Derniers sujets
» Commande au CML
Aujourd'hui à 8:19 am par Charles de Hauteville

» Elections fédérales avril 1928
Hier à 10:33 pm par Charles de Hauteville

» LED-Smoky
Hier à 1:28 pm par Jomiaa

»  Manoeuvres interarmées
17/4/2018, 3:55 pm par Jomiaa

» Centre Spatial de Baradhnaith
16/4/2018, 11:33 pm par Yves-Marie de Barnenez

» sortie de sa retraite politique
15/4/2018, 6:17 pm par Philibert Carnavon

» Voyage de l'Empereur au pôle nord
14/4/2018, 1:28 am par Charles de Hauteville

» O.M.O
13/4/2018, 10:23 pm par Jomiaa

» Département aérospatial de la SASB
12/4/2018, 12:07 am par Charles de Hauteville

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Au lever du chevalier — à dix-huit heures du soir, certes.

Aller en bas

Au lever du chevalier — à dix-huit heures du soir, certes.

Message par Chevalier Pontecorvo le 6/8/2014, 3:30 am

Fourbu par un long voyage dont il était convenu que les origines devaient être tues ; auquel Madame de F. avait tenu à ajouter à une heure impossible un interminable conciliabule d'accueil, à l'issue duquel il fut convenu de rebrousser chemin ; ce que d'Assas ne s'était pas résolu à faire au-delà des cent pas qui l'avaient mené à l'hôtel des Postes ; où du reste on l'avait reconnu & accueilli comme il se devait avec une interminable liste de créances pour la bagatelle de trois cents soixante-&-onze nuitées, presque autant de soupers, huit mille livres de notes de tailleur, et quelques menues dépenses annexes qui en totalisaient le double ; d'où il lui avait doncques été nécessaire de gagner un autre établissement où son nom n'avait pas cours encor ; — sortant, de fait, de sa torpeur non sans un sommet de difficultés paresseusement rudoyées, Pontecorvo se leva, enfila une horrible redingote qui avait appartenu à Hérode et se dirigea vers les rideaux lie-de-vin dont on avait affublé toutes les fenêtres de l'hôtel du Chat-Huant, et ce qu'il vit — Seigneur ! — sur la Grand-Place qui s'étendait désormais sous ses yeux lui donna si mauvaise impression qu'il se les voulut arracher, ce dont la lassitude le dissuada après deux tentatives malheureuses auxquelles succéda l'infamant désir de revoir pour le confirmer avec l'exactitude de la science le spectacle immonde qui se jouait à quelques encablures de sa morgue, & que l'on nommait réunion électorale populaire.

Pris de hauts-le-cœur, le chevalier fit commander trois douzaines de macarons, en toucha sept dont il laissa les trois-quarts, se vêtit en hâte, et partit en quête d'un esprit plus sensé. On verrait bien qui serait à l'opéra ce soir.

_________________
GONZAGUE ÉDONIS D’ASSAS DE PONTECORVO
Chevalier de Pontecorvo
Chevalier de l’Ordre de Malte
avatar
Chevalier Pontecorvo
Observateur

Nombre de messages : 23
Age : 38
Localisation : Valmont
Date d'inscription : 13/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum