Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Au coeur du territoire

Aller en bas

Au coeur du territoire Empty Au coeur du territoire

Message par Mad Mark le 25/9/2019, 11:56 pm

Au coeur de la Terre du Roi Henri, une gigantesque mine était exploité par des ouvriers du Gouvernement et sécurisé par la Division Polaire, les troupes polaires du Saint-Empire.... Il s’agissait de la mine d'édoranium, d'où provenait le composé essentiel à la production des bombes nucléaires utilisé dans le cadre de la doctrine de dissuasion du Saint-Empire et mise en oeuvre par l'Aviation Impériale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tous les jours, un train de marchandise partait de la mine et se rendait à Port-Aux-Edoranais, où des cargo emportait le minerai vers le continent. Mais aujourd'hui, tout ne s'est pas passé comme prévu...

-----------------

Le long de la voie ferré, deux hommes s'affairaient au sol.


- Tu es sûr que ça va pas faire sauter le train ? Avec ce qu'il transporte, ça me rassure pas...

- T'inquiète, le patron a dit que le minerai n'est pas explosif... une histoire de masse critique ou je ne sais quoi.

- Ok camarade... Alors allons-y plaçons les charges.


Quelques minutes plus tard, le train en provenance de la mine arriva... Et soudain une explosions retenti... Les rails furent soufflaient seulement à quelques dizaines de mètres du train qui approchait.

Le conducteur eu beau pousser à fond la manette des freins, le train ne s'arrêterait pas à temps ! Le déraillement était assurait. C'est ainsi ce qui arriva quand le train atteint le niveau de la rupture de la voie... La locomotive et 4 voitures sortirent des rails et se couchèrent dans la neige.

Les deux poseurs de bombe se dirigèrent vers la cabine du conducteur. Celui-ci était inconscient ou peut-être mort... Mais par sécurité, on lui plaça une balle dans la tête.

En provenance du Witland, un hélicoptère arriva et longea par les airs la voie ferrée jusqu'au lieu de l'accident. Il se posa dans la neige. Une monstruosité écarlate en descendit avec un autre homme à ses côtés, chauve, le teint pâle, vêtu de cuir.

Le monstre arracha d'un geste la porte d'un wagon du train, puis les deux poseurs de bombe, le chauve bizarre et lui chargèrent l'hélicoptère avec le plus de caisse de minerai possible.

Après plusieurs minutes, des bruits de moteur se firent entendre dans l'immensité glacée qui entourait les malfrats... Deux motoneiges transportant chacune deux personnes arrivaient à vive allure. C'était une patrouille de la Division Polaire.

Les terroristes regagnèrent l'hélicoptère, mais des coups de feu commencèrent à se faire entendre. Le chauve, dont vous apprendrez qu'il s'appelle Victor, toucha un soldat, un conducteur, qui perdit le contrôle de sa machine qui fini par faire des tonneaux... Le tireur de l'autre motoneige toucha pour sa part Mad Mark, une énorme cible bien visible ! Mais la rafale qui se pris ne sembla pas le perturber plus que ça et il gagna l'hélicoptère, comme ses 3 complices, qui décolla aussitôt.

Les soldats ne réussirent pas à toucher l'appareil qui s'éloigna très vite dans les airs...





Mad Mark
Mad Mark
Observateur

Nombre de messages : 6
Age : 120
Date d'inscription : 22/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Au coeur du territoire Empty Re: Au coeur du territoire

Message par Charles de Hauteville le 27/9/2019, 12:16 am

Les patrouilleurs avaient tout de suite averti leur hiérarchie. En moins d'heure le périmètre était bouclé... bien qu'il n'y ai aucun badaud dans les environs. Plus de 300 hommes de la Division Polaire était sur place, mais avait reçu l'ordre d'Allancia de ne toucher à rien...

Trois heures après, deux hommes du SEE arrivèrent en hélicoptère. Vêtus de longs manteaux noirs, ils inspectèrent les lieux et prirent les témoignages.


- Soldat, vous dites que vous l'avez touché ?

- C'est exact monsieur ! Au moins trois balles dans le flanc et le bras droit. Il n'a pas eu l'air de les sentir !

- D'accord, je vous remercie. Se retournant vers son collègue. Ecoute, il doit y avoir des projections de sang dans la neige...

Après une inspection minutieuse de l'endroit où le monstre se trouvait au moment du tir, malgré le vent qui avait recouvert toutes traces, les deux agents avait retrouvé à quelques centimètres de profondeur dans la neige, des gouttes de sang.

Le sang avait gelé sans coagulé, ce qui était un avantage pour les analyses qu'on pourrait en faire...

Les deux hommes redirent compte de leur découverte à leur hiérarchie sur un canal télégraphique crypté depuis l'avion.



**Décrypté**
Capitaine Fabert. Rapport Incident TRH 26-09-1929.
Explosion de la voie ferré. Déraillement train de transport d'édoranium brut.
Vol de 500 kg de minerai.
Présence de 4 individus dont MM.
MM. touché au bras et flanc par patrouilleur division polaire.
Départ hélico direction Witland.
Echantillon de sang prélevé sur place.
Demande instruction.
Terminé.


Au Palais Corvin, le Feld-Maréchal était entouré du Général Blaise Dufortin, Commandant du Corps Impérial du Renseignement et des Opérations Spéciales (CIROS) et du Général Amaury d'Avallon, Directeur du Services d'Espionnage Edoranais (SEE). Ils lurent ensemble le rapport crypté.

Hauteville :
- Bon sang ! Des années sans entendre parler du monstre et le revoilà qui vole de l'édoranium ! Avallon, peut-il fabriquer une bombe avec ce qu'il a volé ?

Avallon :
- D'après mes calculs, a confirmer par le département scientifique, cette quantité brut permettrait de fabriquait une bombe équivalente aux charges de nos missiles nucléaires. Mais il a besoin d'une infrastructure assez spécialisée pour raffiner ce minerai brut... Difficile de savoir où il se trouve et quels sont ses intentions.

Hauteville :
- Nous allons nous tenir en alerte. Et nous allons constituer une équipe dédié à temps plein à la poursuite de ce monstre et de ses complices.
Concernant le sang, j'espère que cela peut nous en apprendre sur lui, d'où il vient et comment le vaincre. Le SEE dispose des équipements pour étudier ça ?

Avallon :
- Pas directement. En ce qui concerne la biologie/médecine, nous utilisons le Laboratoire de l'OSASE du Camp Corvin à Confolens. Je pense que c'est idéal d'y envoyé l'échantillon et d'y basé notre équipe dédiée.

Hauteville :
- Parfait ! Avallon, vous dirigez directement cette équipe. Je veux vos meilleurs hommes des SEE pour ce qui est du renseignement. Dufortin, je veux une collaboration parfaite avec la direction du renseignement militaire. Car peut-être qu'ils ont un soutien militaire étranger. On met également sur pied une capacité de réponse interventionnelle en cas d'attaque ou de localisation : je veux l'unité spéciale en alerte, l'unité X bien évidement, et je vous mets également à disposition la 2e compagnie d'action du Commando Saint-Ange.
Je veux que le labo de l'OSASE du Camps Corvin bosse à fond sur cet échantillon.
Je veux un rapport quotidien !
Et prévenez Barnenez, je veux que notre défense spatiale du territoire soit optimale. Lui donnait pas de détail pour le moment.

_________________
Son Altesse le Général d'Armée Charles de Hauteville


Feld-Maréchal du Saint-Empire

Prince de Saint-Ange
Baron de Hauteville
Comte de Hauteville (Russlavie)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chevalier de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Officier de l'Ordre de la Couronne (Zollernberg)
Officier de l'Ordre Impérial de Saint-Wolodymir (Russlavie)
Titulaire de l'Ordre d'Ivan (Kolozistan)
Commandeur de l'Ordre du Décan (LED)

Député fédéral (PI) de Prévost
Charles de Hauteville
Charles de Hauteville
Tribun

Nombre de messages : 2060
Age : 49
Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum