Connexion

Récupérer mon mot de passe


Sacre et Couronnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sacre et Couronnement

Message par Ignace II le 17/9/2012, 7:46 am

48 heures après, les funérailles, la Cathédrale étaient de nouveau rempli pour la célébration d'un acte millénaire, le sacre d'un chef.
avatar
Ignace II
Beau Parleur

Nombre de messages : 1183
Age : 51
Date d'inscription : 27/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacre et Couronnement

Message par Ignace II le 17/9/2012, 8:12 am

Un cortège de prélats arrive à la cathédrale. La population voit dans le cortège Sa Béatitude Ignace II, mais surtout la fiole d'huile sacré. Selon la tradition ancienne, cette huile serait le sang d'Ether et elle se régénère aux 75 ans. Cette fiole ne quitte que le Mont-Albert, que lors des sacres de dirigeants etheristes.. Elle est transportée par le pontife métropolitain de Confolens.

Pendant ce temps, au Palais, un dialogue entre le chantre de la cathédrale et le grand chambellan André-François de Lamarche commence. Le premier frappe avec son bâton à la porte de la chambre impériale. "Que demandez-vous ?" demande alors le grand chambellan de l'intérieur. "L'empereur", répond le chantre. "L’empereur dort". Cela est répété à trois reprises puis, à la fin du troisième dialogue, le Pontife métropolitain de Lucéra dit : "Nous demandons Philippe-Alexandre qu'Ether nous a donné pour Empereur".
La porte s'ouvre alors et le roi est conduit en procession, au chant du Veni Creator, à l'intérieur de la cathédrale où l'attend les prélats.

Un cortège de nobles, 4 de Chiron et 4 de de la Fransie, rentrent dans la Cathédrale. Il transporte les insignes royaux. Bouan de Malenfort, Duc de Clermont apporte le sceptre. Albert de Rougemont, Duc d'Arséna apporte la couronne. François-Alexandre de Dutronc-Pombal, Duc d'Esse apporte le collier du Grand-Maître des Ordres. Klaus Sortekeber , Comte de Sabrevoix apporte l'épée. Philibert de Carnavon, Prince de St-Junien apporte la main de justice. Henri de Fricrad, comte de Chabanais apporte l'étendard de guerre. Eugène Duveyrier, Vicomte de Prévost apporte le manteau impérial. Et Louis-Louis-Gabriel de Corvin, prince de Freshville apporte les éperons en or.

Une fois l'empereur assis au milieu de la cathédrale, Sa Béatitude, Patriarche de l'Église etheriste de Edoran prend la Sainte Fiole, et dépose sur l'autel aux côtés des regalia, les insignes de la dignité impériale conservés à l'abbaye.
Le jeune empereur prête ensuite plusieurs serments. Debout, devant le maître-autel, sur lequel sont également posés les Saints Textes, il promet de défendre l’Église, de lui conserver ses privilèges canoniques, de garder la paix et la justice de ses peuples, de chasser les hérétiques, et de maintenir les ordres créés par ses prédécesseurs.

Simplement vêtu de sa tunique et d'une chemise échancrée aux différents endroits où doivent être pratiquées les onctions, l'empereur reçoit les insignes du chevalier de Sa Béatitude, l'épée et les éperons d'or qui font de lui le bras séculier de l’Église. Prosterné devant Sa Béatitude, il est oint, avec le chrême de la Sainte Fiole, sur la tête, la poitrine, entre les épaules et sur chacune d'elles, aux jointures des bras et sur les mains.
L’empereur reçoit enfin l'anneau, le sceptre, le collier du Grand-Maîtres des Ordres, le manteau impérial et la main de justice.

Les dix pairs du Saint-Empire prennent alors place auprès de l’Empereur. Ils soutiennent ensemble la couronne au-dessus de l’empereur avant que Sa Béatitude ne la pose seul sur la tête du nouveau souverain.

Assis sur un trône dominant le jubé, l’Empereur reçoit l'hommage de Sa Béatitude et des dix pairs, tandis que retentit à chaque fois l'acclamation "Vivat rex in æternum !", reprise par la foule. Des oiseaux sont lâchés dans l'église tandis que retentissent les cloches des églises de la ville.

Immédiatement après, la messe est célébrée par Sa Béatitude. Durant la messe, Sa Béatitude prend la parole après, la lecture du texte saint.

Mes chers frères et mes chères sœurs.
Nous venons de sacrer un jeune empereur. Il a tout un défi et un avenir. Il vient d'offrir sa vie et sa destiné à son peuple et à Ether. Aujourd'hui, vous avez reconnu aussi le choix d'Ether, en ce jeune comme votre souverain. Il est important ici, de se rappeler, qui choisis et nomme à la fin les souverains, c'est Ether. Plusieurs oublient, mais c’est par Ether qu’on prend réellement notre force.
Aujourd’hui, nous avons accompli un vieux rite. Même, le très saint roi Henri de Chiron l’a eu. Votre Majesté, je vous demande d’être aussi digne que votre ancêtre du choix, qu’Ether a fait.
Mais surtout cette cérémonie c’est celle de l’unité de la Nation autour de son Empereur. 4 nobles du Royaume de Chiron et 4 nobles du Royaume de Fransie ont tenu avec un pontife métropolitain de la Fransie et de Chiron la Couronne, que j’ai déposé sur la tête de votre Empereur. Il est sans distinction le chef de tous les sujets du Saint-Empire.
Votre Majesté. Je sais que votre tâche sera lourde. Mais vous avez maintenant le soutien et la protection d'Ether. Par l'onction de l'huile sainte, Ether a voulu s'associer à vous. Il veut que vous soyez son bras pour la création de la Paix universelle.

La messe s'est conclue, lorsque l’empereur Philippe remis à Sa Béatitude, un sac avec 11 pièces d'or, qui représentent la fidélité à Ether des 10 pairs, qui ont soutenu la couronne et la sienne.

Alors les cloches de tous les églises du Saint-Empire sonnèrent.
avatar
Ignace II
Beau Parleur

Nombre de messages : 1183
Age : 51
Date d'inscription : 27/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum