Connexion

Récupérer mon mot de passe


Sommet d'Elbêröhnit

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 10:12 am


_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 10:13 am

Sa Majesté l'Empereur a écrit:
Voilà trois mois, les ministres des Affaires étrangères édoranais et zollernois ainsi que le Connétable de l'Empire Archibald de La Villejégu de Balincourt avaient signé le traité de fondation de la Triple-Alliance, en pleine mer – ce qui était, assurément, une première dans l'histoire diplomatique mondiale. Les trois monarchies s'étaient ainsi promises soutien et appui en cas d'agression extérieure. En application de celui-ci, Sa Majesté Très-Syiste Nabelnine II avait alors invité les souverains d'Edoran et de Zollernberg et leurs délégations à venir en Belondor, à Elbêröhnit, pour un sommet, de façon à approfondir dans la mesure du possible leurs relations.

C'est pourquoi le petit monde des serviteurs du palais impérial Ceronine II s'affairait depuis des jours pour accélérer les préparatifs de ce sommet tripartite. Il s'agissait de tout faire pour que les choses se déroulent à la perfection, le souverain impérial étant particulièrement exigeant en la matière. Tout avait donc été soigneusement pensé pour qu'une impression de grandeur, d'ordre et de puissance se dégage de ce rassemblement des trois plus grands monarques que le monde portait. Un programme sur deux jours, alternant réceptions, hommages, séances de travail, festivités, repas, cérémonies de départ, etc. avait donc été établi par les services de la grande maîtrise de l'Empire et, ultimement, validé par l'Empereur lui-même.

Il était désormais quinze heures en cet Imperodine 6 Hactorel 2715. Sa Majesté l'Empereur avait reçu un télégramme comme quoi les deux délégations étaient arrivées dans leurs gares ferroviaires respectives : la gare du Nord pour l'Empereur Philippe Ier qui venait d'Edoran en traversant le Centuryon ; la gare de Sevan pour le Grand-duc Louis Ier qui venait de ses États en bateau, avait accosté à Ecosient, avant de prendre le train depuis cette ville du sud pour remonter jusqu'à Elbêröhnit. Dans moins d'une heure, les deux délégations seraient donc au palais impérial et l'Empereur les accueilleraient en personne, comme il se devait. Lorsque celles-ci seraient arrivées, l'Empereur d'Edoran et le Grand-duc de Zollernberg pourraient passer en revue les troupes de la Garde impériale stationnées dans la cour de marbre du palais afin de leur rendre les honneurs dus à leur rang. La musique de la Garde impériale jouerait alors les hymnes du Saint-Empire d'Edoran et du grand-duché de Zollernberg.

L'Empereur avait revêtu ses plus beaux atours pour les accueillir. Mais ce qui l'intéressait le plus était bien évidemment l'ordre du jour en quatre points qu'il avait l'intention de présenter à ses alliés, lesquels pourraient bien entendu être complété par les autres États participants.

Il était désormais seize heures et Sa Majesté l'Empereur attendait devant le palais impérial. Derrière lui était présente la famille impériale au grand complet : l'impératrice-mère, veuve de l'Empereur Nabelnine Ier, sa sœur cadette Maria-Aurélia et son frère benjamin Amezzianel-Nabelnine jumeaux de quatre ans plus jeunes que l'Empereur, ainsi que son oncle le prince d'Ecosient. Derrière eux, il y avait l'ensemble des grands dignitaires : l'Archichancelier de l'Empire, le duc Etzel Calpunien de Varsalance, ayant tutelle sur les ministères des Affaires administratives, de la Police générale et de la Justice ; le Connétable de l'Empire, le marquis de Balincourt, ayant tutelle sur les ministères des Affaires étrangères et de la Guerre ; le Grand Maître de l'Empire, le comte Armand de La Croix de Salignac, ayant tutelle sur les ministères de la Maison de l'Empereur, des Beaux-Arts et des Ponts & Chaussées ; et l'Architrésorier de l'Empire, Erasmus Nerym, ayant tutelle sur les ministères de l'Échiquier et du Trésor. Il n'y avait en revanche pas trace du Grand Électeur de l'Empire, lequel avait traditionnellement tutelle sur les ministères de l'Université impériale et des Affaires sociales : en effet, depuis que l'Empereur avait déchu le précédent occupant du poste, il n'avait pas nommé son remplaçant. De plus, tous les ministres étaient présents, ainsi que des membres des forces armées, de la Banque impériale, de la Cour des comptes, du Sénat, mais aussi les autorités religieuses à commencer par le Grand Pontife de la Sainte Église syiste occidentale Hans Turmwächter. En somme, tout ce qui comptait en Belondor était présent pour accueillir les délégations étrangères.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 10:13 am

Archibald de La Villejégu a écrit:
Le Connétable de l'Empire était présent derrière l'Empereur et la famille impériale. Depuis des jours, il travaillait les dossiers et avait veillé en collaboration avec le ministre des Affaires étrangères Alexandre Lefebvre à ce que la position du Belondor puisse être conforme aux intérêts de ses deux alliés, ou au moins à ce qu'elle n'y contrevienne pas. Là aussi, la chose n'était pas forcément gagnée d'avance. Mais il aurait bien le temps de voir cela en temps voulu... les délégations zollernoises et edoranaises arrivaient dans la cour de marbre.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 10:14 am

Etzel Calpunien a écrit:
Son Excellence l'Archichancelier de l'Empire avait pris place avec les autres Grands Dignitaires, derrière la famille impériale, emmenée par Sa Majesté Nabelnine II. Etzel Calpunien, qui s'occupait de la sûreté intérieure, n'avait pas eu à travailler le Sommet d'Elbêröhnit avec la même rigueur que son estimé collègue et ami, le Connétable de l'Empire. Pour autant, il suivait avec une attention toute particulière la situation des zones d'influence et de la Sorabe, que l'Archichancellerie considérait comme faisant partie de la couronne impériale.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 10:14 am

Samuel Verrines d'Hersant a écrit:
Samuel Verrines d'Hersant avait été nommé par l'Empereur au Sénat et il faisait partie de la délégation d'une cinquantaine de sénateurs choisie par le souverain pour représenter cette institution lors de ce sommet. Mais le rôle de celle-ci allait être limité car elle ne serait pas conviée aux négociations et discussions et ne servirait donc qu'à faire bonne figure lors des réceptions et festivités du sommet. Pourtant, le sénateur Verrines d'Hersant avait plein d'idées concernant la Triple-Alliance et il se ferait autant que possible le porte-parole d'une union toujours plus étroite entre les monarchies du continent nord.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 10:14 am

Philippe Ier a écrit:la délégation édoranaise arriva au grand complet. L'Empereur Philippe Ier était accompagné notamment du Ministre des affaires étrangères du Saint-Empire, Klaus Störterbeker.

(dsl mais j'ai des soucis avec ma connexion, je ne serai pas présent avant demain, je profite d'un autre ordinateur pour quelques minutes)

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 10:15 am

Klaus Störtebeker a écrit:L'Amiral Störtebeker, contrairement à Sa Majesté Impériale Philippe Ier, été déjà venu au Belondor. Et c'était un plaisir d'y venir pour la deuxième rencontre de la Triple-Alliance, mais dans les faits, la première avec les 3 souverains et après la triple ratification du traité signé en pleine Mer Océane.

Klaus était impatient de découvrir l'ordre du jour, mais il s'attendait déjà à certains points importants. En attendant, l'heure était aux mondanités... Il arriva au côté de l'Empereur d'Edoran, mais aussi du Grand-Chambellan du Saint-Empire, André-François de Lamarche qui faisait aussi partie de la délégation. Derrière, suivait une petite armée de conseillers, secrétaires, serviteurs et gardes impériaux.

En arrivant au palais, la délégation reçu les honneurs de la garde, et fut accueilli par l'Empereur Nabelnine II. Philippe Ier échangea quelques mots avec son cousin. Puis la délégation entrepris de saluer les représentants des corps constitués de la nation belondaures. Si Edoran faisait preuve en son Empire d'une armée complexe et organisée à outrance, le Belondor faisait de même avec son administration publique. Grand diplomate, Störtebeker n'en était pas moins assez hermétique au grands offices belondaures et au bout deux hauts dignitaires salué, Störtebeker ne savait plus où il en était. "Et ce monsieur, c'est l'archiquoi déjà ?" Demanda t-il discrètement à son conseiller diplomatique spécialiste du Belondor. Il reconnaissait cependant parfaitement le Connétable avec il négocia et signa le traité fondateur de la Triple-Alliance. En tant que Feld-Maréchal, il se trouva définitivement plus à l'aise en saluant militairement les dignitaires de l'armée belondaure.

La délégation grand-ducale était sur le point d'arriver.


_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 10:15 am


Edorel Gatline a écrit:Quel curieux chose que de revenir après des années au pays. Née d'un père belondaure et d'une esclave turcose affranchie, Edorel n'était pourtant pas à son aise malgré cette origine. Et pour cause, il accompagnait le Grand-Duc. Le Grand-Duc qui justement avait quelques problèmes pour s'extirper (voir se désincarcérer) de sa voiture. En fait avant de pouvoir se présenter à Nabelnine, toute la délégation zollernoise attendait que le gros tas servant d'Altesse Royale soit libérer par les quelques laquais présent. Le tout sous le regard amusé du public, la retenue hilare de la sécurité belondaure, et l'air consterné d'une grande partie de la délégation.

-Scarmyglyone. Dis alors Gatline à son zide-kick.

-Maître ?

-Avez-vous remarquez que nous sommes la risée du micromonde ? Demanda t-il tout en se pinçant l'arrêt du nez entre les yeux.

-Oui, je l'avoue, c'est assez frustrant. Nous sommes couvert de ridicule sans même avoir eu à se présenter devant l'Empereur.

-Pourvue qu'il crève, si je devais prier un dieu quelconque ça serait que pour ça. Il hésitait à mordre son bicorne pour retenir sa rage.

-Sa surcharge pondéral aura raison de son cœur. Et le Kronprinz sera bientôt en âge de reprendre les affaires.

-Ne me donnez pas des idées, je serais bien capable de lui ouvrir la bidoche au coutelas et de lustrer le parquet avec sa graisse.

-Je vous suggère de faire ça une fois rentrée au pays, un tel acte serait inconvenant à ce moment là.

Et pendant que le Feld-Maréchal du Zollernberg parlait avec son valet, l'intendance belondaure fit venir plusieurs mottes de beurre...

-Je me demande tout de même comment à t-il pu entré dans cette voiture et ne plus pouvoir en ressortir.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 10:15 am

Philippe Ier a écrit:En s'addressant à son ministre, l'Empereur ne cacah pas son émerveillement devant la splendeur du Belondor.
- Dites moi Excellence, serait-ce notre Cousin le Grand-Duc que l'on tente d'extirper de cette automobile?

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Eugénie de Sabrevoix le 28/1/2013, 10:16 pm

Klaus Störtebeker a écrit:C'est bien cela, Sire. SAR Louis Ier en personne... Oh tenez, je crois qu'un essieu s'est rompu...

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3835
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Eugénie de Sabrevoix le 28/1/2013, 10:17 pm

Philippe Ier a écrit:Derrière l'Empereur, Gontrand de la Riboisière, un des secrétaire de l'Empereur se mit à rire.
- de la Riboisière, fit SMI, vous savez écrire en caractère espérantins?
- C'est difficile votre majesté Impériale.
- Eh bien vous nous copierez 1000 fois " Il m'est interdit d'esquissez ne fusse que l'ombre d'un sourire lorsqu'un chef d'état est dans une posture pouvant amener à une hilarité générale." Et en caractères espérantins.
- Votre Majesté.
- Nous avons dit. Son Excellence le Marquis de Lamarche veillera à l'exécution de la peine.

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3835
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Eugénie de Sabrevoix le 28/1/2013, 10:17 pm

Sa Majesté l'Empereur a écrit:
Les deux délégations étaient arrivées quasiment en même temps, entourées de tout un régiment de cuirassiers de la Garde impériale, aux uniformes rutilants, aux cuirasses et casques brillants et à la crinière soyeuse, au son de La Marche belondaure, l'hymne de l'Empire.. C'est ainsi que l'Empereur avait chaleureusement salué son cousin édoranais, l'Empereur Philippe Ier. Il était accompagné du Feld-Maréchal du Saint-Empire, le marquis de Deschambault Klaus Störtebeker, initiateur de la Triple-Alliance et maintenu au poste de ministre des Affaires étrangères et de la Guerre par le nouveau chancelier. Vraisemblablement, celui-ci n'avait pas fait le déplacement, mais il était vrai que la politique extérieure restait encore un des camps du sein duquel l'Empereur d'Edoran pouvait prendre de lui-même des initiatives...

Quant à la délégation zollernoise, pas plus de Premier ministre en vue, ni même de ministre des Affaires étrangères, chose plus surprenante. Seuls étaient venus le Feld-Maréchal Edorel Gatline, qui était d'origine belondaure comme le laissait supposer son nom et son prénom – mais les services de renseignement de Sa Majesté semblait indiquer qu'il n'avait en tant que tel jamais vraiment été citoyen, étant fils d'une esclave, avant que l'esclavage ne soit aboli voilà près de vingt ans, et le Grand-duc de Zollernberg Louis Ier qui... eu égards à sa corpulence semblait avoir quelques difficultés à se dépatouiller pour sortir de sa voiture.

Nabelnine II était quelque peu gêné, ne sachant que faire face à une telle situation pour le moins incongrue et pathétique. L'Empereur pris alors le parti de faire comme s'il n'était rien, faisant signe à son homologue édoranais de le suivre afin de faire face à la Garde impériale, laquelle se préparait à rendre les honneurs sur le côté de la cour de marbre. Les deux souverains, suivis de leurs délégations, quittèrent donc le tapis rouge pour se placer en face de la Garde impériale au garde à vous. Sur chaque côté étaient placés des musiciens de celle-ci.

Lorsque les deux Empereurs s'arrêtèrent à une dizaine de mètres devant les soldats, l'officier – un colonel – s'inclina respectueusement, avant de lever son sabre. Il cria « soldats, présentez armes... feu ! » Une détonation assourdissante se fit entendre, les soldats venant de tirer en l'air pour honorer les souverains les plus puissants de l'Archipel. Comme en réponse, on entendit des canons tirer une salve de bienvenue : aucun Elbêröhnitois ne pourrait oser affirmer qu'il n'était pas au courant que ce 6 Hactorel 2715, les souverains d'Edoran et de Zollernberg étaient venus rendre visite à Sa Majesté Très-Syiste. Trois porte-drapeaux leur faisaient face : un portait le drapeau du régiment, sur lequel était écrit la devise et le principe de l'Empire (« Honneur, Sagesse, Gloire » et « Fidélité envers l'Empereur qui règne au nom de Dieu et obéissance à sa loi »), un autre le drapeau du Grand-duché de Zollernberg, le dernier celui du Saint-Empire d'Edoran. Ce dernier fut abaissé en hommage à son souverain. C'est alors que la musique de la Garde impériale commença à jouer l'hymne du Saint-Empire d'Edoran, en l'honneur de Philippe Ier. Sa Majesté espérait bien que, pendant ce temps, le Grand-duc aurait eu le temps de sortir. Il aurait alors l'occasion de recommencer ce cérémonial en l'honneur du souverain de Zollernberg...

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3835
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 31/1/2013, 3:56 pm

Philippe Ier a écrit:L'Empereur remercia son cousin pour cet accueil impressionnant.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 31/1/2013, 3:57 pm

Louis de La Bouillardère a écrit:
Louis, lui, attendait avec d'autres sénateurs. Il avait été choisi par l'Empereur pour venir au sommet comme membre du Sénat parce qu'il était le chef du groupe parlementaire du parti impérial alors même qu'il était contre cette idée de triple-alliance. Ça ne lui plaisait pas du tout de voir l'Empire adosser sa souveraineté à celle de deux nations qui ne pensaient qu'à leurs intérêts. Pour lui, le Belondor était bien assez fort seul. Et puis il avait peur que ceux-ci empêche l'Empire de faire ce qu'il voulait dans sa zone d'influence et notamment de conquérir les terres qui lui revenaient de droit car syistes.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 31/1/2013, 3:57 pm


Edorel Gatline a écrit:-Je, vais, le, tuer.

-Consternant.

-Je, vais, le, tuer.

-Affligeant.

-Je, vais, le, tuer.

-Comment en est-on arrivé là ?

-Je, vais, le, tuer.

-Un deuxième essieu s'est cassé.

-Ggggggnnnnnnnnnnn !

-Oh, Maître ! Regardez, il commence à sortir !

-Hein, que, oh mais oui ! Nous sommes sauvés !

C'est à cette instant que le Grand-Duc s'écroula sur un des laquais présent, il ne se releva même pas.

-Maître, la grosse veine bleu de votre front enfle de manière inquiétante, je vous pries de vous calmer.

-Je vais prendre des mesures drastiques une fois au pays.

Un infirmier arriva, examina la situation et s'avança vers le Feld-Maréchal.

-Il a fait un malaise, apparemment ça a tout d'une hypoglycémie.

-Vous vous foutez de moi ? Il passe son temps à se goinfrer !

-Eh bien disons qu'il a du manger plus de salé que de sucré, je vous suggère de reprendre la suite. Ajouta l'infirmier avant de rejoindre ses coéquipiers pour tenter d'évacuer Sa Graisseuse Altesse.

-Scarmyglyone ?

-Maître ?

-Trouvez le chef de protocole pour lui signifier ce "léger" changement.

-Bien Maître.

Sur ce fait particulièrement glorieux pour le Zollernberg, Gatline et la délégation zollernoise prirent le même chemin que leurs homologues edoranais et belondaures.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 31/1/2013, 3:57 pm

Philippe Ier a écrit:De ce qu'il avait compris, Philippe ne verrait pas plus son zollernois cousin. Le sommet allait bientôt débuter. Un beau ciel avait accueilli les délégations.
- Ether nous promet ses meilleurs auspices, dit-il au Marquis de Lamarche.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 31/1/2013, 10:24 pm

Sa Majesté l'Empereur a écrit:
Une fois mis au repose le Grand-duc de Zollernberg, et alors même que ce drôle d'évènement n'avait nullement été envisagé et mettait tout le monde mal à l'aise, l'Empereur de Belondor invita Philippe Ier à le suivre, ainsi que la délégation zollernoise menée par le Feld-Maréchal Gatline. La salle de bal avait été aménagée pour que les différentes délégations puissent discuter à leur aise, dans une ambiance studieuse. Partout, des motifs des drapeaux des trois pays avaient été installés pour célébrer la Triple-Alliance. En entrant à la suite de l'Empereur, les délégations étrangères purent découvrirent les lieux. Juste à côté était située la salle à manger qui servirait au dîner des souverains. On espérait que le Grand-duc put se joindre à ceux de Belondor et d'Edoran. Assis dans un siège central, devant un tableau célébrant le sacre de son père, Sa Majesté Nabelnine II ouvrit donc la séance de travail, faisant face à l'Empereur d'Edoran :

- Votre Majesté. Sachez que c'est un honneur pour nous de pouvoir vous inviter en Belondor. Nous ne croyons pas nous tromper en disant qu'il s'agit là de votre premier déplacement en dehors des frontières de votre Empire : nous en sommes d'autant plus honorés et fiers. Nous espérons que ce sommet sera l'occasion de resserrer les liens forts qui existent entre nos États. Nous sommes égalements honorés que son Altesse royale, malheureusement souffrante à cet instant, ait fait le déplacement. Nous espérons qu'elle sera rétablie d'ici la fin du sommet.

S'arrêtant, il reprit, s'adressant à la délégation édoranaise :

- Nous avons pensé que pour débuter ce sommet, il n'y aurait pas d'acte plus symbolique que la signature de la Constitution de la principauté de Travna pour laquelle nous sommes co-princes, votre Majesté...

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 31/1/2013, 10:24 pm

Philippe Ier a écrit:L'Empereur avait écouté l'Empereur de Belondor avec la plus vive attention.
- C'est en effet là notre premier voyage officielle en dehors des terres impériales. Nous espérons beaucoup de cette illustre rencontre entre nos trois états. Cela ne pourra que renforcer toujours plus ce traité qui assurera la paix pour longtemps.

Philippe s'approcha de la table sur laquelle était placée la constitution de la principauté de Travna.
Par ce geste, nous espérons unir un peu plus nos deux grands Empire.
Il signa de son nom la constitution.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 3/2/2013, 5:54 pm

Sa Majesté l'Empereur a écrit:
A la suite de l'Empereur d'Edoran, Sa Majesté l'Empereur de Belondor signa également la Constitution de la principauté de Travna :

Traité proclamant la Constitution de la Principauté de Tràvna a écrit:Sa Majesté impériale Nabelnine II, Empereur de Belondor et Sa Majesté impériale Charles III, Empereur d'Edoran,

Proclament la Constitution suivante :


Préambule

La ville de Tràvna, joyau d'une civilisation perdue, s'est retrouvée spoliée durant des siècles par un État renégat.

L'Empire de Belondor et le Saint-Empire d'Edoran se sont érigés en forces libératrices de la population de la ville de Tràvna, face au joug du terrorisme d'État du Doge du Centuryon.

Le peuple de Tràvna mérite, aujourd'hui, la reconstruction de son joyau. Ainsi, les forces libératrices de Tràvna l'érige en principauté souveraine et lui donne la présente Constitution.


Titre I – Généralités

Article Premier :
Le territoire de la ville de Tràvna et des villages associés est érigé en État indépendant, unitaire et indivisible, prenant le nom de « Principauté de Tràvna ».

Le régime officiel de la Principauté est le co-principat constitutionnel.

Article 2 :
Le belondaure, l'édoranais et le centuryonnais sont les langues officielles de la Principauté.

Article 3 :
Les emblèmes, devise et hymne nationaux de la Principauté sont ceux de la ville de Tràvna.

Article 4 :
Tràvna est la capitale de la Principauté.

Article 5 :
La religion syiste occidentale et la religion éthériste sont reconnue comme religions officielles.

La liberté de culte est garantie dans la Principauté.


Titre II – Des co-princes

Article 6 :
La fonction de Chef de l'État est dévolu à deux co-princes souverains. Les Co-princes sont, à titre personnel et exclusif, l'Empereur de Belondor et l'Empereur d'Edoran. Leurs pouvoirs sont égaux.

Article 7 :
Les co-princes sont les garants de la Constitution, ils veillent à son respect. Ils s'assurent de la continuité de l'État et du fonctionnement régulier des pouvoirs publics. Ils veillent au respect de la souveraineté nationale, de l'indépendance nationale, ainsi que des traités contractés.

Les co-princes disposent du pouvoir absolu. Par la présente Constitution, les co-princes délèguent une partie des leurs prérogatives aux institutions de Tràvna.

Article 8 :
Les co-princes nomment chacun respectivement et de manière discrétionnaire un lieutenant-gouverneur afin de les représenter à Tràvna.

Ils sont appelés respectivement « Son Excellence le Lieutenant-gouverneur de Sa Majesté l'Empereur de Belondor et Son Excellence le Lieutenant-gouverneur de Sa Majesté l'Empereur d'Edoran ».

Les co-princes peuvent déléguer tout ou partie de leurs prérogatives de Chef d'État à leur lieutenant-gouverneur respectif.

Article 9 :
Les co-princes conservent comme pouvoir propre :
  • commander et organiser les forces armées ;
  • créer des ordres princiers et en désigner les membres ;
  • anoblir ;
  • diriger la diplomatie, nommer les ambassadeurs ;
  • nommer et révoquer le Ministre-président du Cabinet et les ministres du Cabinet ;
  • l'initiative des lois et des réformes constitutionnelles.

L'ensemble des actes et décisions des co-princes nécessite la signature des deux co-princes ou de leurs représentants.


Titre III – Du Cabinet

Article 10 :
Le Cabinet est le Gouvernement de la Principauté. Il organise et dirige l'administration de l'État et en fait appliquer les lois et les décisions princières.

Article 11 :
Il est présidé par un Ministre-président et est composé de ministres, chacun responsable d'un domaine de l'administration publique.

Titre IV – Du Conseil général


Article 12 :
Le Conseil général est l'organe législatif de la Principauté. Il vote les projets de lois présentés par les co-princes ou le Cabinet.

Article 13 :
Les conseillers généraux sont au nombre de quarante :
  • Sa Majesté l'Empereur de Belondor désigne dix personnes qu'elle juge dignes d'en être membres ;
  • Sa Majesté l'Empereur d'Edoran en désigne dix autres ;
  • les vingt derniers membres sont élus au suffrage universel direct par les citoyens de la Principauté, au scrutin proportionnel.


Article 14 :
Le Conseil général est présidé par un Secrétaire, nommé par les co-princes.


Titre IV – De la Justice

Article 15 :
La justice est rendue au nom des co-princes, sur la base de la présente Constitution, des lois de l'État, des décisions des co-princes et du Cabinet et de la jurisprudence.

Article 16 :
La justice est rendue par le Tribunal suprême. Il juge en première et dernière instance toute les affaires civiles, pénales, administratives, commerciales ou martiales de la Principauté.

Le premier-président est désigné par les co-princes parmi ses membres.


Titre VI – De la révision


Article 17 :
La présente Constitution ne peut être modifiée que sur proposition commune des deux co-princes et approbation par le Conseil général.

L'Empereur ne tarderait pas trop à ratifier le traité constitutionnel, et lorsque l'Empereur d'Edoran en aurait terminé, elle pourrait entrer en vigueur. Quel symbole d'alliance que cette union des deux plus puissants empires de l'Archipel afin de doter une vieille et glorieuse cité d'une constitution et d'assurer la paix. C'était la Triple-Alliance en marche. L'Empereur se rasseyant, alors même que les délégations applaudissaient l'acte des deux souverains, il obtint le silence :

- En tant que président de ce sommet, nous proposons de passer à la suite de l'ordre du jour. Il nous est apparu d'autant plus essentiel suite aux différents qui ont pu se faire jour au sein de l'Archipel – y compris parmi les États présents à cette conférence – nous nous accordions sur ce qui relève des sphères d'influence traditionnelles, tant culturellement qu'économiquement et politiquement, de chacun des États membres de la Triple-Alliance. En tant que tel, nous attendons vos propositions avant de vous faire part des nôtres.

On entrait dans le vif du sujet.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 3/2/2013, 5:55 pm

Philippe Ier a écrit:La délégation édoranaise était fin prête pour cette grande conférence. Le Ministre des Affaires Etrangères édoranais avait la grande maîtrise sur les dossiers sensibles et Sa Majesté Impériale, Philippe Ier, lui accordait la plus absolue confiance.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 3/2/2013, 5:55 pm

Samuel Verrines d'Hersant a écrit:
Les différents corps constitués n'étaient pas conviés aux négociations avec les délégations édoranaises et zollernoises, ce privilège étant réservé aux haut-fonctionnaires de la Connétablie de l'Empire et du ministère des Affaires étrangères, aux grands dignitaires, au ministre des Affaires étrangères et à l'Empereur lui-même. Elles devaient donc se disperser... pourtant, Dieu savait que Samuel aurait eu beaucoup à dire et à proposer si on lui avait permis. Il pourrait peut-être présenter quelques idées lors du dîner et du bal donné en l'honneur des alliés, qui sait ?

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 3/2/2013, 5:56 pm


Klaus Störtebeker a écrit:Le ministre édoranais avait saisi les regards de son souverain... il parlerait en premier...

- Sire, du point de vue du Saint-Empire, le traité de la Triple-Alliance est clair. La zone d'influence de chaque pays se défini comme étant leur territoire métropolitain, le territoire des Etats vassaux, les dépendances et colonies, les eaux territoriales et l'espace aérien.

Cette définition est stricte et ne souffre pas d'ambiguïté. Cependant, sans rappeler les évènements récents, je concède qu'il faille imaginer une sorte de zone élargie ou supplémentaire d'influence et "se répartir" le micromonde et en particulier les mers, les îles et les territoires grisées.

Ainsi, par exemple, je conçois que si nous devions intervenir sur les terres locqueto-angmaro-persiennes ou dans les îles yssoises, nous devrons avoir l'accord du Grand-Duché avant toute action. De même dans l'archipel nautienne ou à Sorabe, où l'opération devra être avalisé par le Belondor. Le Saint-Empire, de la même manière, devrait pouvoir autoriser et coordonner les interventions en Russlavie, Noordzeeland ou Mer des Glaces. Reste le Sud du Micromonde, qui, en dehors de la Nouvelle-Argentorate et éventuellement des eaux et terres alentours, n'a pas réellement a appartenir à une une zone supplémentaire d'influence particulière.

Toutefois, je pense qu'il ne serai pas très contributif de graver ces règles dans le marbre avec une précision extrême. La carte du Micromonde changeant souvent, nous devons pouvoir nous accommoder d'accord de principe sur ces zones élargies.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 3/2/2013, 5:56 pm

Philippe Ier a écrit:Nous sommes en parfait accord avec son Excellence. Ces zones élargies doivent être des garanties du respect que chacune de nos nations porte aux autres et au traité de la Triple-Alliance. En effet, quel crédit apporté à un allié qui se permettrait de venir effectuer des manoeuvres ou des actions belliqueuses à proximités du territoire d'un allié sans que celui-ci soit au moins prévenu et sans qu'il puisse nous donner son avis sur la question.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 4/2/2013, 2:37 pm

Etzel Calpunien a écrit:
L'Archichancelier de l'Empire, dans sa réserve habituelle, masquait froidement sa jubilation intérieure. Voilà qu'en l'espace de quelques phrases, le ministre édoranais reconnaissait clairement que la Sorabe relevait de la zone d'influence de Belondor. Pour celui qui s'était battu comme un beau diable pour permettre aux communiqués de la Connétablie de l'Empire et de son Ministère des Affaires étrangères d'être implacables, c'était une réelle victoire. Cette satisfaction grasse dans laquelle il se repaissait, rendait soudainement ce Sommet plus moelleux et agréable à suivre.
Ce fut donc passablement soulagé voire conquérant, qu'il sollicita la parole d'un acquiescement à l'adresse de l'Empereur de Belondor.

Il paraissait surprenant que le Grand Dignitaire, notamment en charge de la politique intérieure de la Nation, soit présent. Toutefois, cette problématique portant sur les zones d'influence le concernait au premier chef puisqu'il revenait à lui d'assurer la sûreté des territoires belondaures ou considérés comme tels.

" Majestés, Excellences, très estimés collègues, messieurs, il nous apparaît essentiel, en notre qualité d'Archichancelier de l'Empire de Belondor, d'intervenir sur cette question.

Il nous semble inutile de revenir sur nos prétentions sur l'île de Sorabe, que nous avons toujours considéré et que nous considérons encore comme faisant pleinement partie de l'Empire ; nous pourrons toujours évoquer ici même la question d'une possible opération de maintien de l'ordre mais nous aimerions d'abord revenir sur la définition des zones d'influence et de leur interaction avec le Traité de la Triple-Alliance auquel nos pays sont parties.

A notre sens, doivent aussi relever comme zone d'influence des membres de la Triple-Alliance, outre la description de Son Excellence Störtebeker, les territoires relevant de nos Saintes Eglises respectives. Ces territoires, qui peuvent dépendre de l'histoire de nos religions, monothéistes ou polythéistes, sont marqués d'une empreinte inaltérable.
Ainsi, l'Empire de Belondor a toujours suivi de très près les événements politiques de territoires exhaustivement comptés : Yrusalem, l'île d'Argentorate, l'Archipel de Gallice puis dans une moindre mesure Conivao.
Ces territoires, qui relèvent de la foy syiste ont été ou sont impactés directement par des politiques cléricales qui peuvent s'avérer dangereuses pour tous les croyants. Nous estimons donc nécessaire de pouvoir intervenir prioritairement sur ces terres afin de protéger nos frères et soeurs. "

L'Archichancelier de l'Empire avait terminé sa phrase sur un murmure, voulant s'assurer que tout le monde tendait l'oreille pour suivre son explication. Il n'avançait pas une telle chose par hasard. La situation à Yrusalem devenait de plus en plus précaire et Sa Sainteté le Grand Pontife venait encore de l'informer d'exactions menées dans la ville trois fois sainte.
Comme pour s'assurer l'appui des représentants édoranais et zollernois, Son Excellence Calpunien poursuivit :

" De la même façon, et j'annonce ceci à titre personnel désormais, je pense que le Zollernberg a toute légitimité pour s'assurer qu'Avaricum ne souffre d'aucune partition interne et que son peuple soit forcé de se convertir à quelque religion nouvelle. De même, Edoran a toute latitude pour défendre l'éthérisme en Noordzeeland.
Bien plus que par des liens économiques, administratifs ou par des liens du sang, nous avons conclu une alliance avec des hommes et des femmes qui partagent notre même vision du monde, qui adorent un même panthéon, qui respectent les mêmes moeurs.

En tant que représentants de la Triple-Alliance, il nous incombe de préserver ceux et celles qui n'ont pas la chance de jouir de la même puissance que la nôtre. "

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 12:54 pm

Klaus Störtebeker a écrit:- Votre Excellence Calpunien, nous ne voyons aucune objection. Il nous apparaît nécessaire de défendre l'influence nos cultures propres et nos religions d'Etat !

Que pense Son Excellence Gatline de tout cela ?

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum