Derniers sujets
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Lettres patentes du 29 décembre 1928

Aller en bas

Lettres patentes du 29 décembre 1928

Message par Charles IV de Traceau le 29/12/2018, 12:38 am




Lettres patentes


OUS, Charles, quatrième du nom, Empereur d'Edoran, Roi de Chiron, Roi de Fransie, Grand-Duc d'Allancia, etc.


A TOUS, PRÉSENTS ET A VENIR, QUI CES PRÉSENTES LIRONT, SALUT !


Parmi les sujets de Notre Sainte Couronne, il demeure des individus doués, d'une part, d'une excellence acquise par la naissance, l'étude ou le travail, et, d'autre part, d'un sens grandiose du sacrifice au service de ladite Couronne et de l'ancestrale patrie édoranaise.
Il relève de Notre devoir de Souverain que de reconnaître cette excellence, ce mérite éminent, ces immenses qualités parmi l'ensemble de Nos sujets. Il incombe tout autant à Notre Majesté d'accorder à ces sujets sus-décrits une place dans l'Histoire glorieuse de Notre Nation afin de les remercier et de leur permettre de poursuivre leur service en participant par leur nom et leur titre au rayonnement de notre culture et à la grandeur du Saint-Empire d'Edoran.

Il est donc plus que temps, aujourd'hui, d'honorer un de ces illustres et excellents patriotes édoranais et de lui témoigner l'infinie gratitude de la Nation et de Notre Majesté en lui consentant un titre de noblesse impériale.

Il Nous est apparu vrai et sans appel et réputé comme tel que le général Arthur Weiss, Maréchal de l'Air du Saint-Empire, chef de Notre Aviation, assurément un des plus Grands Serviteurs de la Nation et de Notre Majesté, fut de ces Hommes-là.

Natif de Notre Royaume de Chiron, d'une mère de cette province et d'un père de Notre Royaume d'Alémanie, Arthur Weiss a mené à bien un cursus d'ingénieur qui l'a amené à exceller et à briller dans le génie de Notre armée. C'est avec une compétence hors du commun et un dévouement totale qu'il assura ensuite la fonction de premier aide-de-camp de Notre Feld-Maréchal. C'est en toute logique qu'il devint général puis Maréchal de l'Air et qu'au côté de Notre Feld-Maréchal, il assura la continuité de Notre Etat pendant la période protectorale par ses missions internationales.

En foi de quoi, et après les avis de Notre Maison et en particulier du Collège Impérial d'Armes, nous conférons à Notre estimé et bien aimé Arthur Weiss le titre de Vicomte de Belleterre.

La cité de Belleterre, commune chironaise à laquelle Arthur Weiss est sentimentalement attaché et où il réside, reçoit ainsi l’honneur d’être associé à ce titre et à cette illustre personnalité.

Ainsi, le Vicomte de Belleterre pourra transmettre à son premier fils son titre et, à défaut de fils, à sa première fille, et ainsi de suite tant que descendance il y aura et jusqu'à qu'à défaut de descendance le titre échoit à la Couronne.    

Il est aussi, et par voie de conséquence, permit au Vicomte de Belleterre de faire usage à sa guise de son titre et des armoiries qui lui sont liés.

Et à fin que soit chose ferme et stable, Nous apposons et frappons les présentes de Notre sceau, consignons cette concession au registre de la noblesse impériale et en faisons la légitime et patente publicité.  

Donné au Palais de la Réunification, à Allancia, le vingt-neuf décembre de l'an mil neuf cent vingt-huit


Car tel est Notre bon plaisir


Charles IV

Par l'Empereur,

Xavier de Lizieux,
Grand Héraut des Armes Impériales

Charles IV de Traceau
Charles IV de Traceau
Orateur talentueux

Nombre de messages : 231
Age : 46
Date d'inscription : 19/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum