Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Bataille de Ratislava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bataille de Ratislava

Message par Philibert Carnavon le 18/6/2007, 2:19 pm

Rapport Officiel
Préalable

La décision de lancer une offensive contre Vaclav est prise le 25 mai 1907. Mais en mai, le commandant de Hongarien obtient un changement pour Ratislava car à l'arrière, particulièrement dans les milieux politiques, on criait au scandale en pensant que des troupes « se reposaient » et du fait de l'agitation de certains milieux nationalistes, soit pro-tchequoslovenes, pro-russlaves ou pro-turcoses. Ils veulent illustrer leur troupe dans une grande offensive et pouvoir réclamer leur part du gâteau après la victoire.

Mais l’armée hongarienne manquait d’expérience, sa partie professionnelle, 2 divisions, ayant été envoyée sur un autre front. La plus grande partie de ses effectifs était composée de volontaires des forces territoriales et de la nouvelle armée de Franz-Joseph Von Nagy. Les officiers avaient été promus rapidement et manquaient à la fois de formation et d’expérience. Le commandant Horty-Bosca lui-même avait obtenu une promotion éclair.

L’aviation alliée venait de surmonter le fléau de la nouvelle aviation tchéquoslovène et avait même acquis une supériorité, ce qui lui permettait d'abattre les ballons et de disposer d'une bien meilleure force de reconnaissance.

Le terrain

Les tchéquoslovènes occupent presque partout des hauteurs. Leur front se compose :

* - d'une forte première position, avec des tranchées de première ligne, d'appui et de réserve, ainsi qu'un labyrinthe d'abris profonds comportant d'ailleurs tout le confort moderne ;
* - d'une deuxième ligne intermédiaire, moins forte, protégeant des batteries de campagne ;
* - enfin, un peu en arrière, d'une deuxième position presque aussi forte que la première.

À l'arrière, se trouvent des bois et des villages « fortifiés » reliés par des boyaux, de façon à former une troisième et même une quatrième ligne de défense, le tout largement bétonné et bénéficiant des qualités de la roche crayeuse qui se coupait facilement et durcissait en séchant.

Ordre de bataille

Hongariens

La 3e armée de Nagy-Bosca avec en réserve les 4e et 5e division d'artillerie.

Tchéquoslovènes
Face aux alliés, au nord, la IIe armée (général von Bulow), ayant à sa gauche la VIe armée commandée par le prince Grupprecht de Vaclava.

Edoranais
Les forces édoranaises comprennent une quinzaine de divisions expérimentées stationnées en Hongarie dont 2 d'artillerie.

Palonais
Les 12e et 17e divisions de cavaleries et la 5e division d'infanterie.

Alémaniens
Le 17e régiment des Terre-Neviens et la 14e brigade de cavalerie.

La bataille
Pendant six jours, le bombardement sur les lignes tchéquoslovenes est intense pour créer ce qui apparait comme un fouillis où tout est éventré.


Un violent bombardement marque le début de la bataille et fait 2000 morts.
À 7h30 le 30 mai, au coup de sifflet, les soldats alliés gravissent leurs tranchées pour marcher, avec leur équipement atteignant 32 kg, vers celles de l'adversaire. Quelques-uns avaient été envoyés en éclaireurs.

Les Tchéquoslovenes les accueillent avec des tirs de mitrailleuses qui les fauchent en masse. Les officiers sont facilement repérables et sont particulièrement visés. Lorsque les hongariens parviennent aux tranchées Tchéquoslovenes, ils sont trop peu nombreux pour résister à une contre-attaque. Certaines unités comme celle, alémanienne, de Terra-Neva sont éliminées à 91 %. À minuit, les alliés comptent 8000 morts, blessés ou disparus : c’est le jour le plus meurtrier de la guerre.

Le 1 juin, ils consolident leurs positions en s'emparant des bois de Mametz, au sud de Cantalvla : c'est là que plus de 1 000 prisonniers sont cueillis dans un seul fourré.

En dix jours, la 2e armée hongarienne soutenu par 4 divisions edoranaises, sur un front de près de vingt kilomètres, avait progressé sur une profondeur qui atteignait en certains points dix kilomètres. Elle était entièrement maîtresse du plateau de Brno qui lui avait été assigné comme objectif et qui constituait la principale défense de Ratislava. Elle avait fait 2000 prisonniers, presque sans pertes, pris 85 canons, 26 minenwerfer, 100 mitrailleuses, un matériel considérable.

Trente-cinq divisions sont retirées du secteur de Jansa pour renforcer le front devant Ratislava.


La deuxième semaine de la bataille est d'une chaleur lourde et poussiéreuse.

Au cours de cette semaine, l'armée de réserve hongarienne, prend pied dans la forte position de Poziès et reprend aux tchéquoslovènes, une deuxième fois, le bois Delvil et Longuevla. Elle échoue, par contre, au cours de combats féroces qui durent pendant plus d'une semaine, sur Gilemosch.

Le 10 au soir la pluie commence à tomber, rendant le champ de bataille boueux.

Le 11 juin, dès les premières heures de l'attaque, Gilemosch est pris.
Le 12, au sud, la IIe armée enlève toute la première position avec 2 700 prisonniers.
Le 15 la Ire Armée hongarienne s'empare d'une grande partie de Bernish.

Mais les 35 divisions tchéquoslovènes se font sentir sur le front. Le 16 une grande contre-offensive est lancée sur l'ensemble du front de Ratislava. Les troupes hongariennes, trop inexpérimentées sont balayées par les féroces soldats de Ratislav IX. 7000 prisonniers sont faits en 10h de combats infernaux.

Quelques chars ont été envoyés en renforts par Allancia mais il est trop tard et le recul est massif sur tout ce front sud. Mettant en péril les autres avancées plus à l'est et à l'ouest.



_________________
Philbert Carnavon, Prince de Saint-Junien, Duc de Krönstatd, Comte de Sancé

Pair d'Empire et député de Bordeleau
Maréchal de l'Ordre Impérial de l'Aigle d'Argent
Grand-Croix de l'Ordre national du Mérite Chironais
Décoré de l'Etoile du Nord de Bonne-Espérance

Président de l'Union Centriste
avatar
Philibert Carnavon
Orateur charismatique

Nombre de messages : 5257
Age : 53
Localisation : Bordeleau - Chiron
Date d'inscription : 15/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille de Ratislava

Message par Nicolas Burgond le 25/6/2007, 9:48 am

Voyant le risque d'un recul massif des troupes alliés a cause de la débacle Hongarienne, l'armée de l'est quasiment en entière s'est mit en marche pour la Tchécoslovénie, afin de préter main forte aux soldats déjà présent. A sa tête, le Général Burgond conduisait lui-même les troupes. Il esperait arrivé à tant pour que le brisement du front sud n'eut des conséquences qu'assez limités, afin que les front est et ouest ne soient pas mis en péril. L'armée, forte de 25 divisions d'infanterie, 5 d'artillerie, 5 de cavalerie et 3 de blindés, avancait depuis plusieurs jours a marche forcé afin d'arriver à temps...
avatar
Nicolas Burgond
baratineur

Nombre de messages : 636
Age : 40
Localisation : Marquisat de Lachenaye, Fransie.
Date d'inscription : 30/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille de Ratislava

Message par Nicolas Burgond le 29/6/2007, 2:13 pm

L'armée de l'est arrive juste a temps pour stopper la progression tchécoslovène qui s'enfoncait dans le lignes Hongarienne, et serait ainsi parvenu a diviser les alliés. Il n'y eu pas de vrai bataille à proprement parler. Les chars de l'armée de l'est, appuyé par une infanterie experimenté, et précédé d'une aviation légère n'eurent que peu de coup a donner. Voyant que les combats seraient beaucoup plus ardus que prévu, les troupes tchécoslovènes reculèrent en bon ordre, afin de se replier sur leurs positions de défense. L'arrivé des renforts edoranais entérina donc un statu-quo sur les forces en présence, qui gardèrent les positions qu'elles avaient acquisent à la fin de la bataille de Ratislava.
avatar
Nicolas Burgond
baratineur

Nombre de messages : 636
Age : 40
Localisation : Marquisat de Lachenaye, Fransie.
Date d'inscription : 30/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bataille de Ratislava

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum