Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Reprise de Bordeleau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reprise de Bordeleau

Message par Charles de Hauteville le 27/2/2015, 6:34 pm

La 92e Division d'Infanterie Motorisée de Bordeleau avait pris position autour de la ville. S'il fallait jeter les républicains à la mer, les troupes le feraient !

De partout, les camions, les 4x4, mais aussi les blindés légers de la 92e DIM pénétrèrent dans la ville défonçant les barricades et éliminant toutes résistances.

Une heure de guérilla urbaine fut nécessaire au lessivage de la ville... On dénombrait plus d'une centaine de mort parmi les républicains, et 8 du côté des fantassins...

Bordeleau était libre. Mais comme toutes les villes qui serait libéré à partir de maintenant, elle restait sous administration militaire et sous haute surveillance.

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1122
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise de Bordeleau

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 2/3/2015, 8:56 pm

À Port-Chiron, la flotte chironaise et edoranaise était restée fidèle à l'Empereur. Des mutineries ont été réalisé pour renverser les officiers, qui étaient des traîtres à l'Empire. L’infiltration de la vermine était spectaculaire. Avec l'appui d'appui des canons et des armes dans le port militaire, les loyalistes avaient pu défendre le port contre les traîtres.

Confolens avait de la difficulté à envoyer du soutien. Plusieurs villages étaient devenu républicains, et la garde nationale cherchait surtout à prendre Saint-Maurice des Lions. Il fallait empêcher, que les traîtres prennent Confolens en étau, comme Allancia.

Port-Chiron était donc seul. Un soir, un homme d'une quarantaine année arrive au port. Il dit être un loyaliste et de faire parti d'un groupe d'homme, qui était resté fidèle à l'Empereur et à Chiron. Il a pu transmettre des informations sur les traîtres et les lieux de contrôle de circulation. Les officiers loyalistes avaient ainsi portrait de la situation.

La solution serait de prendre la prison., et de libérer les loyalistes emprisonné. On proposa alors de créer une diversion. Les officiers lancèrent une attaque contre la caserne principale de la ville. L’objectif était de faire croire, que les loyalistes cherchaient prendre armurerie. Les traîtres avaient été informé que la caserne allait être attaqué, et ont transféré les armes à la prison et à l'hôtel de ville, la veille de l'opération.

À 6 heures du matin, des camions avec des mitrailleuses sortirent du port vers la caserne. L'attaque était commencé. L'artillerie bombardait les alentours de la caserne. C'était une opération d’envergure.

À 7 heures du matin, un groupe d'escouade marchèrent vers la prison. Ils escaladèrent les murs et prirent quelques tours de guet. Vers 8 heures, la prison avait ses premières défenses sous le contrôle des loyalistes. Lorsque la deuxième escouade arrive devant la porte, elle s'ouvrit. Les loyalistes allaient maintenant attaquer corps à corps contre les traîtres. Les morts étaient dans les deux camps. Les couloirs étaient petits. Après 3 heures de confrontation la prison était aux mains des loyalistes.

Malheureusement, à la caserne, les difficultés étaient là. Mais, les loyalistes résistaient facilement aux contre-attaque des traîtres, qui ont du réaliser des déplacements de troupes pour assurer le contrôle.

L'hôtel de ville n'avait plus une protection adéquate, et la prison était secrètement tombée. Les loyalistes, qui par la tour de guet voyait cela, décidèrent de prendre l'hôtel de ville. Maintenant, ils avaient des véhicules et des hommes.

Vers 16 heures, la caserne a du se rendre. Les traîtres étaient en déroute. Des milliers de prisonniers, et des morts. L'hôtel de ville avait tombé facilement, et il y a eu plusieurs suicides, d'hommes et de femmes, qui ne souhaitaient pas vivre la fin de leurs rêves.
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise de Bordeleau

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 4/3/2015, 8:41 pm

Cela fait trois jours que la Garde nationale attaque village par village, pour libérer de la domination des traîtres. Le duc d'Esse avait fait une priorité. Il voulait éviter un drame à la Allacnia.

Mais Saint-Maurice-des Lions était difficile. C'était, comme on dit, le nid d'une vermine. La bataille de la ville sera difficile, en raison du soutien des autorités. La Garde nationale a réussis à arriver au porte de la ville. Le plus dur était là.

La solution était difficile.

L'attaque sera aérien. Trois bombardiers transporteront des équipes aéroportées, qui sauteront de 1 000 mètres d'attitude. L'objectif de prendre par le toit différents bâtiments publics. Pendant cette attaque, deux équipes attaqueront la ville. Les forces motorisées prendront la ville par le nord, tandis que la cavalerie et les fantassins prendront le sud.

Le problème avec la ville, c'est que les forces de police ont pris les armes contre l'Empire. Il fallait faire attention. L'adversaire avait une expertise.

C'était une guerre urbaine. Lorsque les bombardiers survolèrent la ville, les généraux prévoyaient la réussit à 40%. La première équipe équipe a pris le contrôle de la prison, tandis que la deuxième est tombé sur le toit de l'hôtel de ville. La troisième équipe est arrivé dans les beaux quartiers.

Ce sont des tirs et des feux partout qu'on pouvait entendre et voir. La ville revivait les vieux drames de son histoire. L'armée edoranaise est venue en renfort. La bataille était rude. Après 8 heures de combat. La ville était libre.

20% de la ville était rasée.
3000 morts dans les traîtres
1000 morts dans les forces loyalistes
2000 prisonniers
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise de Bordeleau

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 12/3/2015, 9:48 pm

La Chaise était la dernière commune importante en Chiron, qui était républicaine. Le bastion. Cette commune était devenu un symbole de la résistance.

Le gouverneur avait ordonné à l'aviation de la Garde nationale d'agir. L'objectif de l'aviation est de détruire les système de défense aérien de la ville, et de détruire aussi la défense de la ville, qui est constitué d'arme lourde. On ne souhaitait pas un carnage. On voulait une prise de la ville en douceur.

La Garde nationale avait pris le contrôle de quelques banlieues de la ville, et avait couper les vivres. La commune n'avait plus de communication, et perdait rapidement le contrôle de supériorité technique dans la défense. Elle n'avait que le contrôle réel de l'hôtel de ville, et des écoles.

Les républicains faisaient aussi face à une résistance de loyaliste. Un matin, les loyalistes firent sauter l'antenne de la ville, mais aussi de la centrale de distribution d'électricité de la ville.

La Chaise n,avait plus de communication, mais aussi n,avait pas d’électricité. La bataille finale aura lieue de nuit.

Ce sont 15 000 hommes, qui rentrent dans la ville et prend possession bâtiments par bâtiments. La ville est libérée rapidement. Il ne reste que le centre-ville.

Lorsque la Garde nationale arrive, une explosion a lieu. L'hôtel de ville est en ruine. Les derniers républicains ont souhaité mourir, que de se battre à mort. Ils savaient que la mort ou l'exil était l'issu de leur vie.

15% de la ville était rasée.
5000 morts dans les traîtres
600 morts dans les forces loyalistes
500 prisonniers
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise de Bordeleau

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 12/3/2015, 9:48 pm

Chiron est libre !!!!!
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprise de Bordeleau

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum