Derniers sujets
» Communiqués de l'Ambassade des États Fédérés de Mézénas
Aujourd'hui à 3:01 pm par Représentant Mézène

» L'Impérial (Ultra-nationaliste)
Aujourd'hui à 8:00 am par Louis-Xavier de Lancret

» TV Fransie
Aujourd'hui à 7:34 am par Albert de Rougemont

» Visite
Aujourd'hui à 6:44 am par Basile III

» Décret impérial C-IV-11-12-1928
Aujourd'hui à 12:17 am par Charles IV de Traceau

» Élections fransiennes
Hier à 8:39 pm par Albert de Rougemont

» EdoTV2
Hier à 7:01 pm par Édouard Pranata

» Nomination Consul d'Etat Chiron
Hier à 4:57 pm par Armand Dufrènes

» Meeting de Charlesbourg
Hier à 3:48 am par Albert de Rougemont

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Le Fédéraliste

Aller en bas

Le Fédéraliste

Message par Karl Schmitt le 14/5/2018, 2:24 pm

Le Fédéraliste est un tout nouveau journal national né d'intellectuels et de journalistes favorables à la fédéralisation.
Le Fédéraliste est un journal d'investigation qui infiltre de près les actions politiques et les partis. Il se déclare apolitique mais lutte pour la liberté d'expression et contre la censure.
avatar
Karl Schmitt
Observateur

Nombre de messages : 6
Age : 40
Date d'inscription : 14/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fédéraliste

Message par Karl Schmitt le 17/5/2018, 5:19 pm

Le duo infernal Hauteville/Klausbourg


A deux, ils tiennent d'une main de fer les rênes du pouvoir depuis des années. Retour sur un duo politique qui ne recule devant rien.


Issus de la grande noblesse edoranaise, Charles de Hauteville et Louis de Klausbourg ont vu leurs familles occuper le devant de la scène de l’histoire du Saint-Empire pendant plusieurs siècles. Ainsi, ils ont pu tisser un lien de confiance fort entre leurs maison respectives et le pouvoir impérial. Ce lien se voit notamment par le renouvellement quasi-constant de la chancellerie au profit de Charles de Hauteville sur proposition unanime de l'Empereur et de ses conseillers.

Bien que Hauteville ait brillé dans une carrière militaire à grande vitesse (il franchit les galons en un temps recours et bien que pistonné, il se fait remarquer par un sens du commandement sans faille par ses supérieurs), il touche tôt à la politique et profite d'une atmosphère très conservatrice pour prouver ses qualités à l'Empereur. C'est alors qu'il finit par incarner à lui seul le Parti Impérial et envahit l'espace politique en monopolisant quasi-constamment la parole de la la majorité.

Klausbourg quant à lui est beaucoup plus représentatif d'une famille qui produit des enfants à succès. Chaque Klausbourg brille dans un domaine et à plus qu'un pied en politique. Quasi tous ouvertement conservateurs assumés, ils pactisent vite avec la figure montante Hauteville. Mieux que ça, ce sont des mariages qui lient peu à peu les deux familles qui vivent une véritable idylle familiale mais surtout politique. D'accords sur à peu près tout, c'est Louis qui vient représenter la parole familiale et devient le principal collaborateur du Maréchal Hauteville. Installé également à la vice-présidence ou à des postes dorés, il s'active à entretenir l'union sacré.

Ce ne sont alors plus des familles rassemblées dans une entente cordiale mais des dynasties enracinées à l'exécutif devenue terre sacré inviolable des plus fervents conservateurs.

Cependant, depuis quelques temps, le couple est confronté à une opposition de plus en plus visible et montante grâce à l'ouverture du marché politique incarnée par le téméraire et indémodable Carnavon et le socialiste convaincu De Rougemont qui grossit ses rangs. Piégé en eaux troubles, les Dutronc-Pombal désespèrent de se démarquer en opposition claire et sans ambiguïtés.


Karl Schmitt
avatar
Karl Schmitt
Observateur

Nombre de messages : 6
Age : 40
Date d'inscription : 14/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fédéraliste

Message par Karl Schmitt le 5/11/2018, 7:53 pm

Edoran au bord du chaos: Le pays est-il prêt à se déchirer ?



Depuis le début du Protectorat, le chancelier a largement profité de ses fonctions pour instaurer un régime autoritaire et sème le doute sur la sincérité de ses actions. Apeurés par la dégradation drastique de la démocratie et la suspension du régime constitutionnel qui garantit leurs droits, les états fédérés ont émis de graves réserves vis à vis du pouvoir central.

La Fransie et le Chiron haussent le ton, Hauteville dégaine les armes. Edoran est-il promis à une guerre civile et à un avenir sanglant ? Difficile de distinguer un médiateur dans le crépuscule, chacun choisit un camp et prépare ses armes mais le glas des combats n'a pas encore sonné, l'espoir persiste.

Après de tels évènements, le constat est unanime, l'intégrité de l'Empire en prend un coup. Au motif de vouloir la préserver, le Protecteur la brise en menaçant d'utiliser la force contre les autorités locales. Les états de Fransie et de Chiron la font quant à eux voler en éclat en se liguant contre Hauteville. L'anaphore du serpent se mangeant la queue n'a jamais été autant d'actualité, tout ceci n'a aucun sens aux yeux des habitants d'Edoran.

Une seule personne conserve la popularité au sein de l'opinion : l'Empereur. Seul sa majesté Charles IV fait sens dans une telle situation pour les edoranais et a en sa possession l'opportunité inédite de s'ériger en sauveur de la Nation dans les heures les plus sombres de son histoire; seul capable de rétablir la stabilité, la paix sociale et le bien-être dans l'Empire. Parviendra t-il à assumer de telles responsabilités ? Le peuple d'Edoran empruntera t-il le chemin de la paix et de la raison ou continura t-il sa course folle vers le conflit ?

Qu'Ether nous guide dans ces heures sombres.
avatar
Karl Schmitt
Observateur

Nombre de messages : 6
Age : 40
Date d'inscription : 14/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fédéraliste

Message par Karl Schmitt le 1/12/2018, 8:43 pm

INTERVIEW EXCLUSIF d'Antoine De Courvoisier




Parmi les favoris des élections fédérales, le PPE a désigné Antoine De Courvoisier pour porter l'alternance politique au sommet des institutions. Au détour d'un couloir du siège du PPE, nous avons pu le rencontrer:

- "Bonjour, pensez-vous incarner la seule opposition à votre ennemi politique Charles de Hauteville ?

- Non, je ne pense pas que nous incarnions l'unique alternative au Parti Impérial, toutes les voix doivent être entendues. De plus, je ne vois pas ces élections comme l'aboutissement d'un combat personnel, M. De Hauteville a commis des erreurs qui ont détruites toutes les chances pour son parti de remporter l'assentiment populaire."

- Vous avez l'air sûrs de vous, qu'es ce que vous tirez de la crise constitutionnelle précédente ?

- Non je n'ai aucune prétention mais l'occasion est belle pour notre mouvement politique de remporter les élections. La crise que nous avons traversé a enrayé la machine PI et de fait, le système Hauteville s'est effondré. L'Empereur se méfie maintenant beaucoup et a compris que M.Hauteville en tant que chancelier ne pouvait plus protéger durablement le peuple ni garantir le bon exercice de la démocratie si chère à notre Nation. La mafia politique qu'est le Parti Impérial n'a plus aucune crédibilité, les citoyens feront le bon choix j'en suis certains, ils veulent un monde nouveau, loin des démons du passé.

- Je vous remercies pour ce bref échange et je vous souhaite bon courage."

- Merci à vous."
avatar
Karl Schmitt
Observateur

Nombre de messages : 6
Age : 40
Date d'inscription : 14/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fédéraliste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum