Connexion

Récupérer mon mot de passe


Visite du Feld-Maréchal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visite du Feld-Maréchal

Message par Charles de Hauteville le 18/7/2016, 4:22 pm

Le Feld-Maréchal, flanqué du Général Weiss, son premier aide-de-camp, avait passé une grande partie de la journée dans un avion entre Allancia et San Sebastian. Ils étaient enfin arrivé en Nouvelle-Edoran, mais étaient encore loin de leur destination.

En effet, Hauteville se rendait à Fort-Saint-Charles, un protectorat délaissé par l'Empire où il n'était encore jamais aller. Et comme il venait de recevoir un rapport de mission d'une expédition d'un jeune lieutenant en poste là-bas qui annonçait des attaques d'indigènes, des soldats édoranais morts, des découvertes minières, ... il lui fallait remettre les choses à plat et valoriser ce territoire.

A peine arrivé à San Sebastian, il annonça qu'après son passage à Fort-Saint-Charles, il reviendrait pour rencontrer le Gouverneur, mais qu'il ne s'attarderai pas pour le moment. Ainsi, après les honneurs rendu par la Musique de la 10e division parachutiste, il alla s'entretenir en privé avec le Général Pierre Lautain, commandant cette division.


- Général, comme je vous l'ai dit dans mon courrier que vous avez du recevoir...
- Il y a une heure, oui...
- Hmm... (Hauteville venait de littéralement planter deux javelots virtuels dans les yeux de l'officier général qui a du comprendre sur le champs que le commandement de la 10e division parachutiste serai son dernier commandement et que sa seule évolution de carrière future sera dans une sous-direction du bureau du Gouverneur militaire de la Terre du Roi Henri, aux ressources humaines ou à la gestion du parc de véhicules de désennéigement...) Bon bref, je vous emprunte une compagnie du 103e régiment du génie parachutiste. Je l'emmène avec moi à Fort-Saint-Charles.

Sans attendre de réponse du Général Lautain, il donna ses instructions à son aide-de-camp pour faire embarquer la compagnie du génie et préparer le départ du "MIE Tchécoslovénie" et d'une petite escorte.

Deux heures plus tard, le croiseur "MIE Tchécoslovénie", avec Hauteville et une compagnie du génie à son bord, et 2 frégates, le "MIE Jansa" et le "MIE Gorica" faisait route vers Fort-Saint-Charles, pour une arrivée prévue dans la nuit...



_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial
Ministre des Affaires étrangères

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1103
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Charles de Hauteville le 19/7/2016, 7:39 am

C'est en pleine nuit que Charles de Hauteville arriva à Fort-Saint-Charles. Le port pouvait accueillir le "Tchécoslovénie", aussi le croiseur accosta est fit débarqué le dignitaire et la compagnie du génie. Les frégates restèrent au mouillage plus au large.

Le Feld-Maréchal fut accueilli par le Gouverneur Ferrand, le Commandant Saint-Vié et le Lieutenant Biedarzer... lesquels furent salués de la sorte :


- Diantre quelle chaleur humide ici ! C'est pire qu'à San Sebastian !

Après avoir échangé quelques mots sur le quai, le Feld-Maréchal avait prévu de partagé un petit déjeuner de travail à la table du Gouverneur en compagnie des officiers de la garnison.

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial
Ministre des Affaires étrangères

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1103
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Franz Biedarzer le 19/7/2016, 12:55 pm

Sur le quai, les soldats du bataillon détaché à Fort-Saint-Charles étaient tous au garde-à-vous, formant une haie d'honneur pour accueillir le Feld-Maréchal de Hauteville. Leurs uniformes avaient été lavés (Ils avaient fallu réquisitionner les lavandières du protectorat), les éventuelles barbes rasées, les chaussures cirées; bref, ils étaient impeccables. Il faut dire que ce n'était pas tous les jours qu'on avait l'honneur, en tant que simple soldat ou même simple officier, de pouvoir poser les yeux sur le commandant en chef des armées du Saint-Empire.

Au bout du quai, à côté du commandant Saint-Vié, du capitaine commandant la première compagnie du bataillon et du lieutenant Biedarzer, avaient été réuni les soldats blessés, tous assez légèrement et qui avaient été bien soignés à l'infirmerie de Fort-Saint-Charles, lors de l'expédition de prospection, au cas où le Feld-Maréchal aurait voulu leur adresser un mot.
avatar
Franz Biedarzer
balbutieur

Nombre de messages : 42
Age : 22
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Charles de Hauteville le 19/7/2016, 7:12 pm

Le Feld-Maréchal eu un mot reconfortant et assurant la reconnaissance de la nation à tous les soldats blessés qui lui furent présentés. Puis, il s'entretint en privé lors d'un déjeuner de travail avec le Gouverneur, les officiers du Bataillon.

Après qu'on eu apporté à table tout ce qui se produisait de mieux à Fort-Saint-Charles pour une telle occasion, Hauteville pris la parole en s'adressant en premier au Lieutenant Biedarzer.


- Lieutenant, je vous félicite pour votre expédition et ses découverte. Je suis désolé pour les pertes que vous avez subit... Mais sans votre sang froid, les pertes aurait pu être pires !

Les découvertes minières doivent être pérennisée, c'est pourquoi j'ai fais venir de San Sebastian, une compagnie du génie de la 10e division parachutiste. La compagnie est spécialisé dans le terrassement et la construction et est dirigé par le Capitaine Hernandes. Elle sera placé pour emploi sous l'autorité du Commandant Saint-Vié. Elle aménagera la route vers les sites d'exploitation et mettra en place les installations nécessaire pour débuter l'activité.

Lieutenant, vous en savez davantage sur les Azcas qui vous ont attaqué ? Ils se tiennent à carreaux autour de la Nouvelle-Edoran, mais ils en profite ici pour foutre le bordel ! Je pense qu'il faut posé nos couilles sur cette forêt et leur montrer ce qu'est vraiment le Saint-Empire. Que pensez-vous d'envoyer une équipe pour trouver leur base arrière ? Ils en ont forcément une pas loin des sites miniers, et votre Cahuzac ou je ne sais quoi y dirige probablement une phalange chargé de vous mener la vie dure. Le "Tchécoslovénie" attendra la communication des coordonnées du site et le rasera avec ses canons longue portée. Les Azcas comprendrons que Fort-Saint-Charles, comme San Sebastian, c'est le Saint-Empire !

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial
Ministre des Affaires étrangères

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1103
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Franz Biedarzer le 20/7/2016, 3:02 am

Franz ne s'attendait pas à un langage aussi fleuri de la part d'un si haut responsable du Saint-Empire. Cela lui remémora le discours que le commandant Saint-Vié lui avait fait quand il était arrivé à Fort-Saint-Charles. Le jeune lieutenant avait pensé que son officier supérieur était juste un original au franc-parler abrupt, mais il semblait que c'était une caractéristique partagée par d'autres, notamment tout en haut de la hiérarchie.

Par ailleurs, Franz ne s'était pas préparé à discuter directement avec le Feld-Maréchal. Il en fut à la fois honoré, mais aussi un peu effrayé.


- Je suis au regret de vous annoncer, Monsieur le Feld-Maréchal, que nous n'avons obtenu aucune information complémentaire quant à la force exacte de nos agresseurs: les Zarayas ne savent rien ou ne veulent pas nous le dire; les quelques Azcas qui sont présents dans le Protectorat de même.
Le fait qu'ils aient pu attaquer notre position sur le site d'exploitation en à peine quelques jours semble indiquer que les forces Azcas belligérantes sont très proches des frontières Zarayas et, donc, des nôtres.
C'est pourquoi, Monsieur le Feld-Maréchal, je trouve votre idée excellente et adéquate d'envoyer une mission de reconnaissance pour déterminer la nature réelle de la menace et l'éradiquer par la suite.
avatar
Franz Biedarzer
balbutieur

Nombre de messages : 42
Age : 22
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Charles de Hauteville le 20/7/2016, 5:15 am

Le Feld-Maréchal n'attendait pas moins du Lieutenant qu'il trouve cette idée excellente.

- Très bien ! Engloutissant en une fois une pâtisserie sensé être partagée. Je vous laisse définir avec le Commandant qui partira faire cette reconnaissance.

Le Feld-Maréchal se leva et s'essuya la bouche. Les officiers et le Gouverneur en firent autant.

- Lieutenant Biedarzer, au regard de vos états de service, de votre bravoure et de votre dévouement, je vous promeus au rang et grade de Capitaine de l'Armée de Terre Impériale. Le Commandant Saint-Vié vous confiera officiellement le commandement de votre compagnie d'infanterie. Tout cela effectif ce jour. Félicitations Capitaine !

Biedarzer reçu une poignée de main de Hauteville et tous le monde salua le nouveau Capitaine.

Passé ce moment mi-solennel mi-jovial, tous le monde se rassied.


Bon, à part d'hommes comme Biedarzer, de quoi d'autre à besoin ce territoire, Messieurs ?

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial
Ministre des Affaires étrangères

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1103
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Franz Biedarzer le 20/7/2016, 9:16 am

Franz ne s'était pas attendu à cette promotion rapide et aux compliments qui y furent attachés.

"Merci, Monsieur le Feld-Maréchal" furent les seuls mots qu'il trouva à dire, alors qu'il était au garde-à-vous, le souffle presque coupé.


Le gouverneur de Fort-Saint-Charles n'en avait un peu rien à faire de cette promotion. Il n'en avait d'ailleurs pas grand-chose à faire des militaires: il ne côtoyait qu'eux à longueur de journée, ils étaient partout! Et voilà qu'une compagnie du génie était aussi installée dans son protectorat...
Pire encore, ce glouton de Feld-Maréchal était en train de s'empiffrer, faisant main basse sur toutes les pâtisseries, alors que lui en aurait bien voulu quelques-unes (C'était un gouverneur, dans une colonie d'un empire, forcément, il aimait bien se manger quelques douceurs de temps en temps!).

Il n'allait donc pas se priver de poser quelques questions à de Hauteville. Et à faire aussi des demandes pour son protectorat. Tout en restant prudent: le caractère difficile de de Hauteville était devenu proverbial quand il avait été à deux points de flinguer un journaliste Russlave qui lui avait posé la mauvaise question.


- Monsieur le Feld-Maréchal, je me vais de profiter de votre proposition concernant ce dont aurait besoin Fort-Saint-Charles, mais tout d'abord, j'aurais une question quant à votre première annonce: la compagnie du génie va s'efforcer de construire une route vers les sites miniers découverts, soit! Mais qu'en est-il du peuple Zarayas? Il s'agit toujours de leur territoire? Que faisons-nous à leur propos?
Quant à nos besoins, ils sont d'ailleurs liés à cela: si nous exploitons enfin des ressources sur ce continent, la population de Fort-Saint-Charles va grandement augmenter, ce qui implique des besoins en construction énorme, le Fort étant prévu pour une population très restreinte.

avatar
Franz Biedarzer
balbutieur

Nombre de messages : 42
Age : 22
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Charles de Hauteville le 20/7/2016, 11:30 am

Edmond Ferrand était parfaitement à l'image des gouverneurs d'outre-mer, oisifs et bedonnant, faisant croire qu'il gérait convenablement son territoire alors qu'en fait tout se passer bien car il n'y avait pas de raison que ça se passe autrement...

Cependant, il y avait maintenant des imprévus, et le Gouverneur chercha à dissoudre sa responsabilité dans celle de l'Etat, personnifié ici par le Feld-Maréchal.


Ecoutez bien Ferrand, merci de votre diagnostic, mais c'est à vous de me donner vos solutions et à moi de vous les fournir. Je ne vais pas faire votre travail. Donc, si le protectorat est trop petit prenons des terres au sud. Et en ce qui concerne les Zarayas, il ne s'agit pas d'un peuple organisé, les tribus sont assez indépendantes.  Les négociations avec sont possibles, mais ce n'est pas notre priorité. Offrez-leur le dernier tracteur Esse-Motor et ils seront contents !

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial
Ministre des Affaires étrangères

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1103
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Franz Biedarzer le 20/7/2016, 3:06 pm

Le gouverneur avait tenté et avait échoué. Il s'y attendait.

De l'autre côté de la table, une voix s'éleva:


- Si je puis me permettre...

C'était Franz Biedarzer. Et vu les regards que lui jetèrent Edmond Ferrand et le commandant Saint-Vié, il n'aurais certainement pas dû se permettre d'intervenir à nouveau. Mais il était trop tard pour ça.

- Nous sommes un protectorat. Par définition, nous protégeons la partie occupée par le Fort-Saint-Charles. Si une bande d'Azcas représente un danger...S'il y a n'importe quel danger, à vrai dire, il serait tout à fait logique d'étendre notre protection sur une part plus importante du territoire Zarayas...
Quant à nos besoins, je rejoins en partie l'avis du gouverneur Ferrand. Grâce à l'aide du génie, nous allons pouvoir créer un axe de communication jusqu'aux mines découvertes. Néanmoins, il va falloir préparer en aval Fort-Saint-Charles pour faire face à l'afflux de nouveaux mineurs, prospecteurs et autres chercheurs d'or. C'est donc très humblement que je propose de commencer les travaux d'agrandissement du Fort au plus vite, notamment en construisant de nouveaux logements, de nouveaux entrepôts et également en pavant certaines de nos routes qui ne le sont pas encore.
avatar
Franz Biedarzer
balbutieur

Nombre de messages : 42
Age : 22
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Charles de Hauteville le 20/7/2016, 4:10 pm

- Bon bon... Hauteville en avait déjà assez entendu... Dans l'idéal, il faudrait aller négocié avec les Zarayas, fédéré les tribus sous notre autorité et nous formerions un protectorat sur tout le territoire zaraya. Le pretexte serait de les défendre contre les Azcas. Un peu comme ce que nous avons fait au Voltwana. Vous ferez ça si vous avez le temps. Vous avez pour l'heure à vous occupez de la route des sites miniers, de délogé les Azcas qui vous ont attaqué et les faire sauter et enfin, bâtir des logements dans le village. Je ferai débloquer des fonds par le Ministère de l'Intérieur et de l'Outre-mer.

Je vais vous laisser. Je vous souhaite bon courage ! J'enverrai quelqu'un pour voir l'avancée des travaux dans quelques semaines.

Le Feld-Maréchal salua le Gouverneur et les officiers avant de prendre la porte. Au moment de sortir, il entendit le Commandant Saint-Vié tousser... de ce genre de toux que l'on entend dans les services hospitaliers de phtisiologie. Il sortit.

Hauteville parti sur le "MIE Jansa".

_________________
Général d'Armée Charles de Hauteville

Chancelier Impérial
Ministre des Affaires étrangères

Feld-Maréchal du Saint-Empire


Député (PI) de Prévost (Fransie)
avatar
Charles de Hauteville
Beau Parleur

Nombre de messages : 1103
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Franz Biedarzer le 21/7/2016, 10:32 am

Edmond Ferrand avait presque couru derrière le Feld-Maréchal de Hauteville pour le raccompagner jusqu'au quai de Fort-Saint-Charles et lui souhaiter un bon retour en métropole.

Les officiers du 11e RIMA étaient eux restés dans la pièce où avait eu lieu la réunion pour mettre au point la suite des événements.
Le commandant Saint-Vié, qui se remettait tant bien que mal de sa forte quinte de toux, prit la parole, en tant que plus haut gradé.


- Nous avons nos ordres de missions. Capitaine [s'adressant au commandant de la compagnie du génie] , vous devrez commencer au plus vite la construction de la route vers les sites miniers. Je souhaiterais également que vous me fassiez un état des lieux des fortifications et que vous indiquiez les terrains les plus propices à la construction de nouveaux bâtiments. Je veux des rapports réguliers.
Biedarzer! Je veux que vous arrêtiez de donner votre avis à tout bout de champs! Et aussi que vous vous occupiez d'une mission de reconnaissance en territoire Azca pour localiser les forces hostiles. Je les veux morts et vite!
avatar
Franz Biedarzer
balbutieur

Nombre de messages : 42
Age : 22
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite du Feld-Maréchal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum