Connexion

Récupérer mon mot de passe


Au chateau de Cardie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au chateau de Cardie

Message par Eumène de Cardie le 19/12/2012, 6:42 pm

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans le chateau de Cardie, peu de lumière en cette heure tardive. La plupart des habitants sont allés se coucher, et il n'y a guère que dans la bibliothèque du professeur que l'on puisse trouver de l'activité. Depuis son retour de Persis le professeur n'a pas cessé de travailler. Lorsqu'il n'est pas à son bureau de l'université d'Allancia c'est qu'il est enfermé au milieu de ses livres.

L'expédition a dépassé ses espérances les plus folles. Le respect craintif des populations qui se sont succédé sur les terres de la défunte Persis a permit un incroyable degré de conservation du patrimoine de la civilisation disparue. Livres, documents holographiques, bâtiments, oeuvres d'art, les cinq provinces recèlent des milliers de reliques qui n'attendent que d'être découvertes, de quoi combler des armées de chercheurs des siècles durant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Assis derrière un bureau, une loupe à la main, Eumène de Cardie est plongé sur un manuscrit découvert dans les ruines d'un palais de l'Acroge, a priori une communication diplomatique de l'époque de la guerre de Karkor. Le document a souffert des éléments et du temps écoulé, mais le cadre général est clair : le ravitaillement d'un camp médical de Nautia à proximité du front luxopersien. Au bas du document, une signature : Callie Coopman. Il semble que cette femme se soit adressée directement au patricien ioniapersien de l'époque pour lui demander des bandages et des compresses.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A côté, posé sur le vaste bureau, un autre texte provenait lui du sanctuaire de Miletine : un texte philosophique produit par une prêtresse d'Athénis sur la nécessaire lutte contre le clergé d'Hadis. Une traduction de la main d'Eumène est posée dessus : sa secrétaire s'occupera de la recopier au net. En dessous, cinq, dix, vingt autres textes de natures tout aussi différentes et intéressantes attendent, eux aussi traduits.

Eumène pose sa loupe, se rejette contre le dossier de son fauteuil. Ses yeux sont fatigués, son corps endoloris. Un regard sur la pendule de la cheminée le renseigne : pratiquement minuit. Il soupire. Sa femme va encore se plaindre qu'il ne se couche si tard que pour la laisser réchauffer le lit conjugal sans avoir à s'occuper d'elle... Elle ne comprend donc pas l'importance de sa tâche ? Nouveau soupir, avant qu'Eumène ne se lève. Il coupe sa lampe de bureau et se dirige à la lumière de la lune vers la porte donnant sur le couloir conduisant aux chambres. L'heure est venue de se coucher.
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Philippe Ier le 20/12/2012, 1:27 pm

Une invitation était arrivée dans la boîte aux lettres d'Eumène. L'enveloppe portait les armoiries impériales

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Eumène de Cardie le 20/12/2012, 5:39 pm

Eumène était à table, entouré de sa femme et de ses enfants. Tous mangeaient avec plaisir un petit déjeuner simple mais roboratif à base de pain frais du jour et de confitures du domaine.

"Allons Alexandros, un peu de tenue s'il te plait !" s'exclama le savant alors que le cadet s'agitait sur sa chaise, cherchant à éviter les boulettes de mie de pain qu'envoyait sa soeur. "Et toi, Aglaïa tu es de corvée nettoyage pour la journée. Madame Confluens vous veillerez à ce que mademoiselle nettoie la cuisine et vous lui donnerez ensuite de quoi épousseter le grenier occidental."

"Père, je souhaiterais faire une promenade équestre cet après-midi, puis-je ?" demanda Périclès, l'aîné des enfants. "Non Périclès, tu dois réviser ton piano à deux heures" répondit sa mère. "Voyons Ysé, il faut le laisser profiter du beau temps, tu sais qu'il est rare que l'on profite du beau temps en cette saison. Annule le cours ou déplace le en soirée et laisse Périclès sortir son cheval. Cela ferait aussi du bien à l'animal. Mais, Périclès, attention : je veux que tu sois de retour à la tombée du jour et que tu sois accompagné d'au moins deux serviteurs. Un jeune homme de bonne famille ne saurait s'en aller chevaucher seul. Maintenant soit un bon jeune homme et passe moi le courrier veux tu ?"

Le jeune homme de quinze ans obtempéra, tendant à son père qui venait de s'essuyer les doigts une pile de lettres. "Une société commerciale, des documents administratifs de l'universi... tiens ? Qu'est-ce là ? Mais... Ce sont les armoiries impériales ?"

S'emparant d'un couteau, le savant ouvrit le courrier et en tira une lettre rédigée sur un lourd papier couleur crème et marqué du filigramme de la couronne. "Par les Dieux... une convocation à Allancia ! L'Empereur..."

Ysé ouvrit de grands yeux. L'Empereur ? Son mari ? "Madame Confluens, veuillez préparer un bagage léger pour mon mari, il doit partir sur l'heure pour Allancia !" Eumène approuva avant d'ajouter "Madame Confluens, veuillez aussi faire préparer le Néphélée, et prévoyez le bagage en conséquence. J'acheterais à Allancia des vêtements adaptés à un entretiens avec notre souverain."

Aussitôt une certaine frénésie s'empara du château de Cardie, même si Aglaïa fut bel et bien contrainte de récurer cuisine et grenier... Dans la cour trois hommes s'empressaient autour du petit avion du professeur, un appareil léger qu'il s'était offert afin de réduire le temps de trajet et l'inconfort lié à ses fréquents déplacements à l'université. S'il était tout à fait capable de piloter lui même l'appareil, il avait aussi recruté un pilote également chargé de l'entretiens de l'appareil, afin de pouvoir travailler pendant certains vols.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Eumène de Cardie le 8/1/2013, 6:24 pm

Eumène de Cardie éteignit le poste de radiodiffusion. Ainsi l'UC avait-il remporté un nombre de siège insuffisant que pour être certain d'être le premier, il pouvait encore être dépassé d'un siège après le second tour.

Il secoua la tête. L'idée de modération en politique était importante à ces yeux, et l'UC en semblait la meilleure représentante. Mais que pouvait-il dans les grandes affaires politiques du royaume ?
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Eumène de Cardie le 11/1/2013, 5:21 pm

Eumène était dans son bureau, plongé dans les documents persiens que lui avait remit l'Empereur. Se grattant le front, il s'adossa au fond de son fauteuil. Ce document était vraiment étrange, son contenu... Etait-ce possible ? Une communauté persienne aurait-elle réellement survécu sous la protection de l'Empire d'Edoran ?
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 12/1/2013, 10:42 am

Un courrier arrive.

Son Altesse, le prince de Piscis, François-Alexandre Maxence Dutronc-Pombal, duc d'Esse et pair, souhaite phinancer vos recherches.
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Eumène de Cardie le 12/1/2013, 10:56 am

Eumène avait reçu un nouveau courrier en provenance de la capitale. Curieusement, alors même qu'il semblait relatif à ses recherches il n'avait pas été envoyé au rectorat.

Sur l'enveloppe, les armes de la famille Dutronc-Pombal. Décidément son élévation au rectorat le mettait en contact avec ce que l'Empire connaissait de plus brillant, de la famille impériale au duc d'Esse en passant par le Chancelier...

L'offre de financement était généreuse. Il réfléchit à la meilleure manière d'y répondre avant de prendre la plume :

"Votre Altesse,

Permettez moi tout d'abord de vous remercier pour l'intérêt que vous montrez pour notre travail. Je présume que vous savez que Piscis était autrefois une ville de la province persienne de Thalassapersis, étant même la capitale satrapique locale. Malheureusement nous avons du constater lors de l'expédition de l'été dernier que l'Apocalypse persienne n'en avait pas laissé la moindre trace.

Vous offrez bien généreusement de financer notre travail. A l'heure d'aujourd'hui je dois bien reconnaître que mes recherches coûtent essentiellement du temps et que si une chose doit bien manquer c'est l'absence d'échanges réguliers avec d'autres chercheurs.

Puis-je donc vous proposer d'user des ressources offertes pour créer une bourse de thèse pour que les études persiennes soient entreprises par de plus nombreux esprits brillants de notre nation et qu'ainsi mes recherches puissent aussi se poursuivre en bâtissant sur les fondations crées par le travail de ces chercheurs ?

Veuillez, Votre Altesse, ..."
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 12/1/2013, 11:25 am

Une réponse rapide fut faite.

Monsieur
Cela sera fait, notre tante, la satrape de Thalassapersis, Eleni de Castro-Pombal, sera heureuse de phinancer. Oui, Pisics a été à la capitale, jusqu'à la construction d'Elenipolis.
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Eugénie de Sabrevoix le 12/1/2013, 4:11 pm

Direction de l'IEGM


Monsieur le Recteur,

Le service de cartographie historique de l'Institut Edoranais de Géographie Micromondiale vous propose la restauration et la réédition de carte ancienne de Persis, selon les normes cartographiques édoranaise, si vous êtes en possession de cartes originales.

En vous souhaitant par ailleurs de bonnes recherches, croyez, Monsieur le Recteur, en ma profonde considération,

Dr César-François Cassin,
Directeur adjoint de l'IEGM.

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3833
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Eumène de Cardie le 13/1/2013, 7:09 am

Eumène soupira. Il devenait difficile d'apporter un bon suivi à tout son courrier, entre celui qui arrivait au château, où il se rendait essentiellement le week-end et où il n'espérait trouver que des courriers privés, le courrier mondain qui arrivait essentiellement à son hôtel particulier d'Allancia et celui qui arrivait à son bureau du rectorat. Bientôt il devrait engager un secrétaire particulier...

La dernière lettre en date à s'être retrouvée au mauvais endroit était celle de l'IEGM, une proposition d'édition de cartes de Persis. Il soupira. Si seulement des cartes persiennes originales avaient pu survivre... Malheureusement il n'en connaissait aucune : les anciennes frontières étaient bien visibles sur quelques vieilles cartes internationales, mais elles dataient essentiellement d'avant la fusion avec Angmar (sans même parler de la période des dynastes maudits).

Il savait que les fleuves formaient une espèce de T avec un point de confluence marécageux à proximité de la capitale, la longue barre du T se trouvant plus au nord (environ aux deux tiers de la hauteur du pays) tandis que la petite barre du T se trouvait environs aux trois quarts, avec l'Orotokos prenant sa source dans les montagnes de l'Oros et creusant de profondes vallées en direction du nord tandis qu'un autre fleuve, le Poseiditokos, prenant sa source hors des frontières de Persis, séparait la Luxopersis de l'Ioniapersis du nord, cheminant vers le sud. avant d'atteindre le point de confluence.

Les deux fleuves se rejoignaient en un point marécageux marquant la frontière entre l'Ioniapersis (est), la Luxopersis (nord ouest) et la Xylopersis (sud ouest), l'Orotokos se jettant dans le Poseiditokos. Une dépression des terres faisait que le marais s'étendait vers l'ouest jusqu'à la frontière, marquant la séparation entre la Xylopersis et la Luxopersis.

L'Ioniapersis comprenait une bande au sud du fleuve, sur environ un quart de l'espace disponible, et toutes les terres au nord du Poseiditokos

Eumène connaissait aussi l'emplacement des principales villes de l'Empire : Thanates la maudite, au coeur du marais du confluent, Pythonia la martyre, plus au nord sur les rives du Poseiditokos, au sommet d'une courbe du fleuve, Xysclépis, dans les bois de Xylopersis, Persispolis, la capitale impériale, sur les rives du Poseiditokos à environ un quart de la longue barre du T, au delà du marais de la confluence, Miletine, plus en aval sur le même fleuve, avec sa célèbre accroge, dernier sommet d'une série de collines venant des monts Oros orientaux avant une plaine conduisant à Persispolis, mais aussi dernier port de mer accessibles aux navires remontant le fleuve, Hyélé fondée à flanc de falaise plus en aval encore, avec son petit port et ses maisons qui semblent accrochées à la paroi qui en ce lieux est pratiquement au bord du Poseiditokos dont le courant puissant disperse les aluvions au large et vers le nord... Eleusis, la ville sacrée et centre de la grande plaine du nord de l'Ioniapersis, seule ville digne de mention dans cette partie de l'Empire...

Et puis la petite bande côtière du sud-est, coincée entre les montagnes et la mer, avec ses caps et ses hautes collines, ses falaises battues par les flots, terreurs des marins, et ses rares ports comme Piscis, la capitale satrapique historique, ou encore Elenipolis, la capitale fondée dans les temps de déclin de la dernière ère...

Enfin, dernière province, devant avoir pratiquement la forme d'un carré sur la carte, l'Oropolis, une province de montagnes aux sommets tourmentés dominée par le mont Oros, le centre spirituel mais aussi, en partie, scientifique de la Persis : sur ses flancs, Aretepyle, les "portes de la Gloire", le centre de recherche spatiale connu dans tout le micromonde d'alors pour son canon de mise en orbite... Et puis aussi, dans une des rares vallées de la région, sur les flancs de la montagne pour préserver les terres arrables, la ville d'Oropolis, capitale satrapique et siège de l'université des technologies...

Oui, tout cela Eumène le savait, mais il ne disposait d'aucune carte exacte permettant de définir avec précision les emplacements de ces lieux. Peut-être devrait-il quand même commander une carte avec les emplacements connus ?

Il prit sa plume, et s'attela à répondre courtoisement au docteur Cassin, tout en lui exposant son problème. Peut-être aurait-il une proposition de carte à faire ?
avatar
Eumène de Cardie
balbutieur

Nombre de messages : 38
Age : 34
Localisation : Château de Cardie
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au chateau de Cardie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum