Connexion

Récupérer mon mot de passe


[Voltwana] Libération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Voltwana] Libération

Message par Eugénie de Sabrevoix le 27/12/2012, 6:43 pm


Une dizaine de navires de transport de troupe arrivèrent dans la baie de Banjé. Les trappes s'ouvrirent et en sortirent des dizaines de chalands de débarquement. Après quelques minutes de navigation, les embarcations atteignirent la terre ferme et déversèrent les 10 000 hommes de la 10e division expéditionnaire.

Le Général Florentin Nizaire accompagnait ses hommes.


- Colonel Artimon, vous prendrez la direction du sud avec votre régiment d'infanterie pour libérer la ville de Swahana. Prenez également sous votre commandement la première compagnie de cuirassé.

- Bien, Général.

- Je prends le commandement des troupes restantes. Nous marcherons sur Nassara puis Mbango. Lieutenant Jorrac, quid de la prise du lac ?

L'Enseigne de vaisseau Jorrac, appelé Lieutenant, était le représentant de la Marine auprès du Général Nizaire, chef des opérations.

- Général, les frégates "MIE Valmont" et "MIE Lefort", et le dragueur de mine et de fond "MIE Infatigable" viennent de pénétrer le delta du Volt. Ils seront après demain aux portes de Nassara. Vos troupes aux sols doivent la libérer avant que nos navires la traversent.

- Bien, tout le monde se repose, nous partons demain avant l'aube.

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Voltwana] Libération

Message par Eugénie de Sabrevoix le 28/12/2012, 6:31 pm

Les troupes du Colonel Artimon, vers le sud, et celles du Général Nizaire, vers le nord progressaient rapidement. Ils traversait des villages, là des traducteurs annonçait la nouvelle de la transformation de leur royaume en protectorat édoranais et de la libération de celui-ci. L'incompréhension et la joie furent les deux sentiments qui se mêlaient chez les paysans.

Plus on approchait des terres occupées par les swazis ou les biafrans, plus nombreux étaient les indigènes voulant se joindre à l'Armée du Saint-Empire pour bouter ces envahisseurs, meurtriers et voleurs, hors du Voltwana. Vers le sud, c'est un bataillon de 500 volontaires que l'on créa et arma. Au nord, c'est un régiment de 1500 voltwanais qui se constitua.

On pénétra les zones occupées en plaçant les troupes indigènes en tête, suivi de près par la puissance de feu édoranaise.

Très peu de résistance se fit sentir... et les votwanais engagés volontaires faisait presque tout le travail. Le Général Nizaire prédisait un bon avenir à ces troupes, imaginant une corps colonial propre, séparé du corps expéditionnaire.

Les deux contingents était chacun devant la ville où se jouerai entièrement le sort de ces territoires occupées. Swahana au sud, Nassara au nord... Les batailles simultanées serait lançait demain.


_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Voltwana] Libération

Message par Eugénie de Sabrevoix le 29/12/2012, 6:46 pm



Nassara était tenu par un millier de combattants biafrans armés de fusils rudimentaires et d'arc, alors que les troupes édoranaises devant la ville étaient composé de plus de 8000 hommes avec les derniers fusils d'assaut SAAC ou SASB.

Sur le Volt, le "MIE Infatigeable" sonder les profondeurs avant le passage des frégates. Les navires firent une pause en attendant la batailles.

La bataille fut brève, comme souvent dans les dernières opérations de l'Armée du Saint-Empire. Un tiers des biafrans fut tué dans l'assaut de l'infanterie, un tiers à pris la fuite dans les embarcations sur le lac. Le dernier tiers s'est rendu et engagé dans les troupes volontaires.

Les frégates purent traverser la ville en toute sécurité et gagner le lac Zoumba. Leur mission serait de détruire les colonies biafrannes à l'est du lac et d'assurer la souveraineté du Saint-Empire dans les eaux voltawanaises.

A des centaines de lieues de là, la bataille de Swahana venait de prendre fin.

...

_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Voltwana] Libération

Message par Eugénie de Sabrevoix le 30/12/2012, 7:06 pm



Les cuirassés détaché au sud du Voltawana paradaient dans Swatara (par erreur Swahana dans les précédents messages, au cas où des gens liraient ce topic Wink). Celle-ci avaient été libéré dans très peu de temps, swazis ayant déserté le territoires voltawanais dès les premiers coup de canon.



Du côté de Nassara, l'armée continuait sa progression au nord-est, pour pousser les biafrans jusqu'à chez eux.



Le Roi Mamadou II, ses femmes et ses enfants avaient pu rejoindre leur palais de Nassara.



Basile Senghor pris officiellement ses fonctions de gouverneur du protectorat du Voltwana.



Le Palais du Roi était suffisamment grand pour accueillir l'administration protectorale en attendant la construction d'un palais propre par une entreprise édoranaise de construction...

Cependant, la guerre de libération n'était pas complètement achevée.



Les frégates édoranaises avaient pénétré le lac Zoumba et s'étaient attelé à détruire toute embarcation fuyant Nassara. Puis, elles avaient longé les côtes et canonné chaque implantation biafrane avec grand soin. Des compagnies terrestres passeraient finir le travail dans les jours qui suivraient.

Dans deux jours, le Voltwana serait entièrement sous contrôle édoranais.

Le gouverneur Senghor et le général Nizaire trinquaient dans un salon du palais royal de Nassara avec du thé local.


- Général, la grandeur du Saint-Empire est incontestable, mais il faut admettre que nous n'aurions pas le thé sans tous ces pays indigènes... quel breuvage admirable !

- Excellence, il n'y aura bientôt plus de pays indigènes, il n'y aura que des indigènes sous souveraineté édoranaise. J'imagine un grand protectorat panzanzilandais !... Et tout le thé sera édoranais

- Il vous faudra des troupes pour contrôler tout ça !

- J'ai bonne espoir que ma proposition, que j'ai fait remonter dans la hiérarchie, soit suivi d'effet ! Nous pourrions avoir une grande armée coloniale faites d'autochtone !

- Bien, bien, général ! En attendant, assurez-vous de notre sécurité, ici, au Voltwana.

- Tout à fait, à ce propos, et conformément à l'ordre de mission, un bataillon d’infanterie est affecté à la protection des cultures de cacao et de caoutchouc de la CCZ.

- C'est parfait.



_________________
Eugénie de Sabrevoix
née Eugénie Magdalena Adeline Anastazia Joséphine Störtebeker de Sabrevoix
Princesse de Palogne

Ministre de l'Economie
Député libérale d'Allancia-Centre
Présidente par intérim de l'Action Libérale

Présidente de la Compagnie Sabrevoix

avatar
Eugénie de Sabrevoix
Orateur incontesté

Nombre de messages : 3818
Age : 27
Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Voltwana] Libération

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum