Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Sommet d'Elbêröhnit

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 28/1/2013, 5:12 am

Rappel du premier message :

http://belondor.forumactif.org/t271-sommet-d-elberohnit

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas


Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 7:55 am

Edorel Gatline a écrit:Edorel avait jusqu'à maintenant écouter les propos qui s'échangeaient. Il n'avait rien à redire à propos du Centuryon, qu'il considèrent comme le problème des édoranais et des belondaures. Scarmyglyone notait en sténo dans son dos, tandis que les quelques membres de la délégation zollernoise échangeaient des commérages à voix basses. Sur la question de Sorabe, Gatline ayant pu faire exfiltrer les otages, il ne comptait pas s'opposer aux revendications belondaures, le Zollernberg avait bien fait de même avec les petites Zorcades. Si le Belondor veut se servir dans l'archipel nautien, c'est "zelf-zervice" comme dirait le cuisinier du palais Cobourg quand il n'a pas d'idées quant à son menu.

L'intervention du Duc de Varsalence, lui donna une occasion d'enfin dire quelques choses à se sommet.


-Son Excellence vient de nous rappeler la situation dans ces territoires, elle est connut de tous. Cependant, je me permettrais de lui signifier un petit oubli. Ces territoires, notamment celui d'Yrusalem, relèvent tant de la foi syiste, que de la foi zorthodoxe. Et même de la foi halawite. Aussi, je pense, qu'il n'est pas des plus judicieux qu'un état ayant pour religion officiel l'une de ces trois religions, puisse intervenir sans laisser craindre par la communauté intermicronationale quelques "récupérations".

Gatline fit une petite pause, il construisait son discours intérieurement, l'exercice lui était particulièrement ardue.

-De plus, de par la présence du Zollernberg dans la région via le protectorat de Nouvelle-Causasie, et le territoire de Nyvélia sous administration du Bienheureux-Siège (territoires qui se partagent l'île orientale de l'archipel yrusalemotain, la Caucasie au Nord, Nyvélia au sud), une intervention belondaure dans ce secteur serait donc mal-avisé. La question d'Yrusalem se doit d'être réglé à l'amiable sans créer de frictions qui pourraient être nuisible aux intérêts de la Triple-Alliance. Toutes fois pour ce qui est de la Gallice, anciennement syistes que les zorthodoxes avec l'appuie des avarois ont annexé, ma foi, ces îles relèvent strictement de l'autorité syiste et ne nous concerne pas.


_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 7:58 am

Sa Majesté l'Empereur a écrit:
L'Empereur était on ne peut plus satisfait de la présentation faite par l'Archichancelier de l'Empire qu'il avait chargé, une fois n'était pas coutume, de donner la réplique, en lieu et place du Connétable de l'Empire. Pourquoi donc cela ? Nul ne pouvait le deviner... de manière générale, les voies de Sa Majesté semblaient bien souvent impénétrables. Néanmoins, sans le montrer le moins du monde, Nabelnine II était heureux de voir les deux personnages les plus importants du Saint-Empire d'Edoran appuyer la position impériale sur le partage des zones d'influence, y compris concernant Sorabe, dont la suzeraineté belondaure était actée... bien qu'il n'en alla pas de même des Zollernois. L'Empereur se tourna vers ses invités, disant :

- Nous sommes heureux de vois nos États tomber d'accord sur ce qui constitue l'essentiel et pourra, à l'avenir, devenir une sorte de doctrine politique pour notre alliance. La définition de zones d'influence permet, en effet, de délimiter les intérêts vitaux des membres de la Triple-Alliance.

Se tournant vers le Feld-maréchal Edorel Gatline :

- Excellence, vous avez fait part de vos remarques concernant l'archipel dont fait partie Yrusalem. Mais il nous revient alors de vous rassurer : le Belondor n'entend que défendre les intérêts de de notre foi en l'île d'Yrusalem, la seule où des populations syistes sont installées – qui sont, comme vous le savez en fort contingent en cette île, bien plus que les zorthodoxes. Or, les syistes d'Yrusalem sont malheureusement bien malmenées par le califat d'Alharkoum depuis quelques mois et l'Empire de Belondor ne pourra indéfiniment rester sans rien faire, même si, jusqu'à présent, nous privilégions la diplomatie. La question yrusalemoise est devenue un sujet brûlant en Belondor. Bien évidemment, si intervention il devait y avoir, elle se ferait dans le respect de nos alliés, et uniquement pour rétablir la justice et le droit, tant pour les zorthodoxes que pour les syistes.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:00 am

Edorel Gatline a écrit:Les dires de l'Empereur au Feld-Maréchal confirmaient bien les rapports des ZZZ que Gatline lisaient quotidiennement. Pour l'instant, tant au Zollernberg qu'à zitchen-Itza, la situation d'Yrusalem ne semblait émouvoir personnes. Peut-être les exactions du Califat sont plus dirigés sur les populations syistes que zorthodoxes ? Certains analystes s'accordent à dire que les zorthodoxes sont moins nombreux mais plus puissants de par à la présence de grande familles avaroises et guysenvaliennes. Deux ou trois bakchichs ont du suffire pour permettre au zorthodoxes de dormir sur leurs deux oreilles. Et naturellement la position stratégique de cette archipel permet au commerçant locaux de pouvoir graisser régulièrement la patte de l'administration. Ce point de vue des analystes était partagés par Gatline, mais rien ne permettait de prouver cette hypothèse. Si cela s'avérait exact, voila qui n'est pas pour calmer les tensions. Si ça ne tenait qu'a Edorel, il laisserait faire les belondaures. Seulement, si après ça se retourne contre les zorthodoxes, l'effet papillon sera enclenché.

Gatline se retourna et se pencha vers Scarmyglyone.


-Que pensez-vous de ça ?

-Je suggère l'ambiguïté. Si nous prenons position, il faudra en rendre compte au Grand-duc et au Parlement.

-... Pourquoi pas. Rien n'est encore décider.

Il se retourna vers l'Empereur, pris une plume et un papier.

-Dans ce cas, Majesté, en tant qu'alliés, nous vous faisons confiance.

Dans le même temps il avait noté sur son papier quelques consignes qu'il mis dans sa poche.

-Je souhaiterai que nous abordions la question du Krassland et de ses revendications territoriales. Il est évident qu'aucun de nous ici ne bougera d'un iota en leur faveur, et que nous nous devons d'être prêt à toute éventualité venant de leur part. Le Zollernberg et Edoran ont déjà pris des mesures préventives, comme la ligne défensive du Wasserland pour nous, et la fortification de l'Edredonie pour les édoranais, ainsi qu'un programme d'échange zollerno-édoranais entre nos armées respectives. Peut-être le Belondor pourrait nous éclairer quant à sa position sur la question et sur les dispositions que l'Empire compte prendre face au risque d'un conflit avec le voisin krasslandais.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:04 am

Etzel Calpunien a écrit:
L'Archichancelier de l'Empire avait écouté avec une extrême politesse les représentants édoranais et zollernois. S'il avait salué le premier d'un sourire plein de gratitude, il s'était montré moins disert avec le second, son rigorisme reprenant ses droits. A dire vrai, le sourire énigmatique que pouvait avoir Etzel Calpunien lorsqu'il faisait aller son contradicteur là où il souhaitait, aurait pu s'afficher lors du développement du Feld-Maréchal Gatline. Mais la situation ne se prêtait pas à ce genre de flatterie, nombreux étaient les syistes persécutés en Yrusalem et personne n'osait encore intervenir.
Se renfrognant dans son siège lorsque le représentant zollernois intervint suite à Sa Majesté l'Empereur, le Haut-Dignitaire reprit, sans même faire attention aux dernières phrases du jeune Gatline... Après tout, pouvait-il décemment croire qu'il pouvait imposer un changement de sujet ? Ce n'était pas à lui que revenait ce droit mais à l'Empereur.

" La situation dans la ville d'Yrusalem déborde allègrement des prérogatives seules de l'administration du Bienheureux-Siège ou du Zollernberg. Nous osons espérer que Son Excellence le Feld-Maréchal ne sous-entend pas indirectement que tout le monde est au courant de la situation et que pourtant, absolument rien n'est fait en faveur des croyants syistes qui sont persécutés quotidiennement depuis plusieurs mois désormais. "

Les accusations étaient particulièrement graves pour que le Duc de Varsalance les énonce d'une voix monocorde et solennelle. Il y avait toutefois un doute raisonnable quant à la véracité de ses dires.

" Le territoire d'Yrusalem relève effectivement des fois syiste, halawite et zorthodoxe, comme nous l'avons évoqué tantôt parlant de ville trois fois sainte. Compte tenu de cette configuration particulière, il apparaît très clairement qu'en cas de poursuite des exactions halawites à l'endroit des populations syistes, la Triple-Alliance devra intervenir.

Sa Sainteté le Grand-Pontife Hans Turmwächter, que vous avez eu l'occasion de rencontrer avant que ne débutent ces discussions, s'est dite prête à faire intervenir les ordres militaires et religieux sans attendre une intervention de notre part. Vous comprendrez aisément que lorsque des orphelinats sont brûlés avec des dizaines d'enfants à l'intérieur, que lorsque des basiliques sont détruites et des reliquaires volés ou mis au feu, que lorsque des syistes sont exécutés en pleine rue, ces discussions n'ont guère d'intérêt pour le protecteur de la foy syiste à travers l'Archipel.
Sa Sainteté paraissait d'ailleurs fort surprise de ne voir aucune intervention par voie de presse de la part du Bienheureux-Siège sur cette question. Vous avez pourtant dit, Excellence, qu'il s'agissait d'un territoire dont il devait théoriquement avoir l'administration.

Plutôt que de voir arriver sous les murs yrusalemois plusieurs centaines de milliers de religieux en arme, il conviendrait de trouver une solution présentement. Mais si vous craignez quelque vexation de vos compatriotes, soyez assuré que l'Empire de Belondor se tient prêt à épauler les armées du Grand-Pontife. "

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:07 am

Klaus Störtebeker a écrit:Le Feld-Maréchal écoutait attentivement bien qu'en réalité cette discussion avait pris une voie qui ne concernait guère le Saint-Empire. Ni Mont-Albert, ni Edoran, n'avait d'emprise en ces territoires sudistes. Störtebeker ne se priva tout de même pas d'intervenir.

- Vos Excellences, je pense qu'il ne sied guère à une telle rencontre que nous nous emportions. En dépit du fait qu'Edoran n'ait pas de ressortissants et que l'Eglise n'ait pas de fidèle dans cette région, je me permet de soulever un point d'incompréhension de ma part sur le sujet. Le Belondor est, à juste titre, très revendicatif quand au partage des zones d'influences des uns et des autres, comme autant de véritable chasses-gardées. Cependant, il me semble ici voir des reproches quant à la non-intervention zollernoise dans la situation à Yrusalem, cela semble bien contradictoire. Je réitère donc mes voeux d'apaisement. Le Zollernberg et le Belondor, peuvent se mettre d'accord pour une intervention diplomatique ou militaire commune dans ce conflit. Mon homologue zollernois fait preuve de confiance envers le Belondor, il n'y a donc pas de divergence sur le sujet, il n'y a plus qu'à régler des détails techniques. Mais je ne crois pas que nous soyons en conseil de guerre ou en réunion d'état-major, même bi-partite.

Je me fais l'écho de Son Excellence Gatline quand au sujet du Krassland. Le Saint-Empire ne renoncera jamais à sa souveraineté sur l'Edredonie, ne se laissera pas dicter la manière dont le Saint-Empire administre ce territoire et s'engage fermement à défendre ce territoire avec tous les moyens possibles pour ce faire. De même, le Saint-Empire ne trahira jamais sa parole envers le Belondor et le Zollernberg et défendra toujours diplomatiquement et, avec vos accords, militairement, les possessions belondaures et zollernoises revendiqué par le Krassland. Le Zollernberg et Edoran défendent conjointement et passivement le Wasserland et l'Edredonie, par des fortifications et des échanges symboliques mais opérationnels de troupes, et nous aimerions savoir ce que le Belondor souhaite mettre en oeuvre pour sa défense et s'il accepte l'aide de ses deux alliés. Et aussi si un échange de troupe est envisageable.

Je rappelle aux parties présentes que le cas d'Edoran est particulier. Le Krassland a renoncé à ses prétentions sur l'Edredonie et, bien que le fait qu'il conteste tout de même notre souveraineté soit son droit le plus propre qui ne nous concerne pas, le Krassland continue à voir à un différend entre nos nations sur la question édredonne. Ce paradoxe doit être élucidé lors d'une rencontre entre le Krassland et nous-même en Edredonie, à l'issue de ce sommet et de quelques autres évènements en Edoran. En attendant, nous restons vigilant, car il s'agit probablement d'une stratégie krasslandaise pour nous apaiser et réorganiser pendant ce temps une invasion de l'Edredonie.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:10 am

Etzel Calpunien a écrit:
L'Archichancelier de l'Empire lâcha froidement, comme un couperet.

" Excellence Störtebeker. Nous n'avons pas fini concernant Yrusalem. Nous envisagerons la question krasslandaise plus tard, si cela sied à Sa Majesté l'Empereur de Belondor, qui préside ici les discussions.

Je suppose, comme pour Son Excellence Gatline, que vous aimez à diriger vos gens lorsque vous êtes en votre demeure. Respectez donc les règles qui conviennent aux gens respectables que nous sommes, je vous prie. "


_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:14 am

Edorel Gatline a écrit:Edorel ne répondit pas à l'intervention du Duc. Il valait mieux pas pour lui se mesurer à un spécialiste de l'exercice oratoire. Cela ne l'empêchât pas d'être attentif à ce qui semblait être une idée fixe. Il se permit de lui lançait un regard qui semblait signifier "toi je t'ai à l'œil". Il fit tout de même signe d'encaisser la pique et se tourna vers l'Empereur.

-Si tel est la volonté de Sa Majesté. Soit, je suppose que si vous en avez l'intention Sire, vous en informerez le Grand-Duché au préalable ? Souhaiteriez vous que le Grand-Duché vous fournisse un soutien diplomatique, un appuie logistique ou une aide d'une autre nature ?

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:14 am


Archibald de La Villejégu a écrit:
Archibald de La Villejégu était resté curieusement en retrait depuis le début des discussions. Devant l'attitude de son collègue l'Archichancelier de l'Empire, il devinait que ce dernier jouait un rôle de composition dont la portée précise lui échappait. Le Duc de Varsalance était surnommé (bien péjorativement) depuis plusieurs années Archipolicier de l'Empire. Son ton catégorique et directif faisait de lui un implacable rhéteur que l'on préférait avoir de son côté. Pour autant, le Connétable de l'Empire ne comprenait pas la manigance de l'Empereur derrière la virulence des interventions de son collègue. Le Connétable de l'Empire écoutait attentivement les propos de l'Archichancelier. Il les comprenait dans leur logique, mais ceux-ci n'étaient pas adaptés à la situation, en l'occurrence. Regardant si quelqu'un souhaitait s'exprimer avant lui-même, il vit que non et prit donc le parti de répondre, initiative accueillie par un sourire énigmatique de l'Empereur :

- Majestés, Excellences, chers collègues, peut-être pourrions-nous clore la question yrusalemoise qui semble cristalliser toutes les attentions de Son Excellence l'Archichancelier de l'Empire de Belondor. Je comprends tout à fait que cette question n'intéresse pas directement le Sainte Empire d'Edoran, mais si une attaque devait avoir lieu en Yrusalem, je pense que nous devrions tous nous entendre sur le déroulement de ces opérations effectuées dans l'intérêt de la Triple-Alliance.

Il fit de son mieux pour être le plus agréable, tant envers les représentants étrangers, qu'envers son collègues :

- Excellence Störtebeker, le Belondor, Edoran et le Zollernberg disposent de zones d'influence clairement établies et qui ne souffrent visiblement d'aucune constatation ; je m'en réjouis. Seule exception, le territoire yrusalemois.
Je pense qu'un redécoupage de l'autorité sur les trois parties de la ville peuvent déjà permettre de clarifier la situation, ainsi que de s'entendre sur la partition de l'île abritant la ville fois sainte. Le Grand-Duché, puisqu'il est également présent dans l'Archipel, doit savoir que les halawites entendent régner en maître sur toute la région.

Je ne crois pas que Son Excellence Calpunien ait été en désaccord dans le fond du propos avec le Feld-Maréchal Gatline. Le Zollernberg et le Belondor doivent intervenir conjointement et de façon armée. La diplomatie s'est montrée inefficace et le sort de centaines de milliers de personnes est aujourd'hui en jeu.

Cherchant l'aval de l'Empereur, il poursuivit :

Je pense que nous entendre sur les modalités de cette action permettrait de rassurer rapidement tout le monde et d'assurer la réalisation prochaine de cette opération.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:19 am

Sa Majesté l'Empereur a écrit:
L'Empereur souhaitait désormais conclure sur cette question. Il n'était pas nécessaire d'aller au conflit sur le sujet d'Yrusalem alors même qu'un compromis semblait avoir été trouvé sans encombres majeures entre les trois parties, notamment entre le Belondor et le Zollernberg. Depuis trop longtemps, le califat d'Alharkoum narguait les requêtes belondaures appelant à la modération. Pire, son attitude ne semblait faire qu'empirer, les violations de l'intégrité physique ou de la propriété des syistes étant monnaie courante depuis des semaines et ayant redoublé de vigueur. Sa Majesté l'Empereur avait été contactée par le Grand Pontife Hans Turmwächter dans une lettre et il n'y avait pas eu de réponse officielle à celle-ci depuis des mois, à tel point que le souverain pontife en était, parait-il, vexé. Mais l'Empereur prenait son temps, tissant sa toile, élaborant sa stratégie avec persévérance. Il ne fallait pas affoler l'adversaire et le califat halawite devait être surpris par la réaction impériale, lorsque celle-ci viendrait le moment venu. D'ailleurs, le Grand Pontife savait à qui il avait affaire, il savait aussi que l'Empereur était celui qui avalisait, suivant la coutume, son élection, et des messagers officieux avaient été envoyés afin d'expliquer les choix de Sa Majesté tout en tentant de tempérer l'ardeur du guide de la Sainte Eglise syiste occidentale... mais, désormais, il fallait agir, sinon l'Empire allait passer pour faible. Sa Majesté leva donc légèrement la main :

Votre Majesté, Excellences, messieurs les ministres, nous pensons qu'il est temps d'en terminer à ce sujet. Viendra de sitôt l'action de la libération de nos frères et sœurs d'Yrusalem. Pour le moment, nous pensons que le mieux est d'acter notre accord – lequel est profondément historique, ne l'oublions pas – par une résolution à laquelle sera annexée une carte matérialisant la répartition des zones d'influence.

Sa Majesté s'arrêta un instant, jaugeant les délégations étrangères puis s'adresse tout particulièrement aux chefs de celles-ci :

- Votre Majesté, Excellences, messieurs les ministres, nous écrivons l'histoire. Auparavant, lorsque nos nations n'étaient pas en guerre ouverte, elles étaient tout du moins dans l'affrontement feutré. Rendons-nous compte que nous sommes parvenus à un accord pour assurer la paix du monde grâce à cette répartition des zones d'influence, alors même que notre alliance n'a que quelques mois, chose qui n'était jamais arrivée jusqu'alors. Nous souhaitons donc que les diplomates du ministère des Affaires étrangères planchent à la rédaction d'une résolution avec leurs homologues édoranais et zollernois, comprenant une carte.

Ouvrant les bras et souriant légèrement, Nabelnine II conclut donc :

- Le temps est venu du repas en l'honneur de nos invités et de la Triple-Alliance, lequel sera suivi d'un bal. Nous espérons que son Altesse royale le Grand-duc Louis Ier sera en état de se joindre à nous...

Alors, Sa Majesté se leva, prenant la direction de la salle à manger, richement décorée, où une longue table capable d'accueillir plus d'une centaine de convives avait été dressée. Les souverains de la Triple-Alliance en occupait bien évidemment les places centrales.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:22 am

Klaus Störtebeker a écrit:Störtebeker se leva, comme tout le monde, pour se rendre dans la somptueuse salle à manger... Dans le couloir, il se trouva à côté du Feld-Maréchal Gatline, avec qui il finisait par entretenir des relations que l'on pourrait qualifier d'amicale. Se fut l'occasion d'échanger quelques interrogations, en toute discrétion.

- Cher ami, je trouve que les belondaures ont un sens des priorités fort singulier. La question krasslandaise est éludée au profit d'un repas et d'un bal... Enfin, soit, mangeons et dansons, nous seront en forme pour la suite de l'ordre du jour... si suite il y a...

A la vue de la table du dîner...


J'espère que les membres de notre délégation édoranaise n'abuserons pas de l'alcool prohibé chez nous... Mon nouvel aide-de-camp, le Capitaine de Corvette Yves Legris y veillera.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:23 am

Edorel Gatline a écrit:Edorel ne semblait pas partager les préoccupations de son homologue, même si il approuvait ces derniers.

-C'est naturel, quand on préside un sommet, on cause d'abord des sujets qui nous sied, quand bien même la Raison nous dictes de faire le contraire. Les ZZZ ont un œil sur la situation d'Yrusalem depuis un petit moment. On ne sait pas trop quand ni pourquoi, mais le "Royaume Croisé" s'est écroulé comme un rien et son roitelet s'en est retourné en Avaricum. La situation a semblé s'améliorer un moment puis les halawites ont repris la main. Ces derniers n'étaient pas aussi fanatiques que ceux qui on poussé les avarois à intervenir. Mais visiblement, un changement de têtes ayant quelques tendances aux extrêmes dans l'administration a du se produire. Résultat des courses, un jolie boxon en prévision qui risque d'isoler le sud du nord.

Il continua à voix basse.

-Étant à moitié belondaure de sang, j'ai plutôt tendance à deviner ce qu'ils ont en tête. Prendre le contrôle d'Yrusalem, c'est faire main basse sur de très riches routes commerçantes, ça n'est pas qu'une question de foi mais aussi une question d'argent.

Puis collant la bouche à l'oreille de collègue.

-A propos, il se trouve qu'un des libraires ayant l'habitude de fournir ma bibliothèque m'offrit une bouteille d'un rouge que l'on produit non loin de Zotterdam. N'ayant pas l'habitude de boire du vin, je l'ai trouvé assez sympathique et agréable, je lui en ai commandé une caisse, au cas ou. Et il se trouve que par le plus grand des hasard, j'en ai pris quelques bouteilles dans mes bagages.

Reprenant d'un air tout à fait normal.

-Quoi qu'il en soit ce sommet semble être parti sur les chapeaux de roues.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:25 am

Samuel Verrines d'Hersant a écrit:
Samuel Verrines d'Hersant était loin des têtes d'affiche de ce sommet, mais il n'en était pas moins assis avec d'autres individus, belondaures, édoranais comme zollernois. Ils discutaillaient de choses et d'autres. Il y avait des industriels, quelques diplomates (pour ceux qui n'étaient pas en train de rédiger le texte de la résolution). Samuel prit alors le parti d'avancer quelques idées :

- Le problème, c'est qu'il nous faut être plus unis pour être vraiment craints. Et cette unité serait un démultiplicateur de puissance, franchement, je ne vois aucune raison de limiter notre triplice à la seule chose militaire et diplomatique.
- Que voulez-vous dire, demanda un diplomate belondaure inquiet alors que les industriels édoranais et zollernois tendaient l'oreille.
- Eh bien, il y a le commerce aussi, la monnaie... il faudrait s'entendre sur ces choses-là.

Et Samuel comptait bien faire part de ses idées aux officiels édoranais et zollernois.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 7/2/2013, 8:39 am

Philippe Ier a écrit:la salle et la table étaient splendide.
- Nous sommes reçus comme des rois, plaisanta l'Empereur s'adressant au Marquis de Lamarche.

L'Empereur n'était pas intervenu, son Ministre l'ayant fait avec une maestria certaine. Cette question d'Yrusalem allait-elle poser des problèmes ou bien ce repas et le bal allaient mettre les choses à plat, ramener la bonne entente et permettre la résolution de la question yrusalemoise?

L'Empereur fit un signe à son minsitre afin qu'il cesse prestement de coller son oreille à la bouche de M. Gatline et qu'il vienne.


_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 9/2/2013, 7:05 am

Etzel Calpunien a écrit:
Tandis que tout le monde s'empressait de rejoindre la salle où se tiendrait le dîner puis le bal, l'Archichancelier de l'Empire refermait seulement ses épais dossiers. Il avait la mine de quelqu'un qui venait de remplir sa mission avec brio. Derrière ses yeux à demi-clos, il revoyait encore les regards courroucés des représentants étrangers à son endroit au cours des discussions.

Lorsque tout le monde fut sorti de la vaste salle qui servait au Sommet, un greffier vint demander à Son Excellence Calpunien si tout allait bien. Remercié d'un sourire pour cette attention, l'Archichancelier demanda qu'on l'accompagne jusqu'à ses bureaux qu'il avait à l'étage du Palais Ceronine II. Il avait quelques affaires à traiter avant de descendre profiter du dîner et il souhaitait laisser à l'Empereur ainsi qu'au Connétable de l'Empire, tout le succès qu'ils méritaient.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 9/2/2013, 7:05 am

Klaus Störtebeker a écrit:Le Feld-Maréchal vit le signe de son souverain, remercia son homologue et rejoignit la grande table où la délégation édoranaise était en train de s'installer.

- Sire ?

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 9/2/2013, 7:05 am

Sa Majesté l'Empereur a écrit:
Le menu offert aux hôtes de l'Empereur était censé avoir comblé leur palais et leurs souhaits. Une spécialité d'Edoran et du Zollernberg avait été préparée avec raffinement et excellence, quant au reste il s'agissait de mets de la plus fine gastronomie belondaure, accompagnés des meilleurs vins qui soient : vin rouge d'Ardanie, vin blanc du Dolosas. Lorsque Sa Majesté eut fini de dîner, il devait bien être 22 heures et son Altesse royale le Grand-duc de Zollernberg n'avait pas reparu. Nonobstant, on débarrassa et nettoya la partie de la table où était situé l'Empereur pour faire place au vide. L'étonnement régnait parmi tous les convives ? Que signifiait cette manoeuvre ? L'Archichancelier s'approcha alors de Sa Majesté l'Empereur, avec sa main quatre parapheurs. Nabelnine II se leva et commença à s'exprimer, la salle faisant silence :

- Votre Majesté, Excellence, messieurs les ministres, mesdames, messieurs. Empire de Belondor, Saint-Empire d'Edoran, Grand-duché de Zollernberg, nous voici aujourd'hui réunis afin d'œuvrer à la paix, à la défense de l'ordre international, de la morale et du droit. Nous avons su faire fis des rancœurs passées pour nous rassembler afin de construire, ensemble, un monde que nous estimerons meilleurs. Aujourd'hui encore, nous sommes tous tendus vers ce but. Sa Majesté impériale Philippe Ier nous a fait l'honneur de distinguer certains d'entre nous lors du grand bal donné en l'honneur de la Triple-Alliance à Allancia il y a quelques mois. C'est ainsi que, dans cette même perspective, il nous revient à notre tour, en tant que grand maître et chef souverain de par notre titre d'Empereur de Belondor, de signer, ici même, les décrets honorant leurs majesté et altesse Philippe Ier d'Edoran et Louis Ier de Zollernberg de la dignité de grand-aigle de l'Ordre de l'Aigle, et leurs excellences les feld-maréchaux Klaus Störtebeker et Edorel Gatline de la dignité de chevalier de l'Ordre de l'Aigle.

L'Empereur se rassit et signa un à un les quatre décrets disposés dans des parapheurs par l'Archichancelier. Lorsqu'il eut fini, il se leva et dit d'une voix forte, en levant son verre :

- À la Triple-Alliance !

Tous répétèrent et on fit signe à chacun que le bal pouvait commencer dans la salle à côté, la même qui avait servi aux négociations de cette première journée était redevenue une salle de bal...

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 9/2/2013, 7:15 am

Philippe Ier a écrit:Excellence, fit-il en s'adressant à Klaus, selon vous et les discussions auxquelles nous avons assisté, quelle doit être notre position par rapport à Yrusalem. Vous êtes bien plus fin diplomate que nous ne le sommes. Cette question d'Yrusalem pourrait à l'avenir envenimer la situation.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 9/2/2013, 7:15 am

Philippe Ier a écrit:Les convives allaient vers la grande salle de bal.
- Vous pourrez rajouter cette décoration à votre collection Excellence. A notre connaissance vous devez être le citoyen édoranais le plus décoré et ce n'est que justice croyez le bien. Votre travail est récompensé à sa juste valeur, mon ami.
Distraitement l'Empereur se laissa aller à deux familiarités en l'espace d'une seconde. Après avoir appelé Klaus "son ami", il lui fit une tape amicale sur l'épaule gauche. Petite entorse au protocole... mais l'esprit n'était pas à cela.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 10/2/2013, 2:05 pm

Etzel Calpunien a écrit:
L'Archichancelier, qui avait manqué le repas pour remplir lui-même les décrets portant nomination dans l'Ordre de l'Aigle, semblait satisfait de voir les souverains et les feld-maréchaux ainsi récompensés. S'il avait été particulièrement virulent avec ces derniers, il les tenait en haute estime. Ces hommes aux convictions fortes, remplissaient leur mission avec une efficacité qui méritait dêtre honorée en Belondor. Tandis que le ministre d'Edoran discutait avec son souverain, Etzel vint rencontrer le Feld-Maréchal Gatline :

" Toutes mes félicitations pour cette décoration, Excellence.
Jusqu'à présent, nous n'avions guère eu l'occasion de nous parler et permettez-moi de vous dire que je reste un grand admirateur de votre politique... ainsi que de votre façon bien singulière de mener vos opérations militaires. "

Il eut un sourire plein d'amusement. Il faisait visiblement référence à la libération des otages zollernois en Sorabe, s'attardant sur la cicatrice du membre du gouvernement du Grand-Duc.

" Je reste inquiet de ne pas voir Sa Majesté Louis Ier. J'espère qu'elle se repose et que nos services auront été à la hauteur de la situation ce matin. "

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 10/2/2013, 2:05 pm

Klaus Störtebeker a écrit:- Sire, je préconise de laisser belondaures et zollernois s'accorder sur cette question qui les concernent en priorité. Ensuite nous apporterons notre soutien à l'accord trouvé et nous proposerons notre aide en cas d'intervention armée.

Agréablement surpris par la familiarité de l'Empereur, Störtebeker répondit...

Sire, cela me touche, mais sachez que bien que ces médailles m'honorent, ce n'est pas pour leur collection que je me dévoue, mais bien pour votre service et pour la grandeur de la patrie.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 10/2/2013, 2:05 pm

Samuel Verrines d'Hersant a écrit:
Alors que le bal débutait, Samuel Verrines d'Hersant se dirigea lentement vers le ministre des Affaires étrangères et de la Guerre édoranais. Il voulait lui parler de quelques idées, savoir si celui-ci pouvait être intéressé... Si les Belondaures avaient la réputation d'être frileux envers toute perte de souveraineté, ce n'était pas le cas de Samuel :

- Votre Excellence, je me présente, Samuel Verrines d'Hersant, sénateur nommé par Sa Majesté voilà trois ans. J'espère que vous avez su apprécier à leur juste valeur notre capitale et le repas donné en votre honneur.

Se penchant vers son interlocuteur, il dit :

- Puis-je vous parler de quelques-unes de mes idées pour l'avenir de la Triple-Alliance ?

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 10/2/2013, 2:06 pm


Edorel Gatline a écrit:"Chouette, une nouvelle décoration pour le zapin." se dit Gatline en parlant du traditionnel zapin que les zollernois décorent dans leurs foyers à l'approche des fêtes de l'incarnation de Beozar. Tradition à laquelle Gatline en bon athée ne participait pas tout naturellement.

"Tiens, mais il n'y a pas eu d'apéro ? Gatline s'en inquiéta. "J'espère qu'ils ont prévue un truc a grignoter". Edorel se souvint qu'au Belondor, il y a quelques friandises et autre sucreries qu'il apprécie, notamment une toute particulière. Il fut déranger dans ses intenses réflexions par l'Archichancelier qui vint le complimenter.


-Figurez-vous que vous n'êtes pas le premier à porter à ma connaissance de tel compliments. Et je ne fais pas de politique, ou du moins je m'en tiens aussi éloigné que possible.

Il remarqua que le bonhomme fixait le trou à sa joue.

-Je vous interdis d'y mettre le doigt. Quant au Grand-Duc, je me fais pas de soucis pour lui. Il doit être remis de son malaise mais doit être entrain de roupiller majestueusement. Savez-vous qu'il dort seize heures par jour ? Que nous avons due faire agrandir toute les ports du palais Cobourg ? Qu'il n'a plus assister à un seul conseil de ministres depuis trois mois ? Et qu'il doit être pousser par quatre personnes ? Depuis notre première rencontre, il a pris deux fois et demie sa masse, il mange comme un porc, ne rends plus visite à la Grand-Duchesse, quant au Kronprinz, je me demande si il l'a déjà vue depuis sa naissance.

On ressentait bien l'agacement dans sa voix.

-Bref, cette homme est une torture à forme humaine.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 10/2/2013, 2:06 pm

Etzel Calpunien a écrit:
Devant la bonhomie du Feld-Maréchal, l'Archichancelier poursuivit donc le plus pragmatiquement possible :

" Et qu'adviendra-t-il à la succession du Grand-Duc ? On dit que le Zollernberg risque d'entrer dans une profonde crise si Sa Majesté venait à nous quitter subitement. "

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 10/2/2013, 2:11 pm

Philippe Ier a écrit:- Nous le savons excellence, nous le savons bien.
L'Empereur quitta son Feldmaréchal voyant un Belondaure approcher sans doute pour s'entretenir de politique. Sa Majesté Impériale préférait laisser cela à son ministre, plus compétent et plus apte à ce genre de discussion. Les Affaires étrangères n'étaient pas son fort et avec un homme de l'envergure de Klaus Störtebeker, il était inutile de rivaliser.
L'Empereur se dirigea vers le fond de la salle où était installée une partie de la délégation édoranaise.

- Dommage que l'impératrice ne soit pas présente. Une danse en sa compagnie eut été un réel plaisir.
Leurs Majestés Impériales appréciaient la danse. C'était d'ailleurs un de leur rare loisir.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Philippe Ier le 11/2/2013, 6:15 am

Klaus Störtebeker a écrit:L'Empereur venait de s'éloigner et Samuel Verrines d'Hersant s'approcha de Störtebeker, se présenta et engagea la conversation.

- Sénateur, votre pays et votre capitale sont des joyaux ! Nous sommes heureux d'en faire un terminus du Transterranovien ! Quand au repas, un délice, mais nous n'en doutions pas ! Parlez-moi de vos idées, vous imaginez bien que je suis très intéressé par tout ce qu'il pourrait renforcer notre alliance.

_________________
Sa Majesté Impériale Philippe Ier
Empereur d'Edoran
    Roi de Chiron et de Fransie
Protecteur des deux Royaumes, Protecteur de l'Église Éthériste, Protecteur du Peuple edoranais
 Duc de Confolens et de Lucéra, Duc de Barcedrid



Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Odre du Mérite Fransien
de l'Ordre du Mérite Chironnais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance
Grand-Cordon de l'Ordre du Griffon d'or (Laurasie)


avatar
Philippe Ier
Tribun

Nombre de messages : 1879
Age : 39
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet d'Elbêröhnit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum