Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Martin Mothureau

Aller en bas

Martin Mothureau Empty Martin Mothureau

Message par Albert de Rougemont le 7/9/2014, 3:27 am

Martin Mothureau 220px-Jan_Potocki


Martin Mothureau naît  le 5 décembre 1754 à Allancia. Il est issu de la noble famille Mothureau, fils de Louis Mothureau et de Constance Melville, Il fut instruit à Chinisau et à Allancia. Il a servi à deux reprises dans l’armée impériale en tant que colonel d’artillerie . Il éprouvait un vif intérêt pour l’occultisme. Certaines mauvaises allèrent même jusqu'à l'accuser de franc-charpenterie.
Il épouse en 1773 Julie de Varys, fille du prince Charles de Varys. Ils ont ensemble trois enfants : Annette, Guillaume et  Robert. En 1783, Julie Morthureau décède de la tuberculose. Martin épouse alors , en secondes noces, Eugénie de Courville, fille du duc Edgard de Courville. Ils ont deux enfants : Jean et Colette. Cette dernière constitua, après la mort de son père, un petit musée regroupant les œuvres achetés par Morthureau lors de ses voyages.

Se piquant de politique, il fut élu quatre fois député à la Diète entre 1777  et 1782 et fut ministre de l’Éducation en 1781.  la richesse des Morthureau lui permit de beaucoup voyager  avec sa seconde épouse. Selon la légende, c'est elle qui l'initia aux voyages. Il parcouru le micromonde, découvrant plusieurs peuples et leurs cultures. Il se mêla aux intrigues politiques, fréquenta les sociétés secrètes et contribua à la naissance de l’ethnologie  et  entreprit également des études historiques, linguistiques et ethnographiques extensives lors de ces mêmes voyages.

En 1790, Morthureau a établi la première presse érudite à Allancia  et, quatre ans plus tard, le premier salon de lecture gratuit de la ville. Martin Morthureau ne cessera de promouvoir la diffusion du savoir aux classes populaires.En plus des nombreux récits de voyage, d'ouvrages de vulgarisations et des travaux historiques qu’il a laissés, il est également l’auteur de pièces de théâtre et de contes pour enfants.

Malade, affaibli et probablement dépressif, Morthureau se suicida  en 1799. Selon une tradition légendaire, il se serait tiré dans la tête une balle en argent alors qu'il venait de terminer l'écriture de sa dernière œuvre. Il voulais alors éviter l'agonie d'une longue maladie causant une atrophie des muscles du corps.

_________________
Duc d'Arséna
Membre du Parti Progressiste
Albert de Rougemont
Albert de Rougemont
Grand Orateur

Nombre de messages : 1202
Age : 65
Date d'inscription : 20/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum