Connexion

Récupérer mon mot de passe


Rapport de mission - Expédition de Fort-Saint-Charles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport de mission - Expédition de Fort-Saint-Charles

Message par Franz Biedarzer le 17/7/2016, 9:48 am

À peine l'expédition de prospection de retour à Fort-Saint-Charles, un rapport de mission avait été envoyé au Palais Corvin pour que l'état-major prenne connaissance des événements qui s'étaient déroulés.


Bataillon déployé Fort-Saint-Charles, 11ème Régiment d'Infanterie de Marine, 1ère Division Expéditionnaire

Rapport de mission de l'expédition de prospection menée en territoire Zarayas

À Messieurs les membres de l'état-major de l'Armée du Saint-Empire

Copie:
- Au Général de Franchard
- Au Ministère des Affaires Extérieures et Coloniales


Ordre de mission:
Mission a été confiée au Lieutenant Franz Biedarzer, commandant en second de la deuxième compagnie du bataillon basé à Fort-Saint-Charles de mener une expédition de prospection vers une position reculée du territoire Zarayas (Carte jointe ci-dessous).
Objectifs:
- Rejoindre les anciens sites miniers Zarayas
- Établir si leur exploitation est possible
- Déterminer si la route menant à ces anciens sites d'exploitation est sûre

Pour réaliser cette mission, deux pelotons de la deuxième compagnie ont été placées sous le commandement du lieutenant Biedarzer, ainsi qu'une cinquantaine de civils Edoranais, majoritairement des prospecteurs et mineurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Déroulement:
- Le trajet aller jusqu'au lieu d'arrivée de l'expédition s'est déroulé sans incident grave. À noter le décès d'un civil, mordu par un serpent, et la mise aux arrêts d'un caporal pour désobéissance.
- Au 9ème jour, deux jours avant notre arrivée sur la zone de prospection, il a été constaté que le puits qui devait nous ravitailler en eau pure avait été empoisonnée, des cadavres d'animaux ayant été jetés dedans.
Après enquête et interrogatoires des indigènes accompagnant l'expédition, le coupable est le guide principal de l'expédition, un Azca du nom de Cambulac qui s'était présenté à nous comme étant un Zarayas.
Ce Cambulac avait fui quand sa traîtrise a été découverte. Néanmoins, grâce à l'aide d'indigènes amicaux, il a été possible de remédier à la pénurie d'eau (Rapport de découverte complémentaire transmis prochainement aux universités du Saint-Empire).
- Au 11ème jour, la zone de prospection a été atteinte. Plusieurs mines ont découvertes et des prospections approfondies ont montré la présence de filons d'or, de cuivre et de zinc, de bonne qualité, en quantité et facilement exploitable sur le site.
- Au 14ème jour, le camp qui avait été installé a fait l'objet d'une attaque de la part d'indigènes hostiles. L'origine Azca des agresseurs, menés par le dit Cambulac, a été clairement notée.
Le groupe d'attaquants Azcas a été repoussé, sans qu'il ait été possible de faire des prisonniers: 32 morts chez les attaquants; 7 soldats et 6 civils ont trouvé la mort parmi les forces de l'expéditions. Le chef du groupe d'agresseurs, le dit Cambulac, a encore une fois pu prendre la fuite.
- Le lieutenant Biedarzer, estimant que la possibilité d'une seconde attaque était forte, a ordonné le retour immédiat de l'expédition à Fort-Saint-Charles, une journée avant le calendrier prévu. Aucun incident a déploré sur le trajet de retour à Fort-Saint-Charles.


Observations complémentaires:
- Le dit Cambulac a semblé être intégré depuis longtemps chez les Zarayas. Ceux-ci savaient qu'il s'agissait d'un Azca d'origine (Caractéristique physique connu par tous les Zarayas: oreilles pervées, signe de noblesse chez les Azcas). Pour autant, Cambulac bénéficiait de la confiance des Zarayas. Se pose donc la question de la confiance pouvant être accordée aux Zarayas, notamment en raison de l'absence de structures de commandement centralisées chez ce peuple.
- Les Azcas ne semblent pas avoir désarmés. Cependant, aucune certitude quant à la volonté réelle des autorités suprêmes Azcas. Cambulac, noble de haut rang, a pu agir en renégat.
- Les sites miniers découverts sont exploitables et pourraient bénéficier au Saint-Empire.
- La route menant à ces sites miniers n'est pas sûre: peu praticable pour commencer, il convient d'ajouter que des courriers devaient être envoyées par le lieutenant Biedarzer et ne sont jamais parvenus à Fort-Saint-Charles. Pour l'heure, il n'est pas possible de savoir s'ils ont été interceptés ou si les indigènes responsables du transport de courriers étaient à la solde du traître Cambulac.


Recommandations:
Nous recommandons, humblement:
- L'envoi d'une mission de reconnaissance et de renseignement pour déterminer les velléités des forces Azcas.
- L'envoi d'une mission diplomatique auprès des Zarayas pour déterminer leur rôle exact.
- Le renforcement des forces militaires à Fort-Saint-Charles pour pallier à de futures attaques Azcas, et si décision est prise d'exploiter les sites miniers découverts, pour sécuriser le territoire Zarayas.


Commandant Saint-Vié
Commandant du bataillon déployé à Fort-Saint-Charles
Lieutenant Biedarzer
Commandant en second de la deuxième compagnie du bataillon déployé à Fort-Saint-Charles
avatar
Franz Biedarzer
balbutieur

Nombre de messages : 42
Age : 22
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de mission - Expédition de Fort-Saint-Charles

Message par Charles de Hauteville le 17/7/2016, 5:10 pm

Le Feld-Maréchal lu avec intérêt le rapport de mission en provenance de Fort-Saint-Charles. Ce Lieutenant était prometteur, et il avait fallu son affectation à Fort-Saint-Charles pour mettre en valeur de protectorat. Assurément, il fallait donner les moyens à ce territoire de ce développer. Charles de Hauteville avait des idées... mais il lui fallait aller sur place... Il appela son aide de camps par le réseau acoustique interne.

- Général Weiss... vous pouvez me dire ce qu'il y a comme navires à San Sebastian ?
- Euh alors... il y a actuellement le Groupe D de la IVe escadre. Le "MIE Tchécoslovénie". Le Groupe assure la souveraineté en Quetzagonie pour encore 3 mois.
- Parfait ! Préparez notre voyage, on part en avion demain à San Sebastian et on partira après-demain avec le "Tchécoslovénie" à Fort-Saint-Charles. Mais on sera pas seul.
- Bien Général !
- Et écrivait au Commandant du Bataillon sur place ainsi qu'au Gouverneur pour les prévenir.
- J'allais le faire de toute façon, Général.

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial
Ministre des Affaires étrangères

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1103
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum