Derniers sujets
» Communiqués de l'Ambassade des États Fédérés de Mézénas
Aujourd'hui à 3:01 pm par Représentant Mézène

» L'Impérial (Ultra-nationaliste)
Aujourd'hui à 8:00 am par Louis-Xavier de Lancret

» TV Fransie
Aujourd'hui à 7:34 am par Albert de Rougemont

» Visite
Aujourd'hui à 6:44 am par Basile III

» Décret impérial C-IV-11-12-1928
Aujourd'hui à 12:17 am par Charles IV de Traceau

» Élections fransiennes
Hier à 8:39 pm par Albert de Rougemont

» EdoTV2
Hier à 7:01 pm par Édouard Pranata

» Nomination Consul d'Etat Chiron
Hier à 4:57 pm par Armand Dufrènes

» Meeting de Charlesbourg
Hier à 3:48 am par Albert de Rougemont

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Lettres patentes du 25 mars 1928

Aller en bas

Lettres patentes du 25 mars 1928

Message par Charles IV de Traceau le 25/3/2018, 1:09 am




Lettres patentes


OUS, Charles, quatrième du nom, Empereur d'Edoran, Roi de Chiron, Roi de Fransie, Grand-Duc d'Allancia, etc.


A TOUS, PRÉSENTS ET A VENIR, QUI CES PRÉSENTES LIRONT, SALUT !


Parmi les sujets de Notre Sainte Couronne, il demeure des individus doués d'une part d'une excellence acquise par la naissance, l'étude ou le travail, et d'autre part d'un sens grandiose du sacrifice au service de ladite Couronne et de l'ancestrale patrie édoranaise.
Il relève de Notre devoir de Souverain que de reconnaître cette excellence, ce mérite éminent, ces immenses qualités parmi l'ensemble de Nos sujets. Il incombe tout autant à Notre Majesté d'accorder à ces sujets sus-décrits une place dans l'Histoire glorieuse de Notre Nation afin de les remercier et de leur permettre de poursuivre leur service en participant par leur nom et leur titre au rayonnement de notre culture et à la grandeur du Saint-Empire d'Edoran.

Il est donc plus que temps, aujourd'hui, d'honorer un de ces illustres et excellents patriotes édoranais et de lui témoigner l'infinie gratitude de la Nation et de Notre Majesté en lui consentant un titre de Haute-Noblesse impériale.

Il Nous est apparu vrai et sans appel et réputé comme tel que le Son Altesse Impériale Louis de Klausbourg, Prince du Saint-Empire, Notre bien aimé neveu, assurément un des plus Grands Serviteurs de la Nation et de Notre Majesté, fut de ces Hommes-là.

Lorsque feu Notre cher père, l’Empereur Philippe Ier, vint, comme Nous, à sombrer dans une grave maladie, Louis de Klausbourg, officier de la Garde Impériale, fut désigné par les nobles de Notre Empire pour assurer la lourde et honorable tâche de Régent du Saint-Empire. Il mena cette mission à bien avec la dignité des Souverains, la fierté des Traceau et la compétence des grands hommes d’Etat. A la mort de notre Illustre père et après Notre couronnement, il devint Archiduc et démontra par son dévouement sa légitimité de premier dans l’ordre de succession. Il prit également de hautes fonctions politiques, qu’il assume encore ce jour et grâce auxquelles il sert en chaque instant Notre Empire, en son sein et travers l’Archipel.

En foi de quoi, et après les avis de Notre Maison et en particulier du Collège Impérial d'Armes, nous conférons à Notre estimé et bien aimé Prince Louis le titre de Duc de Port-Royal, auquel s'applique le prédicat de "Monseigneur" qui sied aux ducs de Notre Empire et, pendant, le Duc de Port-Royal se voit fait Pair de l'Empire et accepté au sein du Collège de Haute-Noblesse de la Chambre des Pairs.

La cité de Port-Royal, capitale de la Principauté de Bonne-Espérance dont le nouveau Duc fut le souverain alors qu’il était Archiduc, reçoit ainsi l’honneur d’être associé à ce titre, à cette illustre personnalité et à cette honorable Maison de Klausbourg-Traceau.

Ainsi, le Duc de Port-Royal pourra transmettre à son premier fils son titre et son rang de Pair de l'Empire, et à défaut de fils, à sa première fille, et ainsi de suite tant que descendance il y aura et jusqu'à qu'à défaut de descendance le titre échoit à la Couronne.    

Il est aussi, et par voie de conséquence, permit au Duc de Port-Royal de faire usage à sa guise de son titre et des armoiries qui lui sont liés.

Il Nous est aussi apparu légitime que de reconnaître enfin officiellement à Louis de Klausbourg, après avis de Notre Maison et en particulier le Collège Impérial d’Armes, le titre de Prince de Klausbourg avec prédicat d’ « Altesse Illustrissime », pour tout emploi et usage au sein de Notre Empire, à l’égal d’un titre impérial et à l’image de son pendant historique et chironnais que constituent les Princes du Sang. Ce titre et les armes qui y seront associées ne seront portées et reconnues en Notre Empire que par et pour le chef et l'ensemble des enfants des chefs successifs de ce que Nous reconnaissons et considérons comme la Maison édoranaise de Klausbourg-Traceau. Dont le chef est, en l’occurrence et actuellement, le Prince Louis.

Et à fin que soit chose ferme et stable, Nous apposons et frappons les présentes de Notre sceau, consignons ces concessions au registre de la noblesse impériale et en faisons la légitime et patente publicité.  

Donné au Palais de la Réunification, à Allancia, le vingt-cinq mars de l'an mil neuf cent vingt-huit


Car tel est Notre bon plaisir


Charles IV

Par l'Empereur,

Xavier de Lizieux,
Grand Héraut des Armes Impériales

avatar
Charles IV de Traceau
Orateur

Nombre de messages : 187
Age : 45
Date d'inscription : 19/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum