Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Rapt en Palogne...

Aller en bas

Rapt en Palogne... Empty Rapt en Palogne...

Message par Mad Mark le 1/10/2019, 12:27 am

Les jeunes Pierre Cieru et Maria Skłodowska s'étaient rencontré en Micrarctique il y a de nombreuses années et avaient fait une découverte rayonnante qui les avaient conduit à devenir LES spécialistes du "nucléaire" au sein de l'Empire.

Après avoir travaillé des années sur les atomes, leurs applications militaires et l'optimisation de leur pouvoir destructeur au sein du centre de recherche militaire de la Terre du Roi Henri, les deux scientifiques avaient quelque peu "raccroché".

Mariés, ceux que l'on appelaient maintenant Pierre et Maria Cieru vivaient à Kosciusko-Czestochowa et travaillaient au sein de l'Université Royale de la ville où il co-dirigeait un centre de recherche en médecine nucléaire.

Ce soir, le couple terminait tard leur journée de travail car ils étaient tout proche de mettre au point un outils diagnostique novateur et efficace à partir d'édoranium utilisant donc la technologie qu'ils avaient perfectionné pendant des années pour répandre la mort... mais qui avaient fait leur fortune.

Ils arrivèrent donc très tard dans leur villa dans la banlieue de la capitale palonaise. Leur fille Irène devait dormir depuis longtemps, sous la surveillance bienveillante d'Olga, la gouvernante, qui semble être à mi-chemin entre la vieille et acariâtre sorcière Baba Yaga des contes slaves et un proboscidiens lédons.

Mais quand ils arrivèrent devant la porte d'entrée... celle-ci était entrouverte... Après quelques secondes d'hésitation, Pierre entra en premier et mit un bras vers l'arrière comme pour protéger illusoirement son épouse d'on ne sait quel danger.

Au bout du couloir d'entrée, au pied de l'escalier, ils eurent un cri d'effroi en découvrant l'imposante Olga gîsante au sol dans un mare de sang.


- Désolé M'sieur, dame. Je voulais seulement la ligoter, mais c'est qu'c'est une costaude, du genre qu'on fait qu'en Palogne et point ailleurs. j'te fut point capable de la maîtriser, fait que j'l'ai frappé avec vot' statuette en bronze là. Pis elle est mourru direct'... Pas si costaude du coup...

Le rustre qui venait de parlait et qui était assis dans les marches de l'escalier était un porte-flingue de Mad Mark...

- Et vous avait quand même une sacrée bicoque de sales bourgeois !

- Mais mais... pourquoi... que... voulez vous... que faites vous là ?

- Oh et bien je viens vous demander de me suivre. Mon patron veut vous proposer un travail.

- Mais il est hors de question qu'on vous suivent !

- Ah oui ?

Du fond sombre du salon à gauche du couple, sorti un homme de bonne taille chauve et vêtu de cuire. Il tenait fermement dans son bras la petite Irène, bâillonnée et le visage rougit de larme...

- Irène !!! Cria Maria en se jetant vers elle...

- Hep Hep Hep ! Ne bougez pas ! Hurla l'homme de l'escalier tandis que le chauve colla de son autre main un pistolet contre la petite tête blonde...

On ne lui fera rien si vous nous suivait...

...

Mad Mark
Mad Mark
Observateur

Nombre de messages : 6
Age : 120
Date d'inscription : 22/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum