditionnaires de l’Armée de Terre Impérial et du Corps Edoranais Humanitaire d’Urgence sur n’importe quel point du Micromonde.


4 escadres de transport de 8 navires chacun (Port-Chiron, Lucéra, Port-Royal, Bordeleau)


Flotte de défense côtière
Vice-Amiral Telmond

Sa mission est de défendre le littoral métropolitain du Saint-Empire et d’assurer un rôle de police maritime. Pour cette dernière, chaque navire et bateau de la Force de défense côtière embarque des gendarmes.

5 flottilles de garde-côtes de 2 frégates, 6 patrouilleurs et 10 vedettes de surveillance (Port-Chiron, Léry, Lucéra, Port-Royal, Bordeleau)


Composition :

1 escadre aéronavale comprends :

1 porte-avion
2 destroyers
2 frégates
2 escadrilles embarquées (2x15 avions)
1 escadrille au sol (10 avions)

1 escadre de combat comprends :

1 croiseurs cuirassés
2 destroyers
4 frégates

1 escadre sous-marine comprend :

4 sous-marins

1 escadre de soutien comprend :

2 navire technique
2 pétroliers
2 dragueurs de mines
2 remorqueurs
1 navire d’instruction
2 brise-glaces (uniquement au sein de la Flotte Nord)



Noms des navires :

Chaque navire porte un nom et celui-ci est précédé du sigle "MIE" signifiant "Marine Impériale d'Edoran"


Dernière édition par Klaus Störtebeker le 3/5/2013, 10:33 am, édité 5 fois

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Eugénie de Sabrevoix le 15/6/2012, 4:37 pm

Aviation Impériale

Chef d'Etat-major : Maréchal de l'Air
Actuel : Maréchal de l'Air François-Alexandre Dutronc-Pombal

Effectif total : 200 000 hommes

Organisation :

- Force Aérienne de Transport et de Projection
- Force Aérienne de Bombardement
- Force Aérienne d’Interception


Force Aérienne de Transport et de Projection
Général Desmoulins

Sa mission est de permettre le déploiement des corps expéditionnaires de l’Armée de Terre Impérial et du Corps Edoranais Humanitaire d’Urgence sur n’importe quel point du Micromonde, ainsi que le transport de dignitaires dont l’Empereur.

4 escadrons de transport (10 avions chacun) : Port-Chiron, Port-Royal, Lucéra, Bordeleau
4 escadrons de projection (10 avions chacun) : Port-Chiron, Port-Royal, Lucéra, Bordeleau
1er escadron impérial (3 avions de transport long courrier, 3 avions de transport de petit gabarit, 10 avions de chasse) : Allancia
3 escadrons de dirigeables (5 chacun) : Confolens, Allancia, Lucéra

Force Aérienne de Bombardement
Général Josselin

Sa mission est d’assurer des frappes aériennes sur des positions ou objectifs ennemis. Elle assure également la mission de dissuasion nucléaire opérationnelle en chaque instant.


2 escadrons stratégiques (dissuasion nucléaire) de 5 avions chacun : Confolens et Saint-Urbain
4 escadrons de bombardement de 5 avions chacun : Confolens, Allancia, Saint-Urbain, San Sebastian


Force Aérienne d’Interception
Général de Saudrecourt

Sa mission est d’assurer en permanence l’inviolabilité de l’espace aérien métropolitain du Saint-Empire. Elle peut également renforcer l’aéronavale sur des théâtres d’opérations extérieurs

7 escadrons d’interception de 10 avions chacun : Confolens, Port-Chiron, Allancia, Port-Royal, Lucéra, Saint-Urbain, Bordeleau.


Dernière édition par Klaus Störtebeker le 10/4/2013, 3:23 pm, édité 3 fois
avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Eugénie de Sabrevoix le 29/6/2012, 5:35 pm

Gendarmerie Impériale


Chef d'Etat-major : Major-Général de Gendarmerie
Actuel : Major-Général de Gendarmerie Hector de Rochebouët

Effectif total : 100 000 hommes

Organisation :


3 Légions de Gendarmerie divisée en 12 Régions de Gendarmerie correspondant aux 10 régions militaires + Nouvelle-Edoran + Extérieur.

1e Légion :

I : Allancia
VI : Esse                                      
VII : Confolens                              
VIII : Lestreps                                
IX : Chabanais                              

2e Légion :

II : Lucéra                                    
III : Léry                                      
IV : Charlesbourg                          
V : Arséna                                    
X : Port-Royal

3e Légion :

XI : San Sebastian
XII : Extérieur


Chaque légion est dirigée par un Général de Gendarmerie.
Chaque région est dirigé par un Colonel.

Chaque région (sauf XII) est divisée en Compagnie de Gendarmerie, dirigée par un Capitaine, correspondant aux circonscriptions électorales.

Les compagnies de gendarmerie comprennent une ou plusieurs brigades de gendarmerie selon la population. Les brigades de gendarmerie ont une fonction de police judiciaire.

Chaque région possède également plusieurs unités de sécurisation (fonction de police militaire et de sécurisation des installations des autres composantes de l'Armée du Saint-Empire à l'exception de celles de la Garde Impériale, qui assure sa propre sécurisation et police militaire)

Chaque région possède également 2 régiments d’infanterie de gendarmerie (maintien de l'ordre, sécurité, circulation, ...) et 2 régiments de gendarmerie montée (maintien de l'ordre, sécurité, sécurité des parcs nationaux, circulation, blindés). Les régiments sont dirigé par des colonels et sont sous l’autorité du Général de Légion.

Placés directement sous l’autorité du Major-Général de Gendarmerie, il existe 4 Bataillons d'Intervention de Gendarmerie (Allancia (BIG 1), Confolens (BIG 2), Lucéra (BIG 3) et San Sebastian (BIG 4)), dirigé chacun par un colonel, chargés d'assurer des missions à haut risque principalement de lutte contre le grand banditisme et le terrorisme.


Dernière édition par Klaus Störtebeker le 12/10/2012, 5:23 pm, édité 1 fois
avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Eugénie de Sabrevoix le 29/6/2012, 5:43 pm

Garde Impériale


Chef d'Etat-major : Maréchal du Palais
Actuel : Maréchal du Palais Blaise Dufortin

Effectif total : 5000 hommes

Organisation :

2 régiments d'infanterie
1 régiment de cavalerie

1er régiment d'infanterie de la Garde (1700 hommes) :
- Compagnie de Protection de Sa Majesté Impériale (70 hommes)
- Compagnie de Protection de la Famille Impériale (150 hommes)
- Bataillon d'Honneur et de Sécurité des Résidences Impériales (400 hommes)
- Compagnie Spéciale (80 hommes) (mission : opération spéciale lié à Sa Majesté, renfort occasionnel de la protection de Sa Majesté)
- Bataillon d'Honneur et de Sécurité des Edifices d'Etat (800 hommes) (Diète, Ministères, Chancelerie, ...)
- Compagnie Motorisée (100 hommes) (mission : escorte motocycliste et automobile des déplacements des personnalités)
- Musique de la Garde Impériale (50 hommes)
- Brigade de Recherche (50 hommes) (mission : enquête judiciaire lié à la Garde)

2e régiment d'infanterie de la Garde (1800 hommes) :
- Bataillon d'Honneur et de Sécurité Polyvalent (600 hommes) (mission : sécurité d'autres édifices publiques, renfort des unités du 1er RI, renfort de sécurité dans les ambassades édoranaise à l'étranger)
- Bataillon d'Intervention (600 hommes) (mission : émeute ou manifestation à proximité des édifices publiques, sécurisation d'évenements officiels, ...)
- Bataillon de Sureté Publique (600 hommes) (mission : sureté publique à Allancia, en complément de la Police Impériale et de la Gendarmerie Impériale)

Régiment de cavalerie de la Garde (1500 hommes) :
- Bataillon d'Honneur Equestre (250 hommes) (mission : parade equestre)
- Bataillon de Protection Equestre (250 hommes) (mission : escorte de l'Empereur et autres dignitaires)
- Bataillon de Cavalerie (500 hommes) (mission : patrouille dans Allancia, dans les Parcs impériaux, les forêts impériales, autres missions de sécurisation et de patrouille)
- Bataillon d'Intervention Equestre (500 hommes) (mission : émeute, manisfestation, autres missions de sécurisation... Possède un escadron de blindé)[/quote]
avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Eugénie de Sabrevoix le 16/4/2013, 6:04 pm

Corps Impérial du Renseignement et des Opérations Spéciales

Il ne s'agit pas d'une composante de l'Armée du Saint-Empire, mais d'un Corps dépendant directement du Feld-Maréchal.

Effectifs total : confidentiel

Organisation :

- Service d’Espionnage Edoranais
- Direction du Renseignement Militaire
- Unité Spéciale de l’Armée du Saint-Empire

Service d'Espionnage Edoranais (SEE)
Directeur : Général Amaury d'Avallon

Il dispose d'agents implantés durablement et de centres d'analyse d'informations dans l'ensemble de l'Archipel. Son action est principalement extérieure, mais il peut dans une faible mesure intervenir dans la sécurité intérieure, en collaboration avec la Police Impériale et la Gendarmerie Impériale.

Ses activités sont :
- le renseignement de sources ouvertes
- le renseignement humain
- le renseignement économique, industriel et financier
- le contre-espionnage
- la lutte anti-terroriste
- le renseignement politique

Direction du Renseignement Militaire (DRM)
Directeur : Amiral Victor-Thibault Amstedt

Il dispose également d'agents dans l'ensemble de l'archipel, mais la plupart ne sont pas implanté durablement.

Ses activités sont :
- le renseignement militaire, c'est à dire tous renseignements nécessaires aux activités de l'Armée en général, pas uniquement dans le cadre d'opérations spéciales ou d'espionnage.
- le renseignement électronique (interception de communication)

La DRM possède depuis 1927 :
- 4 navires de renseignement : MIE Oeil de Lynx, MIE Caméléon, MIE Obscurité et MIE Lumière
- 8 avions de reconnaissance et de surveillance : 4 avions radar et 4 avions de reconnaissance photographique

Unité spéciale de l'Armée du Saint-Empire, ou l'Unité spéciale
Commandant : nom de code Alpha

Il s'agit d'une unité militaire surentraînée spécialisée dans les opérations spéciales, secrètes et délicates de l'Armée.

Autre

En cas de nécessité et selon les missions, toute unité de l'Armée du Saint-Empire peut passer sous le commandement du CIROS. Des escadrons d'avions de transport ou des sous-marins sont souvent employé par le CIROS.
avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Charles de Hauteville le 29/9/2015, 11:00 am

Office Scientifique de l'Armée du Saint-Empire


L'OSASE est une direction intercomposante de l'Etat-major, dépendant directement du Feld-Maréchal.

Son but est de coordonner et d'orienter les programmes de recherche militaire et les essais technologiques militaires.

Directeur : Maréchal de l'Air François-Alexandre Dutronc-Pombal

Effectifs : 3000 personnels, techniciens, ingénieurs et scientifiques militaires. Des unités de l'Armée peuvent renforcer les effectifs de l'OSASE en cas de besoin.

Siège : Palais Corvin

Autres implantations :

- Centre de Recherche Militaire de San Sebastian (CRM-SS)
- Centre de Recherche Militaire de la Terre du Roi Henri (CRM-TRH)
- Centre de Recherche Militaire du Ceylan édoranais (CRM-CE)
- Centre Spatial de Barahnaith (CSB) (tutelle partagée avec le CIROS (cf. supra))
- La Sandbox, en Eridan (tutelle partagée avec le Détachement Edoranais en Eridan)
- D'autres unités de recherche répartie dans le Saint-Empire et la Fédération : au sein de la Base aérienne 03 à Estérel, au sein du Camp Corvin à Confolens, au sein du Centre d'Investigation Militaire du Royaume fédéré des Eslagnes, ...

A noter : l’OSASE possède 4 navires océanographiques : MIE Pourquoi pas ?, MIE Scanténoisie-Helvetia, MIE Portneuf et le MIE Albatros.

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial
Ministre des Affaires étrangères

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1103
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Charles de Hauteville le 10/6/2017, 5:50 pm

Service de Santé de l’Armée du Saint-Empire

Il ne s'agit pas d'une composante de l'Armée du Saint-Empire, mais d'un service interarmée dépendant directement du Feld-Maréchal.

L’ensemble du SSASE peut être mis à disposition ou peut soutenir matériellement les opérations du Corps Edoranais Humanitaire d’Urgence et de l’Agence Humanitaire de la Ligue des Etats Modernes.

Effectifs total : 10 000 hommes

Organisation :

- Division Terrestre de Santé
- Groupe Naval de Santé
- Escadron de Transport Sanitaire
- Groupement des Hôpitaux Militaires

Division Terrestre de Santé
Commandant : Médecin-Général de Lariboisière

Sa mission est d’apporter un soutien sanitaire aux troupes édoranaises terrestres sur les théâtres extérieurs et aux populations victimes de guerre ou de catastrophe naturelle


2 régiments médicaux : Port-Chiron et Lucéra.

Chaque régiment peut déployer 2 hôpitaux mobiles de campagne comprenant un service d’ambulance, de tri, de pharmacie, de laboratoire et imagerie, de traitement médical et de traitement chirurgical.


A noter que chaque division de l’Armée de Terre Impérial, voire chaque régiment, comprend déjà une unité médicale comprenant un ou plusieurs médecins et des infirmiers. Ils ne sont pas sous l’autorité directe du SSASE.


Groupe Naval de Santé
Commandant : Médecin-Amiral Keryonnec

Sa mission est d’apporter un soutien sanitaire aux troupes édoranaises sur les théâtres extérieurs et aux populations victimes de guerre ou de catastrophe naturelle, via une plateforme en mer, à distance des conflits. Il peut assurer également de l’évacuation sanitaire de grande ampleur et de l’approvisionnement en matériel sanitaire.


2 navires hôpitaux : MIE Médecin-Général Avicenne et MIE Docteur Charkot.


Escadron de Transport Sanitaire
Commandant : Médecin-Général Gargarhisme

Sa mission est d’apporter un soutien sanitaire aux troupes édoranaises sur les théâtres extérieurs et aux populations victimes de guerre ou de catastrophe naturelle. Il peut assurer également de l’évacuation sanitaire et de l’approvisionnement en matériel sanitaire.

4 avions de transport sanitaire à Port-Chiron
4 avions de transport sanitaire à Lucéra

Direction des Hopitaux Militaires
Directeur : Médecin-Général de Gaudremont

Sa mission est d’apporter des soins de qualité aux membres de l’ASE, de participer à la recherche médicale appliquée aux armées, ainsi qu’à la formation des personnels médicaux et paramédicaux de l’ASE.

5 Hôpitaux Militaires : Allancia, Confolens, Lucéra, Port-Royal, San Sebastian

2 Centres de Soins aux Armées : Nassara (Voltwana), Sri (Ceylan).

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial
Ministre des Affaires étrangères

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1103
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de l'Armée du Saint-Empire (1927)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum