Derniers sujets
» Communiqués de l'Ambassade des États Fédérés de Mézénas
Aujourd'hui à 3:01 pm par Représentant Mézène

» L'Impérial (Ultra-nationaliste)
Aujourd'hui à 8:00 am par Louis-Xavier de Lancret

» TV Fransie
Aujourd'hui à 7:34 am par Albert de Rougemont

» Visite
Aujourd'hui à 6:44 am par Basile III

» Décret impérial C-IV-11-12-1928
Aujourd'hui à 12:17 am par Charles IV de Traceau

» Élections fransiennes
Hier à 8:39 pm par Albert de Rougemont

» EdoTV2
Hier à 7:01 pm par Édouard Pranata

» Nomination Consul d'Etat Chiron
Hier à 4:57 pm par Armand Dufrènes

» Meeting de Charlesbourg
Hier à 3:48 am par Albert de Rougemont

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Lettres Patentes du 02 janvier 1928

Aller en bas

Lettres Patentes du 02 janvier 1928

Message par Charles IV de Traceau le 2/1/2018, 2:59 pm




Lettres patentes


OUS, Charles, quatrième du nom, Empereur d'Edoran, Roi de Chiron, Roi de Fransie, Grand-Duc d'Allancia, etc.



A TOUS, PRÉSENTS ET A VENIR, QUI CES PRÉSENTES LIRONT, SALUT !



Il est des hommes parmi les sujet de Notre Sainte Couronne qui ont acquis l’excellence par leur haute naissance ou bien encore par leurs efforts dans l’étude ou dans le travail, mais aussi par leur sacrifice, leur dévouement et leur sens inexorable du service de ladite Couronne et de l’ancestrale patrie édoranaise.
Notre devoir de Souverain est de reconnaître, au sein de Nos chers sujets, ces mérites éminents et ces immenses qualités de serviteur de la Nation et de Notre Couronne. Cette reconnaissance ne serait rien si Notre Majesté ne permettait pas à ces glorieux et dévoués individus de poursuivre leur service au travers toute l’Archipel en personnifiant le rayonnement de la culture et de la grandeur du Saint-Empire, grâce à leur nom et à leur titre, mais aussi au travers l’Histoire de notre Grandiose Nation édoranaise.  
Il est donc plus que temps, aujourd'hui, d'honorer un de ces illustres et excellents patriotes édoranais et de lui témoigner l'infinie gratitude de la Nation et de Notre Majesté en lui consentant un titre de Haute-Noblesse impériale.

Il Nous est apparu effectif et sans appel et réputé comme tel que Monsieur Charles de Hauteville, chef d’une illustre Maison de nobles non titrés du Royaume de Fransie, descendant des serviteurs de Nos aïeux et de Nos ancêtres, à son tour le premier parmi les serviteurs de Notre Majesté et de Notre Empire, fut de ces Hommes-là.

A la tête, par de nombreuses fois, de Notre gouvernement, il a su mener une politique qui fut à chaque instant dans l’intérêt de Notre Empire, de Notre Histoire et de Nos Sujets. Quand des heures sombres touchèrent Edoran, c’est en qualité de Protecteur de Notre Empire qu’il s’illustra en garantissant l’unité de la Nation et sa pérennité. Enfin, à la tête de Nos armées, il remporta maintes batailles hors et en-dedans de Notre Empire, toujours et encore dans l’intérêt supérieur d’Edoran, et ce au péril, bien des fois, de sa propre vie.

En foi de quoi, et après les avis de Notre Maison et en particulier du Collège Impérial d'Armes, Nous conférons à Notre estimé et bien aimé Charles de Hauteville le titre de Prince de Saint-Ange , auquel s'applique le prédicat d’"Altesse" qui sied aux princes de Notre Empire et, pendant, le Prince de Saint-Ange se voit fait Pair de l'Empire et accepté au sein du Collège de Haute-Noblesse de la Chambre des Pairs.

Il est un hommage grandiose rendu ce jour à la vieille seigneurie de Saint-Ange en l’associant à un titre impérial de Prince et à la personnalité de Charles de Hauteville. Cette place-forte du Grand-Duché d’Allancia possède une Histoire millénaire en tant que possession personnelle et avant-poste stratégique des Rois de Fransie durant les siècles qui les opposèrent aux Rois de Chiron. Ce château, siège aujourd’hui d’une pairie princière, est le symbole de l’unité retrouvé de ces royaumes frères et autrefois fratricides, symbole qu’incarne tout autant le nouveau Prince de Saint-Ange.

Il Nous est aussi aujourd’hui grand temps de réparer une injustice séculaire faite à la Maison de Hauteville, famille noble et titulaire d’une seigneurie ancestrale du Royaume de Fransie qui ne fut pourtant jamais plus qu’une simple châtelainie.
En foi de quoi, et après les avis éclairés de Notre Maison et en particulier du Collège Impérial d’Armes,  Nous érigeons le domaine de Hauteville en Baronnie, faisant ainsi Son Altesse Charles, Prince de Saint-Ange, Baron de Hauteville.

Ainsi, le Prince de Saint-Ange, Baron de Hauteville, pourra transmettre à son premier fils ses titres et son rang de Pair de l'Empire, et à défaut de fils, à sa première fille, et ainsi de suite tant que descendance il y aura et jusqu'à qu'à défaut de descendance les titres échoit à la Couronne.    

Il est aussi, et par voie de conséquence, permit au Prince de Saint-Ange, Baron de Hauteville de faire usage à sa guise de ses titres et des armoiries qui leurs sont liés.

Et à fin que soit chose ferme et stable, Nous apposons et frappons les présentes de Notre sceau, consignons cet concession au registre de la noblesse impériale et en faisons la légitime et patente publicité.  

Donné au Palais de la Réunification, à Allancia, le deux janvier de l'an mil neuf cent vingt-huit


Car tel est Notre bon plaisir


Charles IV

Par l'Empereur,

Xavier de Lizieux,
Grand Héraut des Armes Impériales

avatar
Charles IV de Traceau
Orateur

Nombre de messages : 187
Age : 45
Date d'inscription : 19/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum