Connexion

Récupérer mon mot de passe


Rumeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rumeurs

Message par Louis de Freshville le 14/2/2014, 2:52 am

Au matin de ce vendredi 14 février 1924, une rumeur parcourt les milieux les mieux informés de la capitale impériale.

Louis-Gabriel de Corvin, trente-deux ans, prince de Freshville et marquis de Chantrezac depuis la disparition de son père -- le légendaire chancelier --  en mer plus de trois ans auparavant, aurait été vu dînant la veille avec avocats et banquiers dans un restaurant renommé du centre d'Allancia. Une source proche de la famille affirme que Louis-Gabriel serait revenu quelques jours plus tôt en Edoran et serait "sur le point de faire son retour" sur la scène publique, après plus de trois ans de voyages en Persis et Zollernberg.

On dit que le prince de Freshville a pour le moment pris résidence au Marie-Charlotte, un grand hôtel du centre, où il occuperait la suite du dernier étage. La direction de l'hôtel se refuse à tout commentaire, mais a confirmée que la suite du dernier étage était bien occupée, encourageant les spéculations.

_________________
Louis-Gabriel de Corvin Bouan de Malenfort de Clermont

Prince de Freshville & Pair
Marquis de Chantrezac
avatar
Louis de Freshville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1006
Age : 125
Date d'inscription : 26/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs

Message par Louis de Freshville le 14/2/2014, 2:39 pm

Louis-Gabriel de Corvin Bouan de Malenfort de Clermont était heureux de rentrer au pays, mais préoccupé. En son absence, les affaires familiales avaient été bien gérées, et le prince était resté l'un des hommes les plus riches du pays, porté par le succès des établissements Fricard-Freshville dont il était co-détenteur avec la prestigieuse famille Chironaise, mais le paysage politique avait changé de manière drastique. La coalition au pouvoir ne semblait pas être particulièrement amicale; il y avait même un markiste au gouvernement! L'union conservatrice edoranaise, le parti de son père, qui avait si longtemps dominé la politique impériale, n'était plus.

Le jeune homme, descendant direct de deux des plus anciennes lignées du Saint-Empire -- son père Corvin, sa mère Clermont -- était habité par le sens du devoir. Il n'avait pas été éduqué pour régner, avait toujours sacrifié son ambition personnelle au service de celle, dévorante, de sa famille, mais désormais c'est à lui que revenait la mission de porter haut le blason dynastique. Il s'était retrouvé prince par hasard, par malheur, par accident son père et son frère aîné disparus en mer et jamais retrouvés. Frappé par la tragédie, il avait ressenti le besoin de s'éloigner du pays et des affaires publiques, de se trouver lui-même loin de l'agitation d'Allancia. Dans les mots d'Esphyle et de son Oreztie “le souvenir amer de nos maux pleut tout autour de nos coeurs pendant le sommeil et, malgré nous, la sagesse arrive”, dans les mots de Sophycles, de Démasthènes, il avait puisé la force de vivre devant les épreuves terribles qui lui étaient imposées.

Il fallait, à présent, passer du monde des livres et des voyages à celui de l'action. Il n'avait pas été vu à la Cour depuis le couronnement de l'Empereur; n'avait jamais vraiment mis pied sur la scène politique du pays. Le prince était là depuis deux jours seulement, mais la capitale impériale bruissait déjà de la rumeur de son retour-- avocats et banquiers familiaux n'avaient pas su tenir leur langue, et Louis-Gabriel savait qu'il y aurait du ménage à faire dans l'armée de conseiller qui géraient ses finances. Plus de raison de rester discret désormais. La presse s'assemblait devant l'hôtel. Les questions se faisaient de plus en plus pressantes. Il fallait prendre les devants. Le prince fit appeler Séraphin de Revol, porte-parole, ami et conseiller de sa famille depuis les temps de splendeur.

- Séraphin, faites savoir dans tout Edoran que le prince de Freshville est enfin à Allancia, et attends ses amis.

_________________
Louis-Gabriel de Corvin Bouan de Malenfort de Clermont

Prince de Freshville & Pair
Marquis de Chantrezac
avatar
Louis de Freshville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1006
Age : 125
Date d'inscription : 26/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 14/2/2014, 2:44 pm

Le duc d'Esse a reçu un appel de son ami Duceppe. Maintenant, Duceppe était dans l'hôtellerie et on l'avait informé.


Le duc se rendit à l'Hôtel avec un journaliste d'Allancia News.
- Bonjour, nous souhaitons rencontrer le client du dernier étage, dit le duc au réceptionniste.
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs

Message par Louis de Freshville le 14/2/2014, 6:22 pm

On vint prévenir le prince que le duc d'Esse était venu lui rendre visite. Louis-Gabriel appréciait l'attention de cet homme, qu'il connaissait depuis longtemps et dont son père avait été le parrain. Malgré des désaccords occasionnels, Pombal était un ami de la famille, et Corvin savait pouvoir compter sur lui lors des moments les plus difficiles.

- Faites-le monter.
- Le duc d'Esse est venu avec un journaliste, Son Altesse souhaite-t-elle le faire venir également?
- Non, je veux d'abord parler à François-Alexandre seul à seul. Promettez-lui une entrevue et faites le patienter dans une antichambre.

_________________
Louis-Gabriel de Corvin Bouan de Malenfort de Clermont

Prince de Freshville & Pair
Marquis de Chantrezac
avatar
Louis de Freshville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1006
Age : 125
Date d'inscription : 26/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 14/2/2014, 6:37 pm

Bonsoir, cousin.
Comment allez-vous, depuis le couronnement?
Nous allons très bien, la famille s'est agrandis. Nous avons bâtis une nouvelle demeure en Eslagnes. Mais bon, nous savons, que vous êtes ici pour autre chose. Nous sommes passé par Allancia Investissement inc.

Actuellement, vos investissements dans la Banque Impériale d'Edoran, la Banque Impériale d'Edoran, le Chantier naval de Lucéra et la société d’hydroélectricité de Chiron rapportent actuellement. Les contrats militaires de la dernière guerre en Sinà ont beaucoup aidé à la croissance. Actuellement, vos produits exotiques connaissent une certaine relance par l'accord avec les Galerie Duceppe, qui offre une nouvelle vitrine aux produits. Mais il faudrait revoir l'entreprise de transport maritime et les écuries. Nous analystes considèrent qu'il faut délaissé le secteur du transport maritime de personne. Le mieux c'est le service de transport de marchandise dont le pétrole et le gaz, comme les croisières.

Nous pourrions toujours créer une société d'investissement propre à votre famille. Cela permet certains investissements intéressants. La famille Fricard a pu développer des revenus propres, dans des secteurs d'avenirs.
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs

Message par Louis de Freshville le 15/2/2014, 1:42 am

Le personnel de l'hôtel conduit le duc d'Esse dans le Petit Salon de la suite Impériale occupée par le prince de Freshville, une pièce ample convertie en bureau pour la durée de son séjour. Louis-Gabriel, habillé simplement mais avec beaucoup d'élégance, porte un costume noir et une cravate qui contrastent avec le blanc immaculé de sa chemise. Il semble, de visage, à la fois Corvin et Clairmont. Plus petit que son père, il a dans ses gestes la grâce naturelle des hommes éduqués dans les rangs de la haute noblesse. Il se lève pour aller saluer le Duc, et les deux hommes s'assoient face-à-face, alors qu'on fait signe à un domestique d'aller leur apporter un rafraîchissement. Pombal explique à Louis-Gabriel le détail de ses affaires financières que le duc d'Esse, homme d'affaires accompli, avait géré depuis son départ en voyage.

"Bonsoir, cousin. (...) La famille Fricard a pu développer des revenus propres, dans des secteurs d'avenir."

Freshville se tait un moment et réfléchit, avant de répondre.

"Mon cher cousin, vous voir est toujours un plaisir, et vous entendre parler affaires un honneur. Je vous remercie d'avoir bien voulu, pendant si longtemps, gérer les avoirs de ma famille, et le faire avec grand talent. J'espère que nous continuerons longtemps à coopérer sur les affaires financières. Faites savoir que je siégerai désormais personnellement au conseil d'administration de la Banque Impériale, du Chantier Naval, et de la Société d'Hydroélectricité de Chiron, ainsi que dans notre filiale de l'armement. Je ferai auditeur les filiales d'écuries et de transport maritime, ainsi que leurs missions.”

La finance était un domaine qui ne plaisait pas particulièrement au prince, mais qu’il savait dans son devoir de maîtriser parfaitement. Un grand empire industriel peut être un atout politique de taille quand il est bien géré et dégage des profits. Sa seule présence au conseil d’administration des sociétés dont il était l’un des actionnaires principal serait certainement un bon signal aux gestionnaires de ces entreprises.

“Quid des entreprises coloniales? Et quels sont ces secteurs d'avenir dont vous me parlez?"


Dernière édition par Louis de Freshville le 15/2/2014, 1:06 pm, édité 1 fois

_________________
Louis-Gabriel de Corvin Bouan de Malenfort de Clermont

Prince de Freshville & Pair
Marquis de Chantrezac
avatar
Louis de Freshville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1006
Age : 125
Date d'inscription : 26/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 15/2/2014, 11:23 am

Cousin
Les Fricard sont actionnaires minoritaires. Le but n'est pas être un action décisionnel, mais un actionnaire qui soutient et qui reçoit des dividendes.
Meilleur exemple AirChiron-Fricard offre des vols commerciaux, mais construit aussi ses propres avions comme ceux de l'Armée. Nous allons prochainement annoncé un nouvel avion. Nous aurons pour prêt de 5 milliards d'edo de contrat, avec celui-ci. Vous lisez les journaux économiques, aucun secteur ne peut annoncé des contrats de cette valeur.

'Mais bon, pour le moment, vous venez d'arrivé. Vous devez passé à Confolens. Un Freshville, qui ne va pas sur les terres du Roi, n'est pas un.
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum