Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Marche nationale pour les martyrs de la répression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marche nationale pour les martyrs de la répression

Message par Robert Badienni le 14/4/2015, 11:43 am

Des tracts furent distribués par milliers dans les usines et les universités des grandes villes à travers l'empire.

Edoranais !
Frères !

Des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants ont été massacrés par l’armée et la police au cours de batailles de rue sans pitié.
Des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants ont été exécutés par l’armée et la police sans jugement.
Des centaines d’hommes et de femmes ont été déportés au bagne pour y crever sous la chiourme.

Edoranais ! C’est le sang de vos frères qui a été versé !
Edoranais ! Ce sont vos frères et vos sœurs qui sont déportés en ce moment même vers Ceylan pour y mourir dans des conditions abominables !

Nous vous appelons à une grande marche qui sera organisée ce dimanche 19 avril 1925 à Allancia, afin d’honorer la mémoire de ceux qui sont tombés et de ceux qui sont emprisonnés. La marche, pacifique et silencieuse, traversera la capitale pour aller jusqu’au palais de la Réunification, où nous remettrons à Sa Majesté l’Empereur une supplique demandant la libération des prisonniers politiques et l’annulation des déportations.

Nous croyons fermement que l’Empereur nous recevra et fera droit à notre humble requête. Jamais l'empereur ne fera tirer sur son peuple.

Edoranais, les syndicats et les organisations de travailleurs sont avec nous !
Edoranais, soyez présent ce dimanche 19 avril à Allancia !

Comité national pour la libération des prisonniers politiques (CNLPP)
E. Schiller
N. Carlovan
R. François
R. Badienni

_________________
Robert Badienni
Membre du Parti Démocrate Edoranais
Journaliste
Député
avatar
Robert Badienni
Orateur

Nombre de messages : 193
Age : 33
Date d'inscription : 01/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nationale pour les martyrs de la répression

Message par Robert Badienni le 15/4/2015, 7:24 am

Le peuple commençait à se mobiliser pour la marche du dimanche 19 avril. Les ouvriers en discutaient durant leurs pauses, les étudiants en débattaient dans leurs auditoires, même des citoyens issus des professions libérales et de la bourgeoisie songeaient à y participer. Dans les quartiers populaires, les femmes confectionnaient des banderoles et des bannières suppliant l'empereur de libérer les détenus politiques et d'apporter prospérité et justice à ses peuples. Les slogans, bannières et messages de la marche étaient strictement contrôlés par les membres du comité dirigeant la manifestation, qui voulaient à tout prix empêcher qu'on les accuse de républicanisme ou de penchants révolutionnaires. La marche du 19 avril serait une marche de citoyens loyaux à l'empereur, qui plaçaient en leur Souverain leurs espérances de progrès et de démocratie.

_________________
Robert Badienni
Membre du Parti Démocrate Edoranais
Journaliste
Député
avatar
Robert Badienni
Orateur

Nombre de messages : 193
Age : 33
Date d'inscription : 01/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nationale pour les martyrs de la répression

Message par Francois-A Dutronc-Pombal le 15/4/2015, 7:38 am

La Brigade de Lutte Contre les Activités Anti-Edoranaises réalise son enquête et profite de cette agitation pour garnir sa base de donnée. Mais surtout, son objectif est de recueillir des preuves, qu'ils pourront présenter lors des accusations.
avatar
Francois-A Dutronc-Pombal
prêcheur

Nombre de messages : 3041
Age : 34
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nationale pour les martyrs de la répression

Message par Albert de Rougemont le 16/4/2015, 7:26 pm

Dans la manifestation, il y avait de nombreux membres du PDE. Certains remarquèrent même quelques membres de la garde rapprochée du chef du PDE.
avatar
Albert de Rougemont
bavard impénitent

Nombre de messages : 915
Age : 63
Date d'inscription : 20/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nationale pour les martyrs de la répression

Message par Charles de Hauteville le 17/4/2015, 2:06 am

Alors que les niveaux de vigilance sont toujours au plus haut, la gendarmerie avait déployé un imposant dispositif de sécurité en collaboration avec la Ière armée, la Garde Impériale et la police.

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1122
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nationale pour les martyrs de la répression

Message par Robert Badienni le 20/4/2015, 7:03 am

La marche était un succès. Malgré les craintes de violences policières, malgré le souvenir encore frais des répressions, des dizaines de milliers d’Edoranais marchaient en silence et avec dignité vers les grilles du Palais de la Réunification. C’étaient en grande majorité des ouvriers, des petits employés, des clercs, des électeurs démocrates. Mais on trouvait aussi des hommes et des femmes issus de la moyenne et haute bourgeoisie, ainsi que quelques aristocrates libéraux. Des centaines d’étudiants et d’étudiantes s’étaient également joints à la marche. Beaucoup d’ouvriers étaient venus avec leur famille. Les femmes et les enfants étaient très nombreux.

Silencieux, recueillis, les marcheurs avançaient vers le Palais en portant haut leurs pancartes et bannières sur lesquelles on pouvait lire des slogans tels que :
« Justice pour les victimes de la répression », « Vive l’empereur », « A bas Hauteville », « Amnistie pour tous ! », « Liberté et démocratie ! ».

La manifestation était à présent toute proche du Palais. Elle s’arrêta à distance respectueuse. Une délégation d’ouvriers, d’étudiants, et de mères et d’épouses de déportés, s’approcha des grilles, tenant entre leurs mains une supplique adressée à l’empereur, et signée par des milliers de personnes. Un ouvrier éleva la voix :

Nous voulons remettre un message à Sa Majesté l’empereur !

La foule attendait la réaction du palais. Les forces de police et de la garde impériale étaient partout autour du cortège et devant le palais, déployant des effectifs impressionnants. Les forces de l’ordre allaient-elles charger la foule ? Allait-on les renvoyer brutalement chez eux ou l’empereur se laisserait il émouvoir ?

_________________
Robert Badienni
Membre du Parti Démocrate Edoranais
Journaliste
Député
avatar
Robert Badienni
Orateur

Nombre de messages : 193
Age : 33
Date d'inscription : 01/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nationale pour les martyrs de la répression

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum